Dark world

Venez découvrir un monde dangereux où pour survivre il faut avoir un maître ou serviteur et affrontez d'autres couples.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ~*Pour toi*~ [à mon grand frère chéri] [FINI][!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Haku Shiro
Servus
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Seme/Uke: uke
Dominus/Servus de: Akatsuki Shinokage ^w^
Petit ami de: ....:$

MessageSujet: ~*Pour toi*~ [à mon grand frère chéri] [FINI][!]   Dim 22 Nov - 20:28

Depuis combien de temps Haku errait il dans ce monde?*
Juste assez pour pouvoir se souvenir des moindres recoins de celui ci. Haku avait décidé d'aller dans l'un des endroits qu'il aimait le plus, un endroit resté sauvage appelé Erebe. Il s'était promené dans la forêt pendant une bonne semaine en profitant pour aller voir un renard qu'il avait surnommé Kitsu, c'était une femelle et elle venait de mettre à bas 2 renardeaux roux, il n'avait pas encore trouvé de nom pour ses deux là mais il s'était penché sur la question le temps de revenir en ville.

IL n'aimait pas dormir dans l'auberge, il préférait le faire à la belle étoile, il avait par ailleurs repéré un coin où il pourrait dormir tranquillement, un tout petit espace entre deux maisons, couvert et confortable. Haku l'avait aménagé et en avait fait sa demeure lorsqu'il venait en cet endroit.

LA nuit venait de tomber, Haku aimait particulièrement ce moment, il s'était alors glissé hors de sa demeure et se baladait aux abords de la forêt écoutant les animaux nocturnes s'éveillant doucement. IL entendit alors quelqu'un derrière lui, il s'était alors retourné et avait observé longuement l'individu. Tiens, il lui faisait penser à quelqu'un, mais qui. Sans se soucier de paraître indiscret il s'était alors approché pour découvrir ce visage si familier.


-Akatsuki?


Dernière édition par Haku Shiro le Lun 2 Jan - 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Migaru (Aï) Maximilyus
Servus - CoAdmin
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 26
Localisation : Caché dans un arbre, en train de faire la sieste...
Date d'inscription : 13/08/2008

Feuille de personnage
Seme/Uke: Uke
Dominus/Servus de: Servus de Kyuki Nijihi
Petit ami de: Kyuki Nijihi

MessageSujet: Re: ~*Pour toi*~ [à mon grand frère chéri] [FINI][!]   Sam 28 Nov - 20:10

[Raaaah, milles excuses!!! je me suis encore trompée de compte!!! ><'' (j'effacerai ce post inutile quand le bouton ''effacé'' sera de nouveau actif)]


Dernière édition par Migaru (Aï) Maximilyus le Sam 28 Nov - 20:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chu-kazuki.deviantart.com/
Akatsuki Shinokage
Dominus
avatar

Nombre de messages : 34
Localisation : Partout ou se trouvera le Trésor...
Date d'inscription : 21/11/2009

Feuille de personnage
Seme/Uke: Seme
Dominus/Servus de: Haku Shiroi
Petit ami de: Haku Shiroi

MessageSujet: Re: ~*Pour toi*~ [à mon grand frère chéri] [FINI][!]   Sam 28 Nov - 20:12

Erebe. Un monde froid et noir ou les ténèbres règnent en maitresses. Telle était la nouvelle destination d'Akatsuki et la bande.
Le jeune homme avait pesté en apprenant cela, mais que pouvait-il faire d'autre que suivre les ordres de son père?... C'était un dominus puissant, un erebus qui avait le modeste projet de devenir un jour le Dominator de ce monde, rien que cela... et le jeune lumen savait qu'il était un élément majeur dans son entreprise, celui qui l'assistait souvent lors de ses combats pour soigner ses servus et lui-même, mais également l'un sinon LE meilleur tueur de sa bande... Alors non, il ne pouvait pas refuser de partir dans cette région à la recherche de ce qui pourrait peut être lui permettre une accession plus rapide au titre de Roi...

Car Kaelios, tel était son nom, n'avait pas dans l'idée de sagement se contenter de battre un à un la multitude de Dominus qui projetaient également d'accéder au trône comme beaucoup le faisait... Non, son but premier était avant tous de trouver la clef qui lui permettrait de réaliser son rêve... de trouver ce mystérieux et si désiré Trésor...

Cela faisait des années qu'il partait à la recherche d'éventuelle richesses ayant put appartenir à la famille royale. Il avait commencé par piler les tombes, fouillé les lieux ayant appartenu aux Dominator et ses servus, attaquer les convoies fuyant ou revenant du château... car que pouvait bien être un trésor sinon la fortune, les richesses ayant appartenu à cet illustre régisseur?!...

Il avait entendu parler d'une confrérie gardienne des trésors royaux résident secrètement dans la région d'Erebe. La troisième dont il apprenait l'existence en fait, à croire qu'ils se partageait ce fameux trésors, ou bien que quelques dérangés avaient décidé de se prendre pour d'éventuels élus, garant de richesses qui ne devaient appartenaient qu'à un malheureux dominus mort depuis quelques années...

Mais Kaelios ne voulait pas risquer de passer à côté de son trésor et avait donc envoyé son fils et ses plus fidèles serviteurs vérifier ce fait.

Ils étaient arrivés il y a trois jour. Le temps de trouver le repère des gardiens, mettre un plan rapide en place et de passer à l'action.
C'est au soir du deuxième jour qu'Akatsuki s'était aventuré dans un lieux isolé de la population, quelque part dans les montagnes pour pénétrer dans l'embouchure d'une grotte. Accompagnés de quelques servus, ils étaient enfin parvenu à atteindre la salle ou résidait quelques fanatiques semblant tout droit sortir d'une secte s'adonnant à la récitation de prières et vœux de fidélité concernant la protection d'un trésor dont-il ne voyaient pas trace. Mais repéré, le combat s'était engagé, et le lumen avait accompli la tache pour laquelle il était venu: se débarrasser de tout gêneurs.

Connaissant le fils du chef et ne doutant pas de ses capacités, ses compagnons étaient parties explorés les environs à la recherche du dis trésor pendant qu'il s'occupait des assaillants. Et Akatsuki accompli sa mission comme il le devait, prenant la vie de quiconque se mettait en travers de son chemin...

C'est ainsi qu'ils étaient revenu après plusieurs heures de routes à l'auberge où les attendait le reste de la troupe, pour ne ramener qu'un maigre butin...


L'erebus s'était énervé, comme à chaque fois que ses illusions étaient vaines, mais cela n'avait pas empêché les servus de boire à la santé du jeune lumen qui leurs avait au moins permit de rapporter un trésor qui leurs permettrait au moins l'accès d'un bordel de grande renommé avant leur départ pour de nouvelles conquêtes...


Mais Akatsuki ne s'était pas joint à eux quand l'un de ses servus le lui avait proposé. Il était monté prendre une douche afin de se laver du sang qui tachait ses vêtements et sa peau. Il était longuement resté sous l'eau, les yeux fermés ou perdu dans le vide, laissant ses mains passer lentement sur son visage pour suivre dans sa chevelure.
Une fois lavé, les rires assourdissants de ses compères à demis-saoul raisonnèrent dans le couloir qu'il traversa pour rejoindre sa chambre.

Il n'avait aucune envie de se joindre à cette bande de pochtrons. Il s'enferma alors le temps de s'habiller. Il enfila rapidement un pantalon et un débardeur muni de sangles, assortit à une ceinture et des bottes qu'il accompagna de serres-poignets et d'un serre-cou en cuir avant de revêtir en un ample mouvement un long manteau noir bordé de plumes corbeau.

Une fois prêt, il ne prit pas la peine de signaler son départ et quitta l'auberge pour flâner dans un endroit plus calme.


C'est à l'orée de la foret qu'il déboucha après s'être balader sans but dans les ruelles. Il s'y arrêta, levant un instant ses yeux glacés vers le ciel. Les étoiles scintillaient comme de joyeuses petites lucioles immobiles... c'était un spectacle plutôt reposant... rassurant aussi... car où pouvaient bien aller toutes ces vies arrachées sinon dans ce vaste océan de quiétude?...

Un bruissement le sortie de ses pensées, l'amenant à tourner les yeux vers son origine. A quelques mètres, une silhouette qui ne semblait pas avoir perçut sa présence se baladait elle aussi au abord de la forêt. Sans réellement savoir pour quoi, une curiosité incompréhensible le prenant, à moins que ce ne soit cette petite voix appelée l'instinct qui ne lui parle, il se retourna dans l'idée de le suivre.

Mais bien que discret et profitant de l'ombre des arbres pour se cacher de le lumière de la lune, une branche sournoise le fit remarqué.

C'est alors que l'inconnu se retourna vers lui.
Ce dévoila alors un kitsune dont la chevelure de neige semblait mirée de doux reflets violacées au contact des rayons lunaires, tout comme ses yeux que l'on pouvait deviner d'une belle couleur bleu.
Akatsuki ne sut pas réellement pourquoi, mais cette vision lui causa un pincement au cœur dont-il ne put expliquer la raison exacte... Peut être... parce qu'à ce même instant une toute autre vision, furtive et lointaine était venu se superposé au visage innocent et confus qui le scrutait?...

-Akatsuki?


Le dénommé sursauta presque à l'entente de son prénom. Mais il se ressaisit, détaillant à son tour le garçon avant de demander d'un air perplexe.

-Co... comment connais tu mon nom? Est ce qu'on se serais déjà rencontré?...

Non... ce ne pouvait pas être lui... pas ce fantôme issu de son passé et dont-il ne gardait que quelques vagues et indistincte image... et pourtant...
Pourquoi son cœur se trouvait si troublé en présence du jeune homme?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haku Shiro
Servus
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Seme/Uke: uke
Dominus/Servus de: Akatsuki Shinokage ^w^
Petit ami de: ....:$

MessageSujet: Re: ~*Pour toi*~ [à mon grand frère chéri] [FINI][!]   Sam 28 Nov - 20:51

Flânant tranquillement aux abords de la forêt, Haku se perdait dans ses pensées. Il repensait à son frère, au nom qu'il donnerait aux deux petits renardeaux quand il s'aperçut qu'il était suivit. IL se retourna, la faible lune éclairant son visage. La silhouette qui se détachait de l'obscurité lui parut familière, voir même trop familière. Il s'approcha doucement pour dévisager cette étrange personne.




Sur ce visage qui lui parut triste et fatigué, il y reconnut son frère. IL se risqua alors à l'appeler alors que ce cher Ivy se rappelait à lui, s'invoquant tout seul. Ivy était de ses gardiens qui viennent même s'ils ne sont as appelés quand il pressentent un danger ou simplement parce qu'il en as envie. Ivy apparut entre Haku et celui qu'il pensait être son frère. Ivy, étiat plus grand que Haku de ce fait, il empêchait l'autre de le voir. Les longs cheveux doré d'Ivy vacillèrent sous la légère brise qui venait de se lever. Décrivons un peu Ivy pour comprendre ce qu'il pouvait inspirer. Ses lignes étaient pure, il était svelte et paraissait fragile seulement, son regard de braise, à la couleur rouge pouvait dévoiler sa sauvagerie. Il était habillé de cuir moulant et fixait sans ciller l'homme devant lui.




Haku se risqua à avancer un peu prenant le bras d'Ivy dans sa main. IL passa la tête, regardant Ivy.




-Non, je t'assure Ivy, c'est Akatsuki, tu as bien vu, il m'a répondu. Calmes toi.




Ivy le regarda alors et sourit. Un sourire bienveillant qui réchauffait le cœur. Il passa sa main sur les cheveux de Haku, en prit une mèche qu'il embrassa avant de disparaître. Ivy était si loyale et fidèle qu'on aurait pu croire que ces deux là était ensemble, mais ce n'était pas vrai. Ivy n'aimait personne en amour et Haku lui, savait ce que c'était mais ne le ressentait que pour son frère. Haku avança à nouveau regardant l'homme.




-C'est Haku....Tu as bel et bien perdu la mémoire....Euh....Souviens toi de nos parents même si ca te déchire le cœur s'il te plaît...Au moins d'eux.




Du bruit se fit entendre derrière son frère. Il releva la tête pour voir ce que c'était. Un homme imposant qui posa sa main sur l'épaule de Akatsuki. Le père d'Akatsuki bien que Haku l'ignore. Ivy réapparut aussitôt près à se battre s'il le fallait pour défendre Haku qui avait reculer un peu pris par la peur. Il se serra contre Ivy. L'homme demanda de qui il s'agissait. Haku frémit tandis qu'Ivy lui répondit sur un ton ferme.




-En quoi cela vous intéresse t-il?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akatsuki Shinokage
Dominus
avatar

Nombre de messages : 34
Localisation : Partout ou se trouvera le Trésor...
Date d'inscription : 21/11/2009

Feuille de personnage
Seme/Uke: Seme
Dominus/Servus de: Haku Shiroi
Petit ami de: Haku Shiroi

MessageSujet: Re: ~*Pour toi*~ [à mon grand frère chéri] [FINI][!]   Dim 29 Nov - 1:54

Akatsuki ne comprit pas l'intérêt qui le prit pour cet inconnu aperçut dans la nuit. Peut être parce qu'il ne s'attendait pas à croiser quelqu'un en ce lieu? Ou bien à cause de l'apparence singulière de ce dernier?... A moins que a raison soit plus profonde et subtile...

Quoi qu'il en soit, il suivit le kitsune qui ne manqua pas de capter sa présence. Mais quelle ne fut pas sa surprise d'entendre son nom s'échapper des lèvres de ce mystérieux garçon? Aussitôt une apparition le fit reculer d'un pas en portant sa main à son révolver qu'il n'avait pas omit de prendre avec lui, dissimulé sous son manteau.
Une créature immaculée se dessina devant lui, semblant protéger le kitsune. Et ne sachant si celle-ci comptait l'attaquer, il resta sur ses gardes jusqu'à ce qu'une main ne lui signale de le laisser en paix.

-Non, je t'assure Ivy, c'est Akatsuki, tu as bien vu, il m'a répondu. Calmes toi.


Le lumen fronça les sourcils dubitatif. Il le connaissait, mais où... quand, dans quelles circonstances s'étaient-ils rencontrés?!... Non... rencontré n'était pas le mot... cette sensation étrange de le connaitre depuis toujours l'avait envahis depuis le premier regard... plus que ça même... depuis cette époque lointaine où ce même regard hantait ses rêves...

Mais soudain, cette impression douce et irritante à la fois laissa place à un sentiment moins agréable et plus distinct face au geste que l'esprit eut à l'égard du kitsune. Une seconde... il n'était tout de même pas jaloux d'un garçon qu'il venait tout juste de rencontrer?... Enfin, de retrouver... bon sang, cette situation était si étrange, Akatsuki ne savait plus vraiment comment maitriser le tumulte confus qui l'habitait...

-C'est Haku... Tu as bel et bien perdu la mémoire...


Haku... ce nom sembla ressurgir de sa mémoire en même temps que de la bouche du garçon... ses souvenirs ne dépassaient pas ses cinq ans, se pourrait-il que le renard soit garant de ce pan inconnu de sa vie?

-...Euh... Souviens toi de nos parents même si ça te déchire le cœur s'il te plaît... Au moins d'eux.

Un éclair traversa l'esprit d'Akatsuki. L'espace d'une fraction de secondes, des semblants de visages étaient apparus dans son esprit. Des sourires, les sourires aimants et sincères de deux hommes qui éveillèrent en lui la chaleureuse sensation d'un amour affectueux et paternel...

...Suivit du réveil d'une douleur intérieure mais qui ne parvient pourtant pas à clairement se manifester, l'impression de sentir son cœur se déchirer, être comme privé d'une partie de lui même pour être remplacé par un vide glacial et effrayant...

-Tais toi... de... de quoi tu parles...


Akatsuki recula, la main sur le visage de se trouver en proie à des visons indépendantes de sa volonté, accompagnée de ses impressions si étranges, tant recherchées et en même temps difficiles à acceptées...

Mais un frisson bien réel parcourut son échine. Une main qu'il connaissait bien s'était posée sur son épaule pour lui signaler le début des ennuies...

-Qui est-ce?
S'exclama une voix grave et profonde.

Mais Akatsuki resta sans voix. D'un parce qu'il ne savait pas réellement comment présenter ce garçon autrement que comme ''Haku'', ''fantôme de ses souvenir''. Et en second, parce qu'il savait que présenter ce garçon à cet homme ne serait que synonyme de problème pour le kitsune qu'il ne voulait que protéger...

-En quoi cela vous intéresse t-il?


Un sourire narquois se dessina sur les lèvres de l'erebus. Akatsuki voulut le retenir, mais il le devança avant qu'il n'ai eut le temps d'agir. Sans aucune gêne et ne doutant pas un instant être assez fort pour le maitriser en moins de deux, il dégagea l'esprit d'un coup de main et approcha son visage moqueur et plein d'intérêt tout prêt de celui du servus. Il le saisit par le menton pour le forcer à le regarder dans les yeux.

-Oh, mais c'est que ce charmant garçon mérite que l'on s'attarde sur sa personne... ne crois tu pas mon mignon?


-Père!!!

L'erebus se retourna vers le lumen qui le regardait d'un air menaçant.

-Qu'est ce qui t'arrive? demanda t-il étonné et peux content. Je comprend que tu t'interpose pour sauver des enfants pris dans une bagarre, mais il ne s'agit que d'un servus à ce que je sache?


-Laisse le... je t'en pris...


Il posa les yeux sur le kitsune. Des yeux dans lesquels brillaient cette peur à l'idée de faire un choix qu'il regretterais en répondant à son père... qui déjà avait retourné son attention vers lui...

-Où est ton maitre dis moi? On ne lui à donc jamais dit qu'il n'était pas prudent de laisser son petit protégé se balader seul en pleine nuit?... Viens, n'est pas peur, je vais te ramener à la maison, tu va voir: je vais te présenter mes servus, vous aller tous devenir de bon amis...

-Stop
!

Un coup de feu manqua de peu l'érebus qui se retourna avec une lenteur effrayante vers son fils. Akatsuki, arme à la main, le soutenait d'un regard sombre et décidé à le contredire. Mais cela n'impressionna en rien l'homme qui s'avança vers lui avant de violemment le gifler.

-De quel droit te permet tu petit morveux?! Crois tu que c'est pour me tirer dessus que je t'ai apprit à te servir de ça?!...


''Ça''... ça c'était son révolver, le même qu'il avait tenu dans ses mains des années auparavant lors de leurs rencontre... Il s'agissait d'un pistolet stylisé d'une blancheur immaculée et dont les bords possédaient une forme stylisée d'ailes en or... le seul objet qu'il avait gardé et lui ayant de toute évidence appartenu avant sa perte de mémoire...

-Ce gamin me plait. Et je compte bien le faire mien.


-Père, vous ne pouvez pas...


-Et pourquoi cela je te pris?!


Akatsuki se retourna vers son père et s'essuya la bouche du revers de la main avant de diriger un regard prédateur et froid sur le servus.

-Parce que je l'ai vu le premier et que c'est donc à moi de me l'approprier.


-... et bien Aki, je t'avoue que tu m'épate... si je m'attendais un jour à t'entendre enfin parler comme ça...


Mais le garçon ne l'écoutait déjà plus. Il avançait lentement, d'une manière effrayament calme vers le Kitsune qu'il ne lâchait pas de son regard de glace. Alors une lumière émana peu à peu tout autour du jeune homme pour s'élever et subitement prendre une forme androgyne, celle d'une sublime créature de lumière dont les yeux étaient voilés d'un bandeau d'où émanait une faible lueur et qui se tenait au dessus de lui, ses cheveux voletant en un halo évanescent à l'instar des volant qui lui servait de vêtement...

-Si tu possède un dominus, appelle le... sinon prie pour que ton esprit arrive à la hauteur d'Eliorus!


Ne possédant pas de servus attitré, c'est lui même qui participerais au combat. C'est lui qui l'affronterait, qui tenterais de le capturer et le faire sien... son propre frère...

*Pardonne moi Haku... mais c'est la seule solution...*


Eliorus se mit en position de combat tandis qu'autour d'eux les servus de son père étaient venus les rejoindre pour assister à l'affrontement, ne permettant au jeune servus de fuir...


Dernière édition par Akatsuki Shinokage le Ven 11 Déc - 22:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haku Shiro
Servus
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Seme/Uke: uke
Dominus/Servus de: Akatsuki Shinokage ^w^
Petit ami de: ....:$

MessageSujet: Re: ~*Pour toi*~ [à mon grand frère chéri] [FINI][!]   Dim 29 Nov - 14:53

Haku tentait tant bien que mal remémorer à Akatsuki qiu il était, qui il avait devant lui. mais c'était en vain, il y avai une sorte de barrage. Oui, cest vrai, Akatsuki avait tellement était peiné par la mort de leurs parents qu'il avait tout oublié avant qu'on ne l'éloigne de lui jugeant préférable de disperser la famille royale. Haku le regarda désolé.
-Tais toi....de...de quoi tu parles?
Haku sentit les larmes montaients aux yeux, il n'aimait pas voir son frère ainsi. Il n'aimait pas le voir aussi triste, voir qu'il ne se soveanit même plus de lui. Il pensait que s'il lui rappelait "le trésor", il se souviendrait mais une main imposante ainsi qu'une voix rauque s'était fait entendre. Pris par la peur, il recula tandis qu'Ivy se présentait, faisant fondre l'homme sur lui. Ivy n'ayant recu aucun ordre, paralysait par la peur de son maître n'avait rien pu faire et avait disparu laissant Haku seul face à ce monstre de cruauté comme il le préssentait. IL avait fermé les yeux, ses yeux qui ressemblait tant à ceux de Akatsuki. IL s'efforcait de faire abstraction de ce qui l'entourait sauf, quand une balle fusèrent à ses oreilles. IL les rouvrit juste à temsp pour voir Akatsuki se fiare gifler. il s'était alors précipité sur lui vérifier qu'il allait bien tout en fusillant du regard l'Erebus.
-Je vous interdit de lui faire du mal.
Ces paroles tombèrent dans l'oreille d'un sourd car déjà, ils s'étaient tous les deux remit à parler entre eux.
-Parce que je l'ai vu le premier et que c'est donc à moi de me l'approprier.

-... et bien Aki, je t'avoue que tu m'épate... si je m'attendais un jour à t'entendre enfin parler comme ça...

Il ouvrit de grands yeux, Ivy se rappelant à lui alors que Akatsuki s'approchait avec son cher Eliorus. Ivy avait sourit en voyant l'être de lumière. IL était confiant, ils avaient toujours depuis tout petit gagné contre eux. Soupirant de tristesse, il avait tourné les yeux vers Ivy qui attendait les instructions. IL avait tendu sa main blanche aux griffes bleutés vers lui et Ivy avait sori d'onne sait un arc et son carquois. Haku avait de nouveau tourné son regard vers son frère puis les servus et autre autour d'eux. Un peu effrayé, il ne sentait pas que cette fosi il gagnerait le combat. Mais il ne fit rien préssentir à Ivy qui resta déterminé et confiant. Il avait espérer qu'Eliorus lui se serait souvenu mais apparemment, soit il faisait semblant d'avoir oublié soit il était comme Akatsuki.
REculant de trois pas, il mit en joue une flèche, tandis q u'Ivy faisait glisser son pied sur la terre. Haku tira sa blèche dans le sol créant une violente secousse combiné au pouvoir d'Ivy qui fit tomber à terre tous aux alentours sauf Akatsuki qui était resté debout. Haku mit son bras devant lui et Ivy s'élanca sur le gardien de Akatsuki tandis que de son côté, Haku tirait une flèche en direction de Akatsuki, mais sa fléche n'aterrit pas où il le voualit et une violente douleur dans l'estomac s'était fait sentir après un coup de feu. Haku un peu sonné regarda la plaie, ses vêtements s'impregnait de cette couleur rouge.
Ivy lâcha Eliorus et retourna au côté de Haku les encerclant par la même occasion d'une épaisse racin servant de bouclier au coup de feu qui soudain fusèrent autour d'eux. Haku ferma les yeux. Il avait mal, il ne souvenait plus ce qui se passa ensuite. IL eut un rire, le visage d'Ivy attristé puis plus rien. IL tomba dans un profond sommeil glacé.
Dans ce sommeil, il ressentit pour la première fois quelque chose, le froid mordant qui le prenait. Il gémissait de douleur dans son sommeil. Un phénomène assez surprenant dont Haku ne garderait aucun souvenir se révéla. Il se rveilla d'un coup, Sa queue se scinda en 9 partie alors que ses yeux prenait une forme animale. IL paraissait à la fois mencant et tout puissant mais aussi fragile et inspirant un profond respect. DEs lumières de toutes formes et de toutes couleurs s'approchèrrent se perdant en Haku.
En un battement de cil, il était au côté de Akatsuki et se pencha à son oreille il murmura des parolse d'une voix suave et sensuelle.

-Je ne peux rester longtemps,
Donner l'illusion d'un gagnant.
Prends soin de ton frère,
Trésor de tes pères.


Haku retomba à terre, complétement endormi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akatsuki Shinokage
Dominus
avatar

Nombre de messages : 34
Localisation : Partout ou se trouvera le Trésor...
Date d'inscription : 21/11/2009

Feuille de personnage
Seme/Uke: Seme
Dominus/Servus de: Haku Shiroi
Petit ami de: Haku Shiroi

MessageSujet: Re: ~*Pour toi*~ [à mon grand frère chéri] [FINI][!]   Sam 12 Déc - 0:40

Akatsuki se trouva victime de visions étranges quand le dénommé Haku le pria de retrouver ses souvenirs... Des images floues, indistinctes et furtives qui accompagnées de sensations violentes rouvrit d'oubliées blessures chez le Lumen...

Mais ils n'eurent pas le temps d'approfondir cette histoire qu'une intervention indésirées les interrompit. S'il y avait bien quelqu'un qu'Akatsuki aurait voulu éviter de faire rencontrer à ce garçon dont-il s'était étrangement entiché, c'était bien ce dominus pervers qui lui servait de père... Il voulut le dissuader de l'approcher, en vain, mais il ne supporta pas ses allusions douteuses conservant sa rencontre avec ses servus dont -il ne connaissait que trop bien les mauvaises intentions...
Usant de son arme pour le distraire, il ne fit qu'attiser la colère de son tuteur qui entendit faire respecter son autorité...

Le jeune dominus fut alors projeté à terre sous la force de la gifle qui lui avait légèrement ouvert la lèvre.

-Je vous interdit de lui faire du mal.

Akatsuki se surprit de la défense du kitsune, mais il reporta bien vite son attention vers l'erebus prônant son désir de s'approprier le renard blanc. Il serra des dents. Hors de question qu'il ne laisse ce sal vicieux faire d'Haku son servus...

Et sachant pertinemment qu'il ne le laisserait pas repartir, il n'y avait qu'un moyen de le sauver...

Le faire devenir son propre servus...

Il approcha alors de sa proie, son esprit apparaissant au dessus de lui. Ivy parut heureux de revoir son semblable de lumière, mais Eliorus lui garda le même visage impassible, suivant servilement son maitre.
Eliorus avait toujours était un esprit obéissant et fidèle à Akatsuki. D'aussi loin qu'il s'en souvenait, le gardien avait toujours était à ses côtés. Mais de lui il ne gardait que le souvenir d'un esprit muet et aveugle, muré dans une expression indéchiffrable. Une sorte de poupée évanescente, une présence forte et bienveillante mais réduit à l'état d'esclave fantôme, rien de plus...

Non Eliorus ne faisait pas semblant d'avoir oublié. Mais profondément lié à son maitre, le choc de se dernier et les conséquences de ce phénomène l'avait atteint aussi, le privant de sa vu et de volonté propre en même temps que la mémoire du garçon avait disparut...

Haku s'était doté d'un arc et d'une flèche, Akatsuki dégaina alors son révolver tandis qu'Eliorus se plaça au devant, apparemment dénué d'arme en revanche.

Attendant de voir s'il passerait en premier à l'action, il ne lâchait pas le servus du regard, le regard déterminé d'un dominus et glacial d'un tueur...
Alors le renard saisit une flèche et aidé de son esprit créa un tremblement pour le moins inattendu puisque raidissant soudain l'ardeur de la bande hurlant et riant jusqu'alors comme des bêtes face au combat. Mais Akitsuki lui ne se laissa pas surprendre, résistant à la violence de la secousse grâce à la force d'Eliorus qui se manifesta par une aura immaculée dansant ardemment tout autour de sa silhouette.

Haku ordonna à Ivy de se lancer à l'attaque, Akatsuki en fit de même. L'être de lumière quitta sa place pour foncer droit sur son confrère, ondulant dans les airs comme un éclair pour se retrouver face à lui et lui assener divers coups. Lorsque c'était lui qui manquait de se faire toucher, il esquivait en s'éclipsant en un flash et réapparaitre immédiatement un peu plus loin, afin de désorienter Ivy quand il succédait rapidement ses téléportations ou bien pour le frapper par surprise quand il se matérialisait juste derrière lui.

De son côté, Akatsuki s'occupa de Haku. Une nouvelle flèche fut sortit de l'arcois et pointée en sa direction avant de filer droit sur lui. Alors son visage masqué dans l'ombre de sa chevelure, il attendit la dernière seconde, que la flèche ne soit qu'à quelques centimètres de lui pour relever la tête, dévoilant son regard bleu glace qui disparut aussitôt. La flèche s'encastra dans un tronc, brisant simplement le rond de poussière laissé par le départ fulgurant d'Akistuki qui se dévoila à contre jour de la lumière lunaire, à quelques mètre au dessus du sol. Un éclat sembla passé de ses iris au métal froid de son révolver dirigé sur Haku avant qu'un coup de feu ne retentisse.

Ivy ne resta pas indifférent au coup et se précipita aux côtés de son protégé. Le lumen atterrit un genou à terre et se releva lentement, rejoint par Eliorus.
Haku était blessé. Mais Akatsuki ne laissa apparaitre aucune pitié pour son adversaire...

-Eliorus!!!
L'appela t-il en levant son révolvers.

Le gardien se posta au dessus de lui, comprenant ce qu'il attendait.
Son corps émana d'une lumière de plus en plus forte et agitée, ses cheveux virevoltèrent tels de longues flammes blanches tandis que le voile qui lui masquait la vu ondula également sous le phénomène pour s'envoler comme emporté par un coup de vent soudain. Se dévoila alors de beau yeux effilées brillants comme brille le soleil.
Eliorus tendit lentement le bras vers le ciel, alors une lumière naquit de chaque côté de sa main pour s'étirer et se matérialiser en une paire d'ailes dorée semblable au design particulier du pistolet du lumen. Puis de manière parfaitement synchrone, l'esprit et le maitre rabaissèrent leurs bras vers le servus blessé et son esprit...

-Feu!!!


Une lumière puissante explosa au creux de la main d'Eliorus et une rafale de coup s'abattit sur les adversaires, leurs protection se désagrégeant au contact des balles et billes de lumières.

Les derniers coups furent tirés et Akatsuki baissa son arme en même temps qu'Eliorus qui ne tarda pas à disparaitre, reprenant sa forme évanescente pour se fondre en son maitre.
Il y eut un grand silence, puis les rires et cris enthousiastes des servus autour de lui.

-T'es le meilleur Akitsuki!
-Ouais, bien jouer gamin!
-Encore un qui ne t'a pas résisté! Ah, ah!!!


Et les acclamations et compliment fusèrent d'une bouche à l'autre, le rire profond et fier de son paternel se démarquant de tous les autres alors qu'Akatsuki lui ne sciait mot, restant planté à sa place, immobile, ses yeux impénétrables ne quittant pas le corps inerte du jeune kitsune à quelques mètres de lui.


-Et bien mon fils voilà un comportement qui me plait! Aller vous autres, amené ce servus à l'auberge!

-N'y touchez pas!


Akatsuki se retourna violemment, menaçant tout les servus d'un regard à glacer le sang. Puis il se dirigea vers Haku qu'il prit dans ses bras avant de se diriger vers la ville, sans plus prêter attention à ses compagnons.


A peine furent-ils arrivés à l'auberge qu'Akitsuki monta dans sa chambre, restant muet à l'invitation de l'un des servus lui proposa de fêter sa nouvelle victoire avec eux.

-Dites les gars... vous croyez qu'il est vexé?... demanda naïvement l'un d'eux quand un claquement de porte retentit.

-Naaan!
Répondit un autre en passant son bras autour du cou de son compagnon. Il est juste presser de l'essayer!!!

Le rire débile de la bande de pervers raisonna jusqu'à la chambre du Lumen qui n'en prit pas compte. Il installa le servus dans son lit et s'installa à côté de lui. Il le regarda un moment, impassible avant d'enfin se laisser aller.

-Haku...

Un brin de tristesse transparut dans ce faible chuchotement, et c'est une lueur coupable qui luisait dans ses yeux. C'est avec une infini tendresse, comme craignant de ne faire lus de mal qu'il ne l'avait déjà fait qu'il passa ses doigts dans ses cheveux pour lui dégager le front. Mais il les retira subitement quand les plaintes du blessé se firent plus marquée...

Il se mordit la lèvre, regrettant d'y avoir été si fort. Il fallait soigner ça en vitesse... mais il n'eut pas le temps d'approcher sa main du vêtement qu'il entreprit de lui ôter qu'un phénomène incompréhensible s'empara de lui.

Ne comprenant pas ce qui se passer et ne sachant que faire, il recula de quelques pas, impressionné par le changement de son apparence et cette inexpliquée profusion de lumière, mais sans qu'il ne s'y attende, la créature apparut tout prêt de lui pour lui susurrer un énigmatique refrain...

Haku s'écroula au pied d'Akitsuki auquel il fallut quelque seconde pour se remettre du phénomène et s'agenouiller prêt du kitsune.

-Haku... Haku!


Mais il se calma en constatant qu'il était simplement endormi. Il le réinstalla dans le lit et analysa la situation. Le kitsune venait de se métamorphoser en une espèce de dieu, et ses paroles... Qu'est ce qu'il voulait dire par là?...

-Je ne peux rester longtemps, donner l'illusion d'un gagnant...
répéta t-il en le couvant du regard, réfléchissant en même temps à tout cela. Prends soin de ton frère... trésor de tes pères...

Un nouveau flash éclaira son esprit, lui montrant de nouveau un visage, l'un des deux qui lui était apparut, mais plus distinctement cette fois ci. Celui d'un homme honorable mais plein de tendresse qui leurs parler, lui et un petit garçon. Un mot filtra clairement ses lèvres... Trésors... Puis l'autre se dessina dessina parfaitement, ce précieux petit renard à la chevelure blanche qui semblait lui sourire enjoué et lui tendre sa petite main qu'il s'apprêta à prendre quand la vision disparut.

-Ahh...


De nouveau il porta sa main au visage. Ces images infortuites n'étaient pas sans lui causer un mal de tête violent. Quelque chose voulait sortir, mais paradoxalement... un barrage puissant retenait ses souvenirs...

Akatsuki se calma et la tâche rouge qui ornait le vêtement de son frère le ramena sur terre. Il était toujours blessé...
Il se rassit alors à ses côtés et commença à délicatement lui ôter ses vêtements, dévoilant son torse blanc maculé du sang du à sa balle... Il se prit un instant à admirer d'un sentiment sur lequel il ne parvint à mettre de mot la silhouette frêle et douce du servus, mais il se concentra rapidement sur sa blessure.
Se positionnant de face à la plaie, il apposa ses mains quelques centimètres au dessus.

-Je suis désolé Haku.... je suis désolé...


Une lumière émana doucement des mains du lumen pour l'envahir petit à petit et agir sur la blessure. Les yeux plissés par l'effort se fermèrent lorsqu'une flopée de petites larmes s'en échappèrent pour se perdre dans la lumière réparatrice. Puis le phénomène cessa.
Le corps du petit kitsune ne garda aucune trace de la blessure causé par Aki. Et c'est le regard sincèrement peiné qu'il passa sa main sur son torse blanc, sans s'apercevoir qu'Haku revenait à lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haku Shiro
Servus
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Seme/Uke: uke
Dominus/Servus de: Akatsuki Shinokage ^w^
Petit ami de: ....:$

MessageSujet: Re: ~*Pour toi*~ [à mon grand frère chéri] [FINI][!]   Sam 12 Déc - 22:44

Haku avait enfin retrouver son frère. Il était heureuss; mais il l'aurait été plus si celui-ci se souvenait de lui. Ne perdant pas espoir, il lui fit des appels au secours, des allusions, afin qu'il se souvienne de lui ou tout au moins leurs parents. Mais il en avait un nouveau, un homme qui semblait cruel et qui désirait faire de Haku son servus.
Le reste se passa très vite,trop vite. Akatsuki, à la fois menacé et menaçant puis un combat dans lequel sera déterminé le sort de ce pauvre Haku. Avec crainte, il se prépara à combattre son propre frère. Ivy, confiant lui tendit ses armes. Mais Haku savaient qu'il allait perdre. Une voix en son être le répétait, elle lui disait de courir s'il voulait continuer à être libre, de déclarer forfait et de s'enfuir. Mais il ne parti pas, il resta et affronta son frère.Créant un séisme qui secoua la terre violemment, il déstabilisa les servus atour mais pas Akatsuki. IL avait lancé une flèche tandis que son esprit gardien s'occupait de Eliorus. Mais il n'avait aps envie de se battre. Et il savait que sans cette envie et avec la vitesse de Akatsuki, il ne pourrait pas le toucher et tout ce qu'il gagna ce fut une balle dan l'épaule près de son coeur. Ivy était revenu près de lui pour le protéger. Le reste Haku ne s'en souvient pas, il était en train petit à petit de perdre les esprits et Ivy qui tentait de garder le contrôle fut achevé par la dernière attaque de Eliorus et Akatsuki. ce qui se passa ensuite fut un véritable mystère pour eux.

Lentement, Haku reprit ses esprits, il n'avait plus mal à l'épaule et la sensation de froid qui l'avait envahi avait disparu. Il ouvrit ses yeux sur son frère. ivy à cet instant réapparut. Il avait lui aussi pris ses esprits et avait pointé une arme sous la gorge de Akatsuki. Haku l'avait fixé sans agir puis s'était levé et habillé vacillant un peu tout de même. Il essayait de retenir aux mieux ses larmes, l'une d'elle coula tout de même.

-Je..je te faisais confiance. Je croyais que tu....Enfin...Je ferasi mieux de partir....Avant que ton...ton père..vienne te trouver....
Au revoir....Grand frère;


Ivy baissa le couperet et fixa à son tour Akatsuki.

-Tu me déçois.

Puis il rejoignit Haku sécha ses larmes et l'accompagna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akatsuki Shinokage
Dominus
avatar

Nombre de messages : 34
Localisation : Partout ou se trouvera le Trésor...
Date d'inscription : 21/11/2009

Feuille de personnage
Seme/Uke: Seme
Dominus/Servus de: Haku Shiroi
Petit ami de: Haku Shiroi

MessageSujet: Re: ~*Pour toi*~ [à mon grand frère chéri] [FINI][!]   Dim 20 Déc - 4:44

Après qu'il eut soigné la blessure qu'il avait lui même infligé à l'anticus, il laissa doucement des doigts glisser à l'emplacement même où devait résider sa plaie. La douceur de cette peau avait quelque chose d'agréable et calmant, suscitant en lui une nostalgique sensation, celle rassurante d'un contact retrouvé. Mais il porta son attention sur le kitsune lui même quand pour son plus grand soulagement il ouvrit les yeux.

-Ha... ?!


Son prénom entamé en un sourire rassuré fut haché par le contact froid d'une arme sous sa gorge.

Il le fixa sans rappeler son esprit, puis il se leva en chancelant, amenant instinctivement le lumen à tendre un bras vers lui pour s'apprêter à l'aider mais qu'il ravisa en sentant l'arme rester à sa place et l'empêcher d'avancer plus.
Il ne parlait pas, se contentant de se vêtir dos à son frère, le gardien toujours à son poste. Akatsuki sentait un froid et craignait les sentiments qui pouvait habiter son frère à cet instant... et la petite lare qu'il vit couler silencieusement lui causa un pincement douloureux au cœur...

-Je... je te faisais confiance. Je croyais que tu... Enfin... Je ferais mieux de partir... Avant que ton... ton père... vienne te trouver...

-Haku, attends...

-...Au revoir... Grand frère.


Akatsuki eut l'impression de se recevoir une pique en pleine poitrine. L'esprit se décida à baisser les armes pour le fixer à son tour d'un regard réprobateur.


-Tu me déçois.


Il resta figé, son regard posé sur les deux silhouettes qui se dirigeaient vers la porte. Pourquoi... pourquoi lui en voulait-on autant?... Qu'attendait-on de lui de si important pour susciter tant de déception?!...

-Reste là!!!

Sans prévenir, il traversa la pièce à la vitesse de l'éclair pour soudainement refermer la porte que le servus venait juste d'ouvrir et brusquement l'y plaquer contre, sans prendre en compte ses plaintes. Eliorus apparut aussitôt pour retenir Ivy et l'empêcher d'intervenir.

Ça n'était pas la violence d'un dominus envers sa chose dont faisait preuve le lumen. C'était celle due au désespoir d'un être qui ne voulait pas voir son précieux Trésor disparaitre à nouveau.

-Ne pars pas... je t'en pris...


Ses yeux fixés sur le kitsune tremblaient tout comme les mains qui le retenaient nerveusement par les épaules, tant pour l'empêcher de fuir que le forcer à lui faire face.

-Je... je te demande pardon Haku... je suis désolé pour ce combat... mais c'était la seule solution! Crois moi, je t'aurais épargné si j'avais put, mais si j'avais eut le malheur de te laisser repartir, mon père aurait sitôt fait de te capturer, et je ne veux pas que tu... enfin, lui et ses servus... tu n'aurais pas été en sécurité entre leurs mains...

Il ne préférait pas songer à ce qui aurait put lui arriver s'il s'était retrouvé sous la domination de son paternel. Il baissa la tête, ne pouvant se résoudre à le laisser voir le remord douloureux qui habitait son regard.

-Je suis désolée... je sais que j'aurais put être moins dur avec toi, mais... je ne pouvais pas te combattre sans y mettre le meilleurs de moi même... pas devant mon père... Il attend trop de moi... tu as remarqué l'attention avec laquelle il suivait mes gestes aux combat? Il est fier de moi, il ne tolère pas que je n'exécute pas mes tâches jusqu'au bout, mais surtout... si je ne t'avais pas attaqué de la sorte, ils auraient tous compris que je ne te désirait pas comme mon servus... il se seraient rendus compte aussi bien mes compagnons que mon père que tu avais une importance toute autre à mes yeux, et ceci aurait était un signe de faiblesse dangereux... Car les connaissant, ils n'hésiteraient pas à t'approcher et menacer de te faire du mal pour m'empêcher de te récupérer, et ils ne me craindraient pas sachant que j'aurais fait preuve de pitié envers celui qui ne serait censé n'être que mon esclave...

Si les choses avait put êtres différentes, il n'aurait pas provoqué son propre frère en duel... non, jamais il n'aurait était aussi froid et insensible envers lui...

-Je devais me comporter en maitre... je n'avais pas le choix... .

Il le tenait et tremblait toujours, pris de ces spasmes caractéristiques aux crises de larmes qui pourtant ne faisaient que reluire dans ses iris d'azurs.

-Je suis tellement désolé Haku... je... je voudrais tant pouvoir te satisfaire... pouvoir t'offrir ce que tu attends de moi...
Il releva la tête pour plonger un regard tristement sincère dans le sien. Pouvoir me souvenir...

Disant cela, il laissa une main fébrile se glisser sur la joue tendre du jeune servus, et sans prévenir, il l'attira à lui pour le serrer fermement dans ses bras.

-Je t'en supplie, reste auprès de moi... je fairais tous les efforts du monde pour me rappeler, mais ne m'en veux pas... ne m'abandonne pas... j'ai trop besoin de toi... petit frère...

Comme cette appellation était étrange et pourtant si bonne à prononcer... Ses bras l'entourant avec force autour de l'épaule et de la hanche, il s'enivrait du parfum si doux que dégageait sa chevelure de neige.

-Je souhaiterais que ma mémoire me revienne... j'ai... des images surviennent parfois... mais je n'y arrive, quelque chose semble bloquer mes souvenirs... Je suis désolé...


Ses doigts se resserrèrent sur le vêtement du kitsune, comme si se raccrocher à lui pouvait lui permettre de se rappeler, comme craignant de ne le voir disparaitre comme les visons qui traversaient son esprit. Puis il se détacha un peu de lui pour lui dévoiler un petit sourire.

-Et puis... je sais qu'avec toi je pourrait briser ce barrage qui emprisonne mon passé...


Il l'amena jusqu'au lit où ils purent s'installer. Eliorus sentant la tension baisser, il s'assura qu'Ivy n'intervienne pas avant de le lâcher.

Assit à côtés du renard, le visage triste mais plus serein, Akatsuki entremêla doucement ses doigts à ceux de son frère pour les porter à ses lèvres et y déposer un chaste baiser.

-Tu n'es pas comme les autres... mes souvenirs de toi son différents...

Il aimait le gout sucré de cette peau blanche, sa douceur qui avec les années était toujours restée la même.

-Tu es le seul dont je garde un souvenir distinct... ton visage... ton odeur... même si ton identité restait flou, je n'ait rien perdu de tous le reste...

Doucement, ses yeux encrés dans ceux identiques de son frère, il approcha son visage du sien, ne semblant pas se rendre compte de son geste, jusqu'à ce que leur proximité ne l'alerte pour l'amener au dernier moment à laisser son front se poser contre le sien plutôt que laisser son souffle se mêler à celui de l'autre comme l'idée ne l'avait honteusement et inexplicablement traversée. Envahi de bonheur à retrouver ce geste de leur enfance, il s'amusa à caresser le bout de son nez avec le sien, souriant, sa main toujours dans la sienne.

-Je ne t'ai pas oublié petit frère... pas entièrement... Je sais que ce ne sera pas facile... mais avec ton aide, je suis sur que tôt ou tard, je retrouverais ma mémoire... je te le promet...

Ses yeux luisaient d'un sentiment sincère et heureux, quelque chose que peu pourrait se vanter d'avoir vu chez le jeune homme. Et son visage si prêt de celui du jeune kitsune, emporté par cette vague de bien être, il faillit se laisser aller à une inavouable envie lorsque ne s'en apercevant il ôta son front de celui de l'autre pour l'interroger.

-Au fait... de quoi parlais tu tout à l'heure? Tu... as dis des choses étranges... sur nos parents et... un trésor...


A cette évocation, les même images que précédemment reprirent possession de son esprit, l'amenant à grimacer sous la subite migraine qui disparue aussitôt.

-Aahhh... ce... ça fait effet... mais ça ne veux pas aboutir... je n'y arrive pas...
murmura t-il en se massant les tempes, commençant à comprendre qu'à ces mots étaient liés des pans de son passé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haku Shiro
Servus
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Seme/Uke: uke
Dominus/Servus de: Akatsuki Shinokage ^w^
Petit ami de: ....:$

MessageSujet: Re: ~*Pour toi*~ [à mon grand frère chéri] [FINI][!]   Dim 20 Déc - 23:06

Haku se réveilla d'u seul coup. Sentant une sorte de trahison de la part de son frère, il voulut s'éloigner le plu vite possible de lui. tandis qu'Ivy le retenait, l'empêchait de faire le oindre mouvement, il s'habilla et bien vite, il se mit devant la porte. Seulement, Ivy éloinait d Akatsuki, celui ci put aisément le rejoindre et l'empêcher de partir. Le plaquant contre la porte, il se mit à trembler tout comme son frère aîné et tendit qu'Eliorus retenait Iv de le défandre, il mit tout en oeuvre pour le retenir et se farire pardonner; MAlgré tout, Haku l'écouta avec attention, à la fois terrorisé et toucher par l'attention de son frère.

-Je... je te demande pardon Haku... je suis désolé pour ce combat... mais c'était la seule solution! Crois moi, je t'aurais épargné si j'avais put, mais si j'avais eut le malheur de te laisser repartir, mon père aurait sitôt fait de te capturer, et je ne veux pas que tu... enfin, lui et ses servus... tu n'aurais pas été en sécurité entre leurs mains...

Que pouvait il dire. retenan ses larmes d'enfant à la fois apeuré et heureux, il fixa son frère puis Ivy et ferma les yeux. Qe devait il faire? Il voulait croire en lui, il le voulait mais, si cela étai une ruse, s'il mentait. Non, son frère n'avait jamais menti, il n'allait pas commencer maintemet...Cen'était pas possible. Il rouvrit alors les yeux et le regarda.


-Je suis désolée... je sais que j'aurais put être moins dur avec toi, mais... je ne pouvais pas te combattre sans y mettre le meilleurs de moi même... pas devant mon père... Il attend trop de moi... tu as remarqué l'attention avec laquelle il suivait mes gestes aux combat? Il est fier de moi, il ne tolère pas que je n'exécute pas mes tâches jusqu'au bout, mais surtout... si je ne t'avais pas attaqué de la sorte, ils auraient tous compris que je ne te désirait pas comme mon servus... il se seraient rendus compte aussi bien mes compagnons que mon père que tu avais une importance toute autre à mes yeux, et ceci aurait était un signe de faiblesse dangereux... Car les connaissant, ils n'hésiteraient pas à t'approcher et menacer de te faire du mal pour m'empêcher de te récupérer, et ils ne me craindraient pas sachant que j'aurais fait preuve de pitié envers celui qui ne serait censé n'être que mon esclave...
-Tu as fait ca pour me protéger? Si je comprends bien. Tu ne me mens pas...hein?

IL ne savait plus quoi penser. Son coeur lui disait de le croire.

-Je te crois. TU as agi e maître pour me protéger et tu as fait semblant de...de vouloir me tuer;

Ivy regarda HAku, lui fasant sentir qu'il ne devrait pas, alors il souri. Il croyait fermement en son frère. Tands que son frère continuait à s'expliquer, lui dire qu'il allaait se souvenir, il se surpris a pener qu'il ne fallait mieux pas. Il ferma à nouveau les yeux. Ivy se fit alors une raison. Il ne pouvait pas lutter contre la détermination de HAku alors il disparu. Son frère le prit alors dans ses bras. IL avat oubli é combien la chaleur de Akatsuki était si agréable quand il l'avait contre lui. Il sourit naîvement alors qu'il resserait ses doigts contre le vêtement de Akatsuki, qui enf it de même.

-Je souhaiterais que ma mémoire me revienne... j'ai... des images surviennent parfois... mais je n'y arrive, quelque chose semble bloquer mes souvenirs... Je suis désolé...
-Je...Ne te souviens pas...tu n'es pas obligé...Grand frère...C'est si bon de te retrouver.


Alors il sourit et se laissa guider vers le lit. S'aseyan tà se scôté il le regarda. Il avait l'air si sincère, et il avait eu l'air si perturbé quand Haku s'apprêtait à partir. Alors il le croyait.

Il embrassa sa main faisant encore plus sourire Haku qui s'empressa de le lui rendre sur la joue avant de s e cajoler contre lui.

-Tu n'es pas comme les autres... mes souvenirs de toi son différents... Tu es le seul dont je garde un souvenir distinct... ton visage... ton odeur... même si ton identité restait flou, je n'ait rien perdu de tous le reste...
-Je suis ton frère...Qud on était petit, on était toujours ensemble...Enfin quand on le pouvait...On était si proche...Je...

SOn frère semblai t si heureux. il ne pouvait se résoudre à lui parler de la mort de leurs parents et leur séparation, alors frottant son nez contre le sien souriant comme un enfant heureux, il le lécha même sur la joue avant de poser sa tête sur ses genoux.

-Je ne t'ai pas oublié petit frère... pas entièrement... Je sais que ce ne sera pas facile... mais avec ton aide, je suis sur que tôt ou tard, je retrouverais ma mémoire... je te le promet...


Il se tut l'observnat en silence. PUis il sourit et caressa sa joue.

-Je t'aime...C'est tout ce que tu as besoin de savoir.

La suite il l'ingora et se roula en boulefixant so frère, ses yeux qui lui vait tant maqué. Il ferma les yeux, se sentant apaisé.

-Qu'est ce que je dois faire maintenant que je usi ton servus?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akatsuki Shinokage
Dominus
avatar

Nombre de messages : 34
Localisation : Partout ou se trouvera le Trésor...
Date d'inscription : 21/11/2009

Feuille de personnage
Seme/Uke: Seme
Dominus/Servus de: Haku Shiroi
Petit ami de: Haku Shiroi

MessageSujet: Re: ~*Pour toi*~ [à mon grand frère chéri] [FINI][!]   Lun 21 Déc - 19:02

Akatsuki avait par un cadeau inestimé du destin retrouver le jeune garçon de ses souvenirs, son tendre petit frère... Mais la solution qu'il avait opté pour le sauver et le garder menaçait de l'éloigner de lui...

Il ne supporta pas l'idée de perdre ce qu'il venait tout juste de retrouver, pas lui... Alors sans perdre une seconde, il le rattrapa pour le retenir dans la chambre.
Il ne voulait pas le voir partir... et la peur qui l'avait envahis à cette idée l'avait pousser à agir impulsivement et de manière brusque, dévoilant entre ses mains un petit renard effrayé... cette vision l'attrista plus encore, lui qui ne voulait que le rassurer... se rassurer lui même par la même occasion de cette présence chaleureuse enfin retrouvée...
Il lui expliqua alors la raison de ses actes, priant pour qu'il lui pardonne...

-Tu as fait ça pour me protéger? Si je comprends bien. Tu ne me mens pas... hein?

-Non... bien sur que non, c'est la vérité, je t'assure!...


C'était si effrayant et douloureux de songer combien est ce que son frère pouvait douter de lui qui ne désirait qu'à le protéger et l'aimer...

-Je te crois. Tu as agi en maître pour me protéger et tu as fait semblant de... de vouloir me tuer.


Cette analyse lui fit mal au cœur. Le... tuer... non, certainement pas, cette idée était tout bonnement impensable... quitte dans un égoïsme profond à le garder à ses côtés au prix d'un traitement égal à n'importe quel servus en possession de sa bande, mais il était incapable de tuer son cher petit frère... Mais cela montrait bien combien est ce que son geste avait put être violent et difficile pour le kitsune...

Il continua alors à se justifier, jusqu'à encrer ses iris couleurs glaces dans ceux semblables de son vis-à-vis. Il s'excusait de ne pouvoir y arriver mais lui promettait de faire des efforts pour se rappeler...

-Je... Ne te souviens pas... tu n'es pas obligé... Grand frère...

Cette demande lui parut triste, comme si s'engager sur les voie de son passé ne produirait pas quelque chose de bon... mais la joie qu'il exprima à l'avoir enfin retrouver ne l'invita pas à se poser d'avantage de questions.

Une fois installés sur le lit, il se plut à partager de nouveau ses petits contacts innocents, à s'abreuver de la chaleur de sa main et de son visage contre le sien, à pouvoir de nouveau se plonger dans ses grand yeux bleu...
Il rougit faiblement de sentir sa petite langue rencontrer furtivement sa joue et se sentit envahi de bonheur de ses rappeler combien ils pouvaient être proche étant plus petits...
Après une autre petit coup de langue, c'est sur ses cuisses que trouva appuis la tête blanche qu'il caressa longuement.
Il lui fit la promesse de retrouver la mémoire. Il voulait pouvoir se souvenir des moindres moment passés avec lui, pouvoir partager ces lien précieux que représente leurs souvenirs commun...

-Je t'aime... C'est tout ce que tu as besoin de savoir.

-Haku...
prononça t-il troublé de sa déclaration pourtant probablement innocente.

Il l'aimait... lui aussi, il l'aimait tellement... mais jusqu'à quel point?...
Puis se souvenant les mystérieuses paroles apportées par un Haku qui n'était plus tout à fait lui même, il y fit allusion avant se se retrouver en proie à un nouveau mal de crâne. Heureusement le plus jeune ne sembla pas l'avoir remarqué... ce qui n'était pas plus mal...

-Qu'est ce que je dois faire maintenant que je suis ton servus?

Akatsuki ne su ce l'expliquer, mais à cet instant, son visage serein avec les yeux fermés, ses lèvres sans défenses, et cette question qui mettait en avant le statut d'esclave qui vu son éducation était synonyme de jouet de plaisir lorsque ça n'était pas objet de combat amena ses joues à s'empourprer face à la pensée qui lui traversa l'esprit.

Il se leva et alla à la fenêtre en prenant garde à ne pas dévoiler son trouble au jeune kitsune.

-Je... reste auprès de moi, pour ton bien lorsque nous ne sommes pas seuls... tenta t-il de dévier, ne pouvant se résoudre à le laisser faire ce qu'en tant que servus il serait censée faire. J'ignore si je pourrais me comporter normalement en présence des autres... mais pour l'instant, contente toi d'être toi même...

Il se força à rester à la fenêtre. Il semblait tracassé, lutter contre quelque chose mais il ne pouvait pas...

-Ahhh! Pardonne moi Haku, mais je ne résiste pas!


Succombant à son envie, il se jeta sur son frère... pour le serrer à nouveau dans ses bras, la tête enfouis dans le creux de son épaule.

-Te sentir tout contre moi... c'est si bon, je...


L'une de ses mains avait migrée jusqu'à ses oreilles blanches qu'il caressa alors que l'autre était arrivée au niveau des reins pour glisser à la base de sa queue touffu. Il n'y avait rien de déplacé dans ses gestes, mais son visage bouillant contre le cou du servus laissait paraitre la retenu dont-il faisait l'effort.

-Est ce que... tu me permet de te toucher?... Je veux dire, ta queue et tes oreilles!!! Ça m'a tellement manqué...


Une fois son désir accordé, il passa et repassa ses doigts dans les poils neige du renard. Il laissa un petit rire échapper de ses lèvres.

-Petit... j'étais jaloux de tes attribues canidés je crois... Je te trouvait tellement mignon avec tes petites oreilles et ta queue blanche... je ne sais pas si ce que je voulait le plus c'était posséder tes membres renard ou bien si c'était toi que je désirait pour moi tout seul comme un gamin garde précieusement sa peluche... ça je n'ai pas totalement oublié... c'est ça, ce type de souvenir naturels et sans douleur qui me viennent de toi...

Lui aussi possédait ses propres attribues propres au lumen, dissimulés dans son dos. Mais les seuls qui avaient de l'importance à ses yeux étaient ceux de son cadet...

Caressant la queue de son frère, sa main déviait parfois lentement vers le haut, se prenant à lui caresser la peau sensible des reins tandis que ses lèvres frôlaient délicatement la peau sucré de son cou...
Bon sang... ce qui en faisait une adorable petite boule de poil avait grandi avec lui pour le transformer en beau jeune kitsune...
Il était si mignon... si désirable, mais dans un contexte différent de la peluche qu'il représentait jusqu'alors à ses yeux...

Se retenant de ne pas gouter d'avantage sa nuque, Akatsuki ne parvint malgré tout pas à retenir son souffle chaud et fiévreux de frôler cette épiderme qu'il ne rêvait que de caresser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haku Shiro
Servus
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Seme/Uke: uke
Dominus/Servus de: Akatsuki Shinokage ^w^
Petit ami de: ....:$

MessageSujet: Re: ~*Pour toi*~ [à mon grand frère chéri] [FINI][!]   Mar 22 Déc - 16:49

Retrouvant leur geste enfantin, si cher à leur coeur, HAku et Akatsuki oublièrent leur querelle de plus tôt. Se caressant et se cajolant mutuellement, il n'y avait plus rien dautre autour d'eux et ils se sentaient revivre tous deux dans les yeux de l'autre. Seulement l'ombre du passé et avec leur malheur planat toujours sur les souvenir enfouis de l'aîné et le moindre faux pas de la part de Haku pouvait lui faire souvenir des choses beaucoup trop douloureuse pour eux ou plutôt pour Aatsuki. Haku, voulant le protéger plus que tout autre chose, lui fit comprendre que tous ce dont il avait besoin de savoir était l'amour qu'il lui portait, en tant que frère et plus encore qu'il ne voulait bien le laissait paraître, Alors que plus tôt, il désirait que celui ci se rappelle pour pouvoir être à ses côtés. MAis maintenant qu'il était devenu son servus, il devait rester près de lui et la quantité de souvenir qu'avait Akatsuki n'importait plus; alors pas besoin de le torturer avec des ombres. IL souriait, fermant les yeux, se remémorant leur heureux instants passés ensemble, lui, ses pères et son frère. Allongé sur ses genoux, le renard polaire revivait. IL rouvrit les eyux alors que le Lumenn s'éloignait pour prendre place près de la fenêtre après la question des devoirs que devait accomplir Haku.

-Je... reste auprès de moi, pour ton bien lorsque nous ne sommes pas seuls... J'ignore si je pourrais me comporter normalement en présence des autres... mais pour l'instant, contente toi d'être toi même...
-Rester près de toi, je peux le faire....Mais je ne commprends pas quand tu dis te comporte normalement....Et est ce que je devrais t'appeler maître devant eeux ou alors je peux t'appeler grand frère ou par ton prénom? Je ne comprends pas encore le sens de ton groupe, mais ne t'inquiètes, j'apprends vite et dans quelques jours ce sera comme si j'avais toujojurs été avec eux.

Bien sûr, ce pauvre renard polaire ne se rendait pas trop compte de quelle genre était ce groupe. Il s'assit alors sur le lit, fixant le dos de son frère sur lequel il reposait étant petit. IL s'était élargi avec le temps ett semblait plus musclé. Il commenca à se déshabiller et restant en calecon, il se leva pour chercher de quoi se vêtir. Son frère lui sauta alors dessus, les faisant tous deux basculer à terre.

-Est ce que... tu me permet de te toucher?... Je veux dire, ta queue et tes oreilles!!! Ça m'a tellement manqué...

Haku éclata de rire avant d'acquiescer letment, petit, il le faisiat toujours pourquoi cela aurait il changer avec le temps et leur abscence? SErrant son frère contre lui, enfouissant ses griffes bleutés dans ses cheveux, il ressentit la chaleur de Akatsuki. IL lécha l'oreille de son frère puis le cou avant de descendre ses mains dans son dos, lui caressant l'échine par des gestes répétés avec attention et affection. IL fit alors apparaître les ailes du Lumen et les caressa à leur tour fermant les yeux sous la pleine satisfaction de les sentr glisser entre ses doigts. C'est ce moment précis que choisis Ivy pour apparaître. L moment où Haku se laissait aller à ses souvenirs, leurs ébats d'enfant en quête d'amour, leur recherche mutuelle de chaleur et leur échange. Haku rouvrit les yeux alors que son gardien, baissé sur eux afin de les couvrir d'une couverture chaude, les couvait d'un regarda à la fois aimant et réprobateur. Puis, il disaprut. Haku sourit encore plus et se releva, s'enroulant dans l'étoffe d laine.

-Aka..Mettons nous sur le lit, j'ai mal au dos à force d'être par terre....

S'installant sur le lit, il ouvrit les bras pour accueillir son frère remuant la queue joyeusement. On frappa alors à la porte et il sursauta, fixant son bien aîmé frère. Sa queue avait arrêté tous mouvements et ses oreilles s'étaient rabattus contre ses cheveux, les rendant quasiment invisible contre cette touffe blanche. S'agglutinant contre la tête de lit, il replia un peumieux les couvertures sur lui. L'homme entra alors, un sourire pervers plaquait sur ses lèvres. IL salua d'abord Aka avant de fixer le renard effrayé qui ferma aussitôt les yeux. IL avait toujours eu ce réflexe stupide, pourquoi fermait les yeux? IL n'en savait rien.

-Tu n'essayes pas ton servus? Ton ère m'nevoie le chercher, il veut l'essayer. Après tout on partage au sein d'une famille.

Ironique...Partager au sein d'une même famille. Haku était plus de la famille de Akatsuki que ce père adoptif! Il rouvrit alors les yeux suppliant et regarda son frère. IL ne comprenait pas le sens d'"essayer" ùmaisil se doutait qu'il valait mieux pour lui de ne pas être essayer par cet Erebus qu'il doutait cruel. IL espérait que son frère n'allait pas accepeter, mais d'un autre côté, selon la mise en garde de Akatsuki, il se doutait qu'on ne pouvait pas impunément refuser quelque chose à cet homme. IL ne savait alors pas quoi faire, il referma les yeux et serra la couverture contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akatsuki Shinokage
Dominus
avatar

Nombre de messages : 34
Localisation : Partout ou se trouvera le Trésor...
Date d'inscription : 21/11/2009

Feuille de personnage
Seme/Uke: Seme
Dominus/Servus de: Haku Shiroi
Petit ami de: Haku Shiroi

MessageSujet: Re: ~*Pour toi*~ [à mon grand frère chéri] [FINI][!]   Jeu 24 Déc - 4:00

Après maintes explications et excuses, ils se laissèrent enfin aller. Alors le kitsune se reposa sur les genoux de son frère, lui dévoilant un visage suscitant de troublantes pensées chez le lumen. Il préféra alors s'éloigner un peu et répondre de manière détourné à sa question.

-Rester près de toi, je peux le faire... Mais je ne comprends pas quand tu dis te comporter normalement... Et est ce que je devrais t'appeler maître devant eux ou alors je peux t'appeler grand frère ou par ton prénom? Je ne comprends pas encore le sens de ton groupe, mais ne t'inquiètes, j'apprends vite et dans quelques jours ce sera comme si j'avais toujours été avec eux.

Akatsuki ne savait pas vraiment quoi lui répondre... Comment se comporter en présence des autres... Vu qu'il s'était toujours refusé de posséder de servus personnel, il ignorait comment se comporter sans devenir un odieux maitre comme les quelques dominus de la bande, ni déroger à leurs visions des rapports maitre-esclaves... Mais Haku venait de faire une remarque qui n'avait pas jusqu'alors alertée Aki mais qu'il rectifia.

-Il ne vaut mieux pas que l'on sache pour... notre fraternité... si père apprend que nous somme liés par le sang... j'ignore de quoi il sera capable, mais je doute que cela ne nous cause pas d'ennuis...
lui conseilla t-il en un sourire navré. Quand à mon appellation... il hésita, cela ne dépendait pas tellement de lui. Contente toi de m'appeler Akatsuki pour le moment...

Il aurait préféré l'entendre l'appelé grand frère comme il l'aimait tant, et pouvoir vivre pleinement sans rien devoir cacher... mais leur condition ne le leur permettait pas... cette bande... cette... famille était une entrave qui avec ses règles, ses mœurs ne pouvaient les laisser vivres libres comme ils l'auraient souhaités...

Il resta à la fenêtre, un peu perturbé par le minois attirant qu'il avait arboré un peu plus tôt, et lorsqu'il se décida enfin à se retourner, ce fut pour se trouver face à un magnifique kitsune tout juste vêtu d'un boxer...
Il resta figé quelques instant, son regard parcourant sans qu'il n'en prenne conscience sa carrure moyenne, ses membres fins, ce frêle torse blanc affublé de deux petits boutons rosée... Il ne se contrôla plus- quoique plus qu'il ne l'aurait cru vu les désirs inconscients que le jeune servus faisait naitre en lui- et se jeta littéralement dessus en clamant sa défaite.

Quel bonheur ne fusse pas pour lui de se voir autoriser les caresses de son frère en un divin éclat de rire... et sentir les doigts de son frère se glisser entre ses mèches était si bon... mais il piqua un fard et tressailli lorsque son oreille puis sa nuque se retrouva la proie de sa langue. Alors sans qu'il ne le contrôle, de son dos émergea deux grandes ailes immaculées qui se déployèrent brusquement avant de se replier doucement sur leurs deux corps en une pluie de plumes.
Ses gestes se firent involontairement plus appuyés alors qu'il retenait de peu de lâcher des soupirs quand son dos était victime des frôlements de ses doigts. Mais il se redressa lentement de sentir ses doigts fins passer sur son plumage, et il rendit son sourire à Haku, tellement heureux de voir un tel bonheur peindre son visage.

Au dessus de leurs tête, tel un ange apparut Ivy qui non sans une pointe de reproche derrière son regard protecteur les recouvrit avant de disparaitre.

-Aka... Mettons nous sur le lit, j'ai mal au dos à force d'être par terre...
-Oui tu as raison...
sourit-il avant de se relever.

Ses yeux se plissèrent de bonheur de se faire réclamer par ses bras si avenant. Il alla donc si logé en étreignant avec plaisir le kitsune.

-Haku... je suis si heureux... si tu savais, je...

Mais alors que les yeux pétillants, ses lèvres n'étaient qu'à quelques centimètres de celles de sa moitié, un toquement indiscret retentit. Aki scruta son jeune frère présentant les ennuies, mais malgré la peur de ce dernier, il dut se décider à laisser l'autre entrer.

-Yo Aki!
salua un pyrho plutôt énergique qui s'arrêta à la vu de la délicieuse créature qui se cachait sous la couette. Chose que n'apprécia pas Akitsuki...

-Qu'est ce que tu veux?
Fit-il méchamment en se plaçant devant son frère et étendant ses ailes en un geste possessif et protecteur.

-Tu n'essayes pas ton servus?
fit-il en se permettant d'incliner la tête histoire de pouvoir scruter l'esclave malgré le barrage. Ton père m'envoie le chercher, il veut l'essayer. Après tout on partage au sein d'une famille!

-Quoi...?!!


Akatsuki serra la mâchoire en même temps que le point, glacial. Mais il se retint de ne pas exploser face à une telle demande. Il tourna les yeux vers Haku qu'il sentait frémir derrière lui. Ce regard implorant... Il aurait tant voulut le faire disparaitre sous une promesse de sécurité...

-Bien... il vous attend en bas!
fit-il avant de s'éclipser derrière la porte, ne souhaitant pas faire les frais de la colère du jeune dominus.

-Quelle ordure...
murmura t-il à l'intention de son maudit paternel.

Puis il se dirigea vers une valise de laquelle il sortit un pantalon gris-clair et un large pull de la même couleur qu'il passa autour du cou de son frère, contrarié mais doux envers lui.

-Enfile ça...
fit-il en l'y aidant.

Puis une fois habiller, il lui demanda d'un regard de le rejoindre alors qu'il attendait à la porte. Il était énervé, quelque chose de froid et inquiet transparaissait dans son regard. Il ferma derrière lui, et il saisit doucement mais possessivement la main de son cadet avant de descendre les escaliers, sans un mots.

Les chants grivois de ses compagnon retentissait derrière le rideau qui marquait l'entrée dans la salle à manger de l'auberge. Et c'est en resserrant la main fragile du servus qu'il l'ouvrit pour lui présenter... sa famille...


Rires gras et chants modulés par une voix alcoolisée se mêlaient aux tintements brusques des verres. Autours de la salle, les quelques courageux clients décidés à restés et les servus tenant les lieux n'osaient que scruter d'un oeil agacé mais soumis la bande de sauvages qui avait pris possession du centre de la salle et de la majorité de l'espace. A l'une des table, l'un des bandits braillait un autre verre au pauvre servus qui s'empressa d'aller le lui apporter aux risque de regrettables représailles. Sur une autre, deux canailles dévergondés se laissaient aller à leurs passion sous les regards voyeurs d'un petit attroupement endiablé. Et tout au bout de la longue table, derrières les cruches renversées et assiettes à moitiés vides, le grand Erebus trônait, se satisfaisant des attentions particulière de deux de ses servus. La main sur la taille de l'un qui ne semblait pas s'indigner de lui embrasser le cou, l'autre se plaisait à lui faire manger une épaisse cuisse de gibier.

Aki du se résoudre malgré les réactions qu'il craignait à emmener le kitsune vers son père. Comme il s'y attendait, leurs entrée amena peu à peu les regards vautours des voyous à se poser sur l'apparition fragile qui se tenait près de lui. On se permit des sifflements significatif et quelques remarques peu respectables passèrent d'une oreille à l'autre. Le lumen n'eut pas à s'annoncer que l'erebus tourna lentement son regard hautain sur lui.

-Mmmh... quelle délicate attention tu m'accorde là mon fils!...


Akatsuki s'avança vers lui, son regard froid le défiant.

-Détrompez vous... je ne compte pas vous laisser MON servus père...

Il se leva doucement, toisant son fils en suscitant un certain silence dans la salle.

-L'audace dont tu fais preuve me prouve que tu mûri Aki... mais je ne tolèrerait pas plus longtemps ce comportement, ingrat petit prétentieux!

C'est en un geste possessif qu'il tenta de s'approprier le renard, alors Akatsuki se plaça imédiatement en travers de sa route.

-Eliorus!!!


A son ordre, l'esprit se matérialisa de la lumière intense qui émana de son corps, se plaçant juste devant eux. Mais en une fraction de seconde, une épaisse fumée noirâtre surgit de la main de l'être de ténèbres pour contrer la rapide attaque du gardien.

-Quoi?! J'espère que c'est une farce!!
! répliqua le chef sérieusement irrité. Oserais tu provoquer ton propre père en duel?!

Sur ces mots, l'homme propulsa le lumen d'une gifle violente qui, bien que ne l'ayant touché fut remplacé par l'énergie noire qui émanait de sa main. Akatsuki atterrit parmi quelques chaises, laissant enfin le champs libre au bandit. Il ne laissa pas le temps au servus de rejoindre son frère immédiatement retenu par trois des serviteur de son père que celui-ci le saisit par le ventre pour le coller à lui.

-Lâche le!!!
tonna Akatsuki qui se débattait de la prise puissante des hommes.

-Ah, ah! Et puis quoi encore? Sache que sans moi tu ne serai rien! N'oublie pas que tu me dois reconnaissance Akatsuki! Et puis j'ai passé des années à te proposer les service des plus beau et doués spécimens que je compte parmi mon harem ou me suis approprié. Tu n'as pas su saisir ta chance quand elle te venait, mais cela n'implique pas sous prétexte que CE servus te plait que tu ne doivent pas m'en faire partager les délices! fit-il en laissant sa langue obscène passer lentement le long de la gorge blanche de l'esclave.

Aki pesta, fusillant ce pervers du regard. Et lui ne se priva pas pour empoigner le jeune kistune par la taille, sa grande main brune lui suffisant à le tenir plaqué à lui, l'autre se plaisant à lui maintenir le vissage pour le forcer à le regarder.

-Dis moi mon garçon demanda t-il d'une voix effrayante douce. Quel est ton nom?

Une fois la réponse donné, son sourire s'élargit tandis que le lumen tentait toujours de se défaire de la prise des robustes servus. L'erebus éclata alors d'un rire tonitruant que les autres suivirent.

-Haku?! Haku comme blanc?... Ah, ah! Un blanc qui bientôt ne le sera plus!!!

Une lueur bestiale passa le regard du maitre qui d'un geste brusque renversa le pauvre servus sur la table. Bien que s'étant fait servir les mets les plus rassasiant de l'auberge, d'autres appétits demandaient à être assouvis. Et c'est en ce gémissant petit dessert qu'il trouverait son bonheur...

-Haku!!! Espèce de pourriture, laisse le!! Ne lui fait pas de mal!!!


Mais l'homme restait sourd à ses appels, tous comme à ceux de la victime sous lui, dont-il se fit une joie de déchirer les vêtements, s'empressant tel un ogre affamé de lui lécher et embrasser le torse tandis qu'il lui bloquant ferment les poignets et maintenant ses jambes écartées, collé contre son bassin.
Un regard assassin, Akatsuki parvint à se défaire des mains des hommes mais aussitôt qu'il cru pouvoir atteindre son frère pour le sortir de là qu'un choc violent dans l'estomac le fit se cambrer en un crache de sang et le fit s'écrouler à terre plié en deux. Un coup de point comme rarement il n'en avait reçut...

-...Merde... Haku...


[Surtout, si tu trouve que ça va un peu loin par rapport à Haku et le vilain erebus, tu me le dis, hein!... *x*" (je voudrais surtout pas choquer!)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haku Shiro
Servus
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Seme/Uke: uke
Dominus/Servus de: Akatsuki Shinokage ^w^
Petit ami de: ....:$

MessageSujet: Re: ~*Pour toi*~ [à mon grand frère chéri] [FINI][!]   Jeu 24 Déc - 19:13

Haku avait commencé à se déshabiller pour pouvoir se changer. Ses vêtements étaient sales et imprégnées de son sang. Et ce fut à ce moment que son frère lui sauta dessus pour caresser ses parties canines aux quelles le jeune renard répondit en faisant de même pour les parties Lumen de Akatsuki tandis que sa langue parcourait habilement le cou e les oreilles de l'aîné. Ivy les avaient alors recouvert d'une couverture pour éviter de les voir ou pour éviter qu'ils aient froids.

Cela avait fait relever Haku qui ayant mal au dos demanda s'il pouvait aller sur le lit avant d'ouvrir les bras pour que son frère ne le rejoignent. Il s'était alors nichait au creux des bras du renard qui couvrait son front de baiser caressant ses cheveux. La tête de son frère se releva lentement. Haku savait déjà ce qui allait se passer, il allait l'embrasser. Fermant les yeux il attendit avec un sourire a peine dissimuler. Les baisers de on frère étaient une chose sacré pour lui. Malheureusement, le plaisir fut de courte durée n'ayant pas lieu. On avait frappé à la porte. Aussitôt, Haku prit de peur s'était caché derrière Aka.


-Yo Aki!
-Qu'est ce que tu veux?

-Tu n'essayes pas ton servus?
Ton père m'envoie le chercher, il veut l'essayer. Après tout on partage au sein d'une famille!
-Quoi...?!!


Prit à ses réflexions sur "fallait il " ou ne "fallait il pas" il regarda de façon suppliante son frère qui s'était retourné. IL savait que son frère allait avoir des problèmes s'il ne faisait pas ce qu'on lui disait, mais lui ne voulait pas se donner à quelqu'un d'autre que Akatsuki. Oui, on pouvait dire qu'il était égoïste.

-Bien... il vous attend en bas!

-Quelle ordure...


Haku continua à regarder son frère ne sachant pas quoi faire jusqu'à ce qui lui donne les vêtements. Il s'habilla en vitesse et glissa sa main dans le creux de celle de son frère qu'il serra; Le regardant en souriant il avança en le poussant tandis qu'il se cachait derrière son dos.

Ils entrèrent dans le salon. Les regards de la bande de Akatsuki se tournèrent à peu près tous vers lui le rendant mal à l'aise. Mais il essaya de garder la tête froide regardant droit devant lui mémorisant chaque comportement pour en tirer des données tel un ordinateur sophistiqué. A ses côtés, son frère, il avançait aussi devant lui en direction de son père malgré toutes les remarques désobligeantes et humiliantes qu'on pouvait faire.

L'erebus se tourna massivement vers lui, rien qu'en voyant le comportement des servus autour de lui, il savait qu'ici les servus n'était que des esclaves. Il baissa alors le regard en un signe de respect pou les autres. Il n'intervint pas durant la conversation de celui ci et son frère, faisant juste sentir sa présence à ceux qui approchai trop en leur envoyant un regard de braise sulfureuse et menaçante ce qui les faisait reculer. IL ne faisait rien n'agissait pas mais Ivy avait apparu en renfort quand Eliorus s'était matérialiser; Mais lui, il ne s'occupait pas de Akatquki seulement de Haku. Alors quand celui ci prit une gifle le faisant voler à l'autre bout de la pièce il était resté devant Haku empêchant l'Erebus de l'attrapait. Seulement Haku était parti voir son frère et il se fit attraper par d'autre servus sans qu'Ivy ne s'en aperçoive et une fois qu'il fut attraper, Ivy ne pouvait rien faire, juste regarder l'homme serrait contre lui un renard polaire terrorisé et inquiet pour son frère. Puis il disparut à cause de la fumée que l'Erebus avait envoyé dans sa direction.

Haku se débattit. il voulait rejoindre son frère même s'il savait que les "lois" interdisait de contredire et refuser le chef. Il voulait son frère et s'assurer qu'il n'avait rien.


-Ah, ah! Et puis quoi encore? Sache que sans
moi tu ne serai rien! N'oublie pas que tu me dois reconnaissance
Akatsuki! Et puis j'ai passé des années à te proposer les service des
plus beau et doués spécimens que je compte parmi mon harem ou me suis
approprié. Tu n'as pas su saisir ta chance quand elle te venait, mais
cela n'implique pas sous prétexte que CE servus te plait que tu ne
doivent pas m'en faire partager les délices!


Haku sentit sur sa gorge la langue rugueuse et baveuse de l'homme. Il eut un haut le cœur. Il n'avait pas besoin de la main de celui ci pour le regarder. Haku de toute sa haine le toisait du regard bien décidé à ne pas se laisser faire. Même s'il avait arrêté de se débattre, il arpentait furtivement les lieux du regard à la recherche d'un échappatoire pour lui et son frère.

-Dis moi mon garçon. Quel est ton nom?

Sans aucune peur, il lui avait répondu d'une voix glaciale. Haku Shiro avec une précision en plus faisant rougir de plaisir l'Erebus.

-Haku Shiro....Fils de Soraï
-Haku?! Haku comme blanc?... Ah, ah! Un blanc qui bientôt ne le sera plus!!!
-Non...Comme Esprit....Shiro est blanc....Ca fait esprit blanc vieil homme malodorant.

Tandis que son nom, son rang et la moquerie passait dans la foule, certain se permit de rire pour l'insulte et d'autre de plaisir. Soraï, le Dominator avait un fils! Peut être que lui savait pour le trésor? D'autre encore assurai que le jeune renard divaguait complétement. L'Erebus grinça des dents tandis qu'il envoyait haku sur la table où le renard avait repérer un couteau à viande.

-Haku!!! Espèce de pourriture, laisse le!! Ne lui fait pas de mal!!!

Se contentant de rester stoïque à ce que faisait l'homme ras, il lui mordit la lèvre quand celui ci eut le malheur de l'embrasser. IL recula alors et se libérant une main, Haku le griffa à la joue pour pouvoir le faire reculer encore plus et pour pouvoir attraper le couteau dont il se servit pour couper nettement la gorge de l'homme. Impassible, le sang gicla sur le renard neigeux rendant la moitié de son visage rouge ainsi que son torse et ses jambes dévêtu par la sauvagerie du cadavre.

Le couteau toujours à la main, il se releva lentement. Les autres reculaient tandis que Haku sans la moindre émotion arrachait au cadavre le manteau dont il se couvrit. Puis il alla au côté de son frère et menaca la gorge d'un des hommes le retenant tandis qu'Ivy ayant finalement réussi à se matérialiser menacait l'autre. Ils reculèrent à leur tour. Haku se mit devant Akatsuki, lui tournat le dos. Ayat clairement observé la famille, il savait qu'en tuant le chef, il le deveait à son tour. mais comme il 'était qu'un esclave, il le deviendrait pas et risquait au mieux la peine de mort laissant l'héritier prendre place. Akatsuki. Mais étant le servus de Akatsuki, il ne perdrait pas la vie et les servus de l'Erebus appartenait maintenant à son frère.


-Si j'ai compris vos règles, venant de remporter la victoire au nom de Akatsuki, mon dominus, il devient votre chef.

Personne ne protesta. Haku avait gagné. Il se retourna pour voir son frère à qui il sourit puis monta à l'étage tandis que les acclamations pour le nouveau chef se faisait entendre. Akatsuki retenu en bas, une fois dans la chambre, il se laissa aller.

Il venait de tuer quelqu'un pour la première e fois de sa vie. Subissant un réel choc, il avait fait croire que tout allait bien mais là, il pleurait roulé en boule sur le sol tandis qu'Ivy, essayant de l'apaiser caresser ses cheveux avant de le porter sous la douche. IL n'arrivait pas à le calmer, peut être la douche si. HAku se retrouva alors sous l'eau chaude, Ivy lui avait donné le nécessaire puis était retourné à la porte d'entrée pour surveiller.

Haku sortit de la douche au moment où son frère entrait et feignant que rien ne l'avait touché, il lui sourit de façon rassurante.


-Alors, chef? Tout se passe bien?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akatsuki Shinokage
Dominus
avatar

Nombre de messages : 34
Localisation : Partout ou se trouvera le Trésor...
Date d'inscription : 21/11/2009

Feuille de personnage
Seme/Uke: Seme
Dominus/Servus de: Haku Shiroi
Petit ami de: Haku Shiroi

MessageSujet: Re: ~*Pour toi*~ [à mon grand frère chéri] [FINI][!]   Mer 10 Mar - 0:07

[Milles pardons... TxT mais voilà, c'est enfin terminé! ^^]


-Haku Shiro... Fils de Soraï

A cet instant, Akatstuki cru ressentir comme un échos raisonner en lui. Fils de Sorai... Depuis leurs rencontre, le jeune kitsune lui avait à maintes reprise évoquer ses parents, mais... jamais il n'avait mentionné une quelconque appartenance à la famille royale!
Le reste de la salle s'était comme figé l'espace de quelques seconde. Le temps que cette information pour le moins troublante ne s'immisce jusqu'au cerveaux des servus, qui se jetèrent des regards interrogateurs, puis ne commencent à débattre sur ses dires jusqu'à ce que l'air surpris de l'erebus ne laisse place à un rictus moqueur.

Seulement à vouloir rire de son nom, il ne saisit pas de suite son erreur, que lui rectifia le jeune esclave non sans le ridiculiser auprès de sa propre troupe. L'homme n'apprécia pas du tout les manières du petit effronté, un regard colérique le dardant avant de l'étaler sur la table.

Akatsuki pris de peur et de colère face à la situation qui se déroulait sous ses yeux parvint à faire lâcher prise à ses assaillant, mais ce fut pour recevoir un coup en traitre qui le ramena à terre. Plié en deux sous la force du coup et un filé de sang s'écoulant de sa lèvre, il fut immédiatement rattrapé par les servus qui sur de ne pas le laisser filer cette fois, lui maintinrent les bras fermement liés dans le dos, le laissant à genoux, impuissant face au spectacle.

-Fils de Sorai, hein?... fit le chef en profitant sans vergogne du corps d'Haku. Pour qui te prend tu pour raconter pareilles sottises?!... Tous le monde sait que le Dominator est mort sans héritier...

Ce petit avait visiblement une certaine force de caractère. Mais accepter ses caresses avec cet air suffisant ne parvint pas à décontenancer le pervers qui quitta son délicieux ventre pour remonté vers son visage, ne manquant pas de lui faire lever le menton en agrippant sa chevelure.

-Néanmoins, ce que tu dis là m'intéresse gamin... Il se trouve que je suis à la recherche de ce fameux trésor qui promettrait l'accès au trône. Hors, il ne me serais pas étonnant que tu ais effectivement de près ou de loin côtoyé le roi et que tu soit au courant de l'emplacement de son bien... Hin, hin... décidément, tu vas m'être encore plus utile que je ne le pensait mon petit Haku...

Ses mots tombèrent en chuchotement amèrement suave jusqu'à la petite bouche rosée dont il s'empara. Mais sûr de sa domination, il ne s'attendait pas à un mordant accueil... Le monstre recula alors en un grognement audible, lançant un regard noir a sa proie quand une vive douleur surgit de sa joue.

-Haku!!! appela désespérément le lumen qui se débattait comme un diable, craignant le pire pour son précieux petit frère.

-Raaa!!! Espèce de petit morveux, tu ne sais pas ce qu'il va te coûter de t'opposer à... Hug!!!...

Stupeur générale. Tous les yeux restèrent figés sur l'erebus et le kistune.
L'être de ténèbres recula en vacillant avant de ne s'accrocher au regard de son assassin, le fixant de ses yeux aux iris rétrécis par le choc. Un bruit guttural s'échappait de sa gorge ensanglantée tandis qu'autant de haine que d'incompréhension modelait son visage, qui bascula bientôt en même temps que le reste de son corps pour lourdement s'écraser au sol.

Personne n'arrivait à y croire. Ce garçon, ce servus à la carrure d'une crevette venait de décimer le plus craint et redouté des dominus qu'il n'ait connu jusqu'alors...
On s'écarta du chemin avec la queue entre les jambe quand le vainqueur se revêtu du manteau du vaincu, et toux, Akatsuki compris suivirent d'un œil interloqué sa marche vers le prisonnier. Grimaçant face à l'audace du jeune homme, les types se décidèrent à relâcher son frère qui retomba à quatre patte sur le sol, levant les yeux vers le servus.
Le lumen avait du mal à décrire ce qu'il ressentait à cet instant. Devant lui, majestueux et conquérant se tenait un kitsune couvert de sang, le regard encore froid d'un tueur. Il se retourna. Puis il éleva la voix, s'adressant à tous les servus. Il possédait quelque chose de royal, de grandiose, presque sacré... Aki en était le premier impressionné... car pour lui, celui qui se tenait en roi était avant tous son frère... une adorable boule de poil blanche qu'il ne rêvait que de choyer et protéger... mais qui venait devant ses yeux de mettre fin à la vie d'un homme...

A son retour vers lui, un sourire lui fut adressé, puis Haku disparu à l'étage.
Mais Akatsuki resta à terre pendant qu'on chantait ses louanges. Il était déboussolé... ce qu'il venait de ce passer était tellement loin de ce qu'il aurait put un jour imaginer... Il se releva alors lentement, le regard masqué par sa frange. Tout autour de lui on festoyait de la mort de cet oppresseur, on crier liberté et vantait la force du jeune servus et la victoire de son possesseur et nouveau maitre. Mais soudain le maitre en question se retourna violemment.

-Silence!!!!


Plus surpris qu'obéissants, tous se turent sur le champs. Le lumen les scruta tous d'un regard accusateur, méprisant et en colère.

-Comment osez-vous... Vous n'êtes tous qu'une bande d'hypocrites, des lâches, de sals cabots incapables de vivres sans un maitres pour vous guider!!!

Il aurait put en rajouter plus. Justifier la raison de sa colère. Mais il avait vécu assez d'émotion fortes pour la journée, il n'avait pas la force d'expliquer ses raisons à des imbéciles qui ne comprendraient rien à son indignation. Il serra les dents, ordonnant simplement à deux des hommes de débarrasser l'auberge du corps. Et comme il s'en doutait, il ne se fallu que peu de temps pour que les rires ne se décrispent à nouveaux, que les chants reprennent, que l'alcool coule à flot...
Akatsuki suivit les porteurs jusqu'à l'extérieur, le claquement de porte qui retentit derrière lui se perdant dans le joyeux tumulte. Sauf pour les quelques oreilles et yeux qui n'avait cessé de le scruter, manifestement intéressés par des informations qui n'étaient pas passées dans l'oreille d'un sourd... Mais trop dégouter de la bêtise de la majorité de ces homme, ces regard et chuchotement lui étaient restés inaperçus...

Une fois le corps déposé à l'arrière de l'auberge, les deux hommes reprirent le chemin vers l'intérieur. Mais pas Akatsuki. Il resta debout, le toisant d'un regard indéchiffrable.

-C'est ainsi que vous vous en allez, vous, ce bandit tant redouté?... Pfff, c'est pathétique...

Il s'accroupit lentement, scrutant cette tête sombre blêmi par la perte de sang. Un homme si fort, si redouter, ce faire battre par un vulgaire servus... et dire que toutes ces années le lumen c'était entendu réprimander quand il ne parvenait pas dépasser les limites qui lui étaient fixées, qu'il ne parvenait pas à vaincre plus fort que lui... quelle ironie de voir celui qui s'indignait de la faiblesse des autres se faire battre par si petite créature...
Mais malgré toute cette méprise, cette haine qu'il vouait à l'homme, Akatsuki ne pouvait ôter cette lueur étrange de briller dans ses yeux. Ce sal**d avait voulu toucher à son précieux frère, jamais il ne lui pardonnerait cela. Cette mort était amplement méritée. Mais alors pourquoi ce sentiment incompréhensible de manque, ce... ces regrets?...
Akatsuki se rit de lui même, d'un rire nerveux. C'était surement lui le plus pathétique dans l'histoire à éprouver la moindre once de tristesse pour ce monstre... IL avait tué, il avait pillé, violé... il était l'auteur de tant de crime, seules les portes de l'enfer pouvait l'attendre... et pourtant, l'ange que représentait Aki ne pouvait s'empêcher de ressentir un petit vide en lui... peut être parce qu'au fil des années, malgré tous le mal qu'avait put commettre cet être de ténèbres, il s'était habitué à sa présence, à ses cris, ses exigences...
Non, décidément c'était beaucoup trop pathétique, il ne pouvait pas se laisser à de telles pens...

- Qu...?!!

La main du jeune homme fut brusquement happé par une pression atroce, l'amenant à faire volte face, effaré. Alors il resta interdit.
Non... ça n'était pas possible... il ne pouvait pas...

- Ahhh... hhh... Ahh... k... ki...

Puisant dans ces dernières forces pour retenir son poignet, l'oeil froid et noir de l'érebus fixait Akatsuki.
Il n'avait pas succombé à la blessure... c'était impossible, le servus lui avait tranché la gorge!... Pourtant il fallait se rendre à l'évidence... la mort avait décidée de lui laisser une trêve...

-Ahh... Ahkiii... hhh...


-N... l... lâchez moi... vous me faite mal, lâchez moi!...


Le jeune homme tirait sur cette main tenace, tentant de lui ravir son poignet, en vain. Il ne pouvait pas y croire, il l'avait cru mort un instant, mais il avait survécu. Mais... pour combien de temps?...
Son teint cadavéreux taché du sang pourpre qui avait recouvert son torse, sa voix d'avantage semblable à un souffle d'outre tombe, surement parce que les cordes vocales n'avaient étés épargnées, ponctuaient les secondes qui le rapprochait de la fin. Mais son regard, un regard vacillant mais si déterminé, et cette poigne vigoureuse dans sa faiblesse parlèrent pour le mourant.
Akatsuki eut un trésaut en comprenant.

-N... non... non, c'est hors de question, pas cette fois...
fit-il en reculant, l'autre raffermissant sa prise pour le retenir. Vous ne méritez que la mort!... Je... je vous serez d'aucun secours cette fois!

Mais le regard acharné se fronça furieux et désespéré et il parvint à ramener le garçon vers lui. Aki avait beau lutter, l'homme arrivait à attirer sa main vers lui, la posant finalement sur sa gorge ensanglantée.

-Non... non... répéta t-il en hochant de la tête, réfrénant ses propres sentiments, naissant à l'idée de sauver celui qui s'était révéler un père pour lui...

Ses iris de glace dans celles ébènes, sa main tremblante goutant de force au sang chaud et à la peau froide se sa poigne tenace, le lumen détourna le visage en serrant la mâchoire.

Loin des regards, dans les ténèbres de la nuit, une lueur immaculée s'éleva, dansante, avant de disparaitre.


Akatsuki ouvrit la porte de la chambre, ne se surprenant pas de retrouver le gardien de son frère aux aguets. Il était bien trop préoccupé pour cela...
Le regard vide et perdu, il resta planté dans l'entebaillement jusqu'à ce qu'une voix ne le ramène à la réalités.

-Alors, chef? Tout se passe bien?


Aki releva la tête pour dévisager son jeune frère. Et sans prévenir, il se jeta sur lui, l'enserrant dans ses bras.

-Haku... mon cher, mon précieux petit Haku...


Il avait eut peur pour lui, il avait besoin de réconfort. Et il avait besoin de profiter de sa présence avant qu'il ne découvre sa folie...

Il le serra contre lui un moment, s'apaisant de son parfum, puis il se redressa un peu, prenant son visage entre les mains.

-Haku, si tu savais combien j'ai eut peur... je pensais pouvoir l'empêcher de te faire du mal, je... je suis désolé...


Il fit glisser quelques mèches humide de devant son visage pour pouvoir l'admirer, mais dans son regard brillait la confusion. Il caressa sa joue, et d'une voix qui se voulait douce mais trahissait son affliction:

-Je te promet de te protéger à l'avenir, je ne laisserais personne te faire du mal, alors tu... tu n'auras plus besoin de... tuer...


La question qui hantait l'esprit du lumen était de savoir si le servus avait déjà eut du sang sur les mains... il avait fait cela avec un tel calme, une telle froideur... c'était si différent du kitsune adorable dont-il gardait le souvenir...Mais les années qu'ils avaient vécus séparé avait bien fait de lui un assassin... pourquoi ne serait ce le cas de Haku?... Non... il priait pour qu'il ait était épargné par ça... Pour lui, Shiroi était pur, il ne pourrait accepter que celui-ci ait était souillé par l'appel du sang...
Néanmoins, il ne se sentait pas prés à lui avouer que lui même était le voleur de plusieurs vie... il craignait trop la réaction de son frère... tout comme s'il savait qu'il avait sauvé le seul être qu'il n'ait cru vouloir mort...

Aki avait laissé sa main glissé sur la nuque du kitsune, culpabilisant d'y découvrir les marques laissées par la bouche avide de son père...
Alors il l'entraina vers le lit sur lequel il s'assit pour le prendre sur ses genoux. Et lentement, avec douceur, il l'invita à lever le menton pour déposer ses lèvres dans son cou et y sucer.

-Je vais effacer chaque trace pour la fondre dans la mienne... chaque suçon sera de moi désormais...


Un bras autour du ventre du renard et une main lui caressant tendrement l'épaule, le lumen s'évertuait à absorber les tâches obscènes pour les remplacer par d'agréables rougeurs, plus douces et preuve de sa possession.
Pourtant, une fois tous les suçons purifiés, il osa après une légère hésitation, le couvrir de baisers amoureux, parce qu'il ne pouvait s'arrêter sans laisser sa propre signature et profiter de ces épaules blanches...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haku Shiro
Servus
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Seme/Uke: uke
Dominus/Servus de: Akatsuki Shinokage ^w^
Petit ami de: ....:$

MessageSujet: Re: ~*Pour toi*~ [à mon grand frère chéri] [FINI][!]   Lun 22 Mar - 21:20

Que l'on insulte insulte son prénom porit passer, son nom, il en était hors de question. Ses pères avaient teant donnés à leurs fils pour que leur mémoire soit bafoué par un simple trésor; Ils n'avaient eu aucun héritier, aux yeux de la société majoitaire. Seul certains priivlégiés, les plus digne de coonfianc avaient connaissance de so n existance. MAis tous ont péris, emportant ce secret das leur tombes. Ce secret jalousement gardé des dieux dès à présents. Deplus cet être immonde oait maltraiter son frère sosu ses yeux. c'en fut trop pour lui, allongé sur la table, il coupa net la gorge de l'individu.

Un rnard de sang s'éleva alors fièrement aprmi la crasse et le sang. Victorieux, un couteau de boucher, tout ce qu'il y a de plus vulgaire avait décimé un puissant bandit en un seule coup. Triomphant, avec une certaine prestance, il établit une loi peu on dire puis il étai remonté dnas sa chambre et le temps que son frère ne l rjoigne il se laissa tomber à terre. IL était souillé par le sag, lui qui avait juré à ses pères de jamais taché son immaculé blancheur canine. En larme, hurlant de terreur, Ivy le mit sous la doche espérant le calmé. Rien y fit pas même la douche, seulement voat son frère arrivé, il regagna le sourire, u sourire faux cr il ne oulait pas iquiéter son frère, il voualti être fort pour lui.

-Alors, chef? Tout se passe bien?
-Haku... mon cher, mon précieux petit Haku...

Une longue accolde fraternl qui réconforta Haku. il ferma les yeux, ressentant cette caleur le parcourir. Lui qui avait eu si froid sur cette table, exposé au regard des autres. Il ne le lacha pas et prit même son visage entre ses mains.

-Haku, si tu savais combien j'ai eut peur... je pensais pouvoir l'empêcher de te faire du mal, je... je suis désolé... Je te promet de te protéger à l'avenir, je ne laisserais personne te faire du mal, alors tu... tu n'auras plus besoin de... tuer...

Il le regarda longuemet dans les yeux. haku souriait il senitait que son frère 'allait pas fort, mais il n'osait aps le dire. aurait il trai la pensée qu'il aai de ses pères? Haku sse laissa faire, il regardait juste so frère sans rien dire. Ils se mirent alors sur le lit. Haku s'assit ne lacant pas so frère des yeux. IL était sur ses enoux. IL se blottit contre lui, sa tête enfouit dans son cou. Il le regardait encore. Cet insan l perturbait. C'est comme ci son frère s'efforcait de garder des choses importantes pour lui tout en voulant dire auter cose mais ne sachant pas quel bout fallait il prendre pour commencer.
Son menton se leva alors pour que dnas le cou du renard polaire se perde des baisers doux et tendre qui fit tourner la tête du renardeau. IL émit longuement un petit jappement de plaisir; oreilles rabattu sur son crâne, griffe enfouit dans la chevelure de son frère et queue batant l'air, Haku ne se sentati plus de joie.

-Je vais effacer chaque trace pour la fondre dans la mienne... chaque suçon sera de moi désormais...

Il l'avait encerclé de ses bras, aucne échappatoire pour ce frère tant aimé; IL ferma le yux sa queue caressait maintenant la cuisse de Aki. Il se laissait faire, ce n'était pas aussi déplaisant uq'avec l'autre perverss. Chaque marque, était une bénédiction pour lui. Soupirant d'aise il appelait Aki, parfois en disant grand frère, parfois maître, parfois Akatsuki.IL le laissa faire, même quand la serviette dans la quelle il était enrouél glissa le long de ses épaule pour se retrouvait sur ses jambes. De doux et tendre baiser sur ses épaules qui avait tant était seule lorsqu'ils avaient été séparé.

-Aki...grand Frère.....je t'aime......Pardon....

IL se mit alors à pleurer. Il ne pouvait plus faire semblant que tout allait bien

-Pardon...j'ai ué quelqu'un...Pardon....je suis sale....Papa m'aimera plus...je lui avait promis que je tuerais pas...Pardon...Je susi désolé...En plus c'était ton père ......je suis vraiment désolé.

IL se serra contre lui, en tenue d'adam car en remua sous les secousses de son chagrin, la serviette avait roulé à terre. Il était si désolé. Il lécha alors le cou de son frère pour se faire pardonner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akatsuki Shinokage
Dominus
avatar

Nombre de messages : 34
Localisation : Partout ou se trouvera le Trésor...
Date d'inscription : 21/11/2009

Feuille de personnage
Seme/Uke: Seme
Dominus/Servus de: Haku Shiroi
Petit ami de: Haku Shiroi

MessageSujet: Re: ~*Pour toi*~ [à mon grand frère chéri] [FINI][!]   Ven 26 Mar - 23:06

-Pardon...j'ai tué quelqu'un...Pardon....je suis sale....Papa m'aimera plus...je lui avait promis que je tuerais pas...Pardon...Je suis désolé...En plus c'était ton père ......je suis vraiment désolé.

-Non, Haku, ne... ne pleure pas...


Aki observa son frère, désemparé et coupable. Bon sang, comment pouvait-il être passé à côtés de ça?! Haku paraissait rayonnant et si docile, trop après ce qu'il venait de ce passer! Mais lui n'avait rien vu, égoïstement trop occupé avec ses propres remords...
Il s'apprêta à ouvrir la bouche décidé à contredire ses peurs, mais il stoppa net en le sentant se coller à lui, nu. Son corps réagit discrètement en une vague rouge qui empourpra ses joues et resta un moment de le sentir le lécher. Mais il se calma, entourant le renard de ses bras.

-Petit frère, arrête de pleurer... Tu n'as rien à te reprocher, le sang que tu as fait coulé ne fait pas de toi un monstre, crois moi...


Il passa une main dans ses cheveux, le caressant avec douceur. Il n'y avait rien de pire que l'entendre culpabiliser pour une faute qu'il ne considérait pas lui être reprochable, et pardessus tout, se considérer comme un tueur alors que lui même avait passé sa plus jeune enfance à ôter la vie... A cette pensée, il le serra d'avantage, déposant ses lèvres sur sa tempe en un baiser affligé.

-Ne dis pas ça... P... papa t'aimera toujours... j'en suis persuadé...


Puis il laissa ses doigts glisser de sa chevelure à ses joues qu'il prit avec tendresse mais une certaine force et l'amener à lever les yeux vers lui. Les iris glaces de Aki vacillaient d'un œil à l'autre du kitsune, en une expression difficile, déterminé et craintive à la fois.

-Haku, je... mon père, il... enfin je...


Il serra les dents en détournant légèrement le visage. Il ne pouvait pas le laisser se morfondre, mais il redoutait trop sa réaction pour oser le regarder en face.

-Il n'es pas mort.


Le silence s'installa. Les mains sur les épaules de sa moitié tremblait nerveusement.

-Il a survécu à ta blessure... il en serait mort à l'heure qu'il est, mais... J'ai eut la folie de... de lui épargner la mort...


Il lâcha son frère pour se passer les mains sur le visage.

-Cet homme m'a recueilli lorsque j'étais enfant... Enfin, il à tuer les hommes qui m'accompagnaient, mais il à décidé de faire de moi l'un des siens, plus précisément son fils... C'est lui qui m'a élevé... Il m'a enseigner le combat, comment me défendre et attaquer, c'est lui qui à fais de moi celui que je suis... chose dont je ne suis pas fier... mais malgré tous, je suis attaché à lui! Comme un fils, je ne sais pas, peut être comme un élève envers son maitre, je ne suis à vrai dire même pas sur que le sentiment qui me lie à lui soit réellement de l'amour ou de l'admiration, non... Depuis qu'il m'a emmené, il se sert de mon pouvoir à ses propres fins... Je suis un lumen, j'ai le pouvoir de guérir les maux et blessures. Alors à chaque combats et attaques qui tournaient mals, je m'occupais personnellement de le rétablir... Hors, le coup que tu lui à porté tout à l'heure ne l'a pas achevé... alors il m'a demander de le sauver... et malgré toute la haine qu'il m'inspirait, je... je n'ai pas put... C'est à moi de te demander pardon Haku... je suis désolé... je l'ai sauvé...


Il ne savait pas si son frère voudrait de lui après cette révélation. Il avait sauvé son agresseur, il ne pourrais espérer de miracle... mais parce que ne pouvant malgré sa faute se séparer de la présence de ce corps, il se jeta sur lui pour l'emprisonner de ses bras, sa tête contre la sienne en une embrassade désespérée.

-Tu ne l'a pas tuer Haku... tu n'es pas un assassin... tu n'a rien à te reprocher...


Puis il le serra plus fort encore, tremblant à l'idée de se faire rejeté par son précieux renard. Mais surement autant pour le rassurer que pour se faire pardonner son pêché, il susurra à son oreille, le regard sombre en songeant à son père.

-Mais ne t'inquiète pas... il ne reviendra pas nous faire du mal... je te le promet...


Il se revit alors quelques temps plus tôt, se tenant droit, le point tremblant face à l'erebus. D'un regard aussi froid que son cœur à cet instant, il se remémora le mouvement sans appel de ses lèvres qui lui remuèrent l'ordre de disparaitre à jamais de sa vie et ne plus jamais risquer de croiser sa route. Ce sur quoi, il s'était retourné dos à la créature noire pour s'en retourné à l'auberge.

Il embrassa son oreille, puis ses cheveux avant de remonter vers la tempe et le front. Il ne se permit qu'un furtif plongeons dans ces yeux du même bleu que lui avant de déposer ses lèvres fébriles sur le bout de son nez puis ses lèvres. Il éloigna son visage aussitôt, cherchant à lire les impression du garçon dans les trait de sa face.

-Haku, est ce que tu m'en veux?...

Ses mains avaient glissées jusqu'à ses reins où elles était saintement jointes, et dans ses yeux plus naïf que d'ordinaire brillait une lueur craintive.
Akatsuki ne su pourquoi, mais toute cette tristesse accumulée, tant chez son frère que chez lui, l'avait vidé de certains maux, mais avait fait naitre certains manques. Lentement il approcha son visage de celui de son petit frère, et en une grâce religieuse, il écrasa ses lèvres contre les siennes.

-Je t'aime Haku... je t'aime...


Ses lèvres retrouvèrent leurs consœurs avec plus de force cette fois-ci. Et avec douceur, il laissa sa langue s'immiscer dans l'antre de l'autre pour y rencontrer sa semblable.
C'était magique... si bon... Aki sentit un vertige le prendre du bas de son ventre jusqu'au plus profond de son crane. Par réflexe, il resserra son étreinte, étalant sa main dans son dos sensible et faufilant l'autre jusqu'à sa nuque. Il alla faire connaissance avec cette langue encore inconnu, pourtant sujet de ses rêves, la frôlant rapidement et s'éloignant avant de revenir timidement la caresser. Une fois en confiance, il l'invita à une danse de plus en plus effrénée, s'entortillant autour d'elle avec passion, ses lèvres se pressant d'avantage pour approfondir leur échange.
Alors le lumen se laissa lui et sa moitié tomber sur les couvertures et s'y enfoncer dedans, ses mains se permettant de parcourir ce corps blanc et si tendre qui savait allumer un feu aussi chaste que charnel en lui.

Il interrompit leur tango quand l'air vint à leurs manquer, pour se redresser légèrement et toiser avec amour et fièvre ce visage aussi adorable que séduisant. Haletant un peu, il passa une main dans cette chevelure blanche, dévisageant ce visage fin aux yeux profondément azur, et anonça avant de se pencher de nouveau:

-Si tu ne veux pas, arrête moi maintenant, je t'en pris... après, je ne pourrais plus contrôler la flamme qui brule depuis si longtemps de gouter un jour à celui que j'aime comme je n'aimerais jamais personne...


Sa tête chuta alors lentement sur se torse frêle qu'il chatouilla du bout de ses mèches de neige et parcourut de baisers sucrés et coup de langue suaves...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haku Shiro
Servus
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Seme/Uke: uke
Dominus/Servus de: Akatsuki Shinokage ^w^
Petit ami de: ....:$

MessageSujet: Re: ~*Pour toi*~ [à mon grand frère chéri] [FINI][!]   Lun 29 Mar - 20:32

Akatsuki avait beau essayé de réconforter le renardeau, son chagrin restait inconsolable. Il avait si peur que son père, de là où il était à présent lui en veuilles. Mais enmême temps, il avait du se défendre, lui et Akatsuki et donc il devait être fier. Haku s'en voulai ce epndant. Bien que lavé et propre, il fixait ses mains comme si elles étaientt toujours couverte du sang immonde de L'erebus qui avait osé frappé akatsuki.

-Haku, je... mon père, il... enfin je... Il n'es pas mort.

I se figea, cessant de pleure, regardant toujours ses mains, il cru t avoir al compris. Il aait vu le sang giclait, le corps à moitié décapité tombé lourdement à terre avant que Haku ne veuille arracher le manteau pour s'en couvrir. IL avait vu tout cela, même le reste de la bande le portait en dehors de l'auberge. Alors comment cela était il possible. Il laissa ses mains retomber sur ses genoux tandis que ses yeux confus se levaient sur Akatsuki.

-Pas mort?
-Il a survécu à ta blessure... il en serait mort à l'heure qu'il est, mais... J'ai eut la folie de... de lui épargner la mort...


Il regarda alors so frère se tourmeter l'esprit sans rien dire, sans le toucher.

-Cet homme m'a recueilli lorsque j'étais enfant... Enfin, il à tuer les hommes qui m'accompagnaient, mais il à décidé de faire de moi l'un des siens, plus précisément son fils... C'est lui qui m'a élevé... Il m'a enseigner le combat, comment me défendre et attaquer, c'est lui qui à fais de moi celui que je suis... chose dont je ne suis pas fier... mais malgré tous, je suis attaché à lui! Comme un fils, je ne sais pas, peut être comme un élève envers son maitre, je ne suis à vrai dire même pas sur que le sentiment qui me lie à lui soit réellement de l'amour ou de l'admiration, non... Depuis qu'il m'a emmené, il se sert de mon pouvoir à ses propres fins... Je suis un lumen, j'ai le pouvoir de guérir les maux et blessures. Alors à chaque combats et attaques qui tournaient mals, je m'occupais personnellement de le rétablir... Hors, le coup que tu lui à porté tout à l'heure ne l'a pas achevé... alors il m'a demander de le sauver... et malgré toute la haine qu'il m'inspirait, je... je n'ai pas put... C'est à moi de te demander pardon Haku... je suis désolé... je l'ai sauvé...


IL le prit alors dans ses bras. IL n'était pas un assassi et son frère non plus car même q'il lui aviat fait du tort, Aktsuki avait su être clément et l e soigner; Un sourire béat naquit alors sur son visage tandis que son frère l'étreignait contre lui possessivement.

-Tu ne l'a pas tuer Haku... tu n'es pas un assassin... tu n'a rien à te reprocher...


Il le sentait trembler contre lui. cela faisait un peu mal au coeur de haku qui ne put s'empêcher une fois encore de haîr l'homme qui l'avait mit dans cet état.

-Mais ne t'inquiète pas... il ne reviendra pas nous faire du mal... je te le promet...


Sa voix froide le fit frémir, il s'écarta légèrement de lui pour le regarder dans les yeux, un peu perturbé par cett e voix. Il lui sourit alors.

-Je te crois....J'ai confiance...si tu dis qu'il ne reiendra pas je te crois.....et t'es mo frère...Je viens de te retrouver, comment veux tu que je t'aandonne alors que tu as évité ue j'ai du sang sur les mains, que tu as pardonné à set être immonde tout ce qu'il t'as fait subir.

Il se laissa embrasser avec plaisir, couinant de bonheur omme un chiot. Il riait même de ce contact enfantin, dont il se souvenait exactement la saveur. Puis une expression grave dans les yeux de son fèrre le fi arrêter de sourire. Il le regarda avec étonnement avant de se remettre à sourire.

-Haku, est ce que tu m'en veux?...

-Oui parce que tu arrête de m'embrasser! et c''est pas bien cela!


Il rit joyeusement. Soudain, lentement les lèvres de Akatsuki s'approchèrent des siennes. A travers ce abaiser si chaste, filtra un géissement de plaisir provenant du plus profond des entrailles du renard. Il laissa ses mains glisser vers la chevelure de son frère tandis que ses yeux se fermaient lentement pour s'ouvrir sur un monde de douceur exquise.

-Je t'aime Haku... je t'aime...



Ils s'embrassèrent. Haku n'opposait aucune résistance, pour lui 'était tout à fait naturel, car aussi loin qu'il s'en souvenait, cea avait touours été ainsi entrre lui et son frère. Ses amins parcourant son dos le firent trembler de plaisr et de douceur. IL eut une sorte de jappement, un peu surpris et à la fois heureux. IL n e se souvenait pas que ses baisers fut si duoux, si sucrés. Haku ferma le yeux pour meiux savourer la danse qu'avait entamé leur deux langues pour la première fois depuis très longtemps. Il se retrouvèrent alors alllongé sur le lit, les mains de chacun parcourant le corps de l'autre avec plasir et délice.

L'air venatn à manquer, ils durent metre finn à tout cela pour reprendre leur souffle les joues de Haku étaient rouges, il haletait tan l'air lui manquait, mais aussi parce que les lèvres de son frère lui manquaient aussi.

-Si tu ne veux pas, arrête moi maintenant, je t'en pris... après, je ne pourrais plus contrôler la flamme qui brule depuis si longtemps de gouter un jour à celui que j'aime comme je n'aimerais jamais personne...

-Haaan......

Ce fut la seule chose que put dire Haku avant que ses mains ne vienne sur la tête de son frère pour la remoter afin qu'il puisse d enouveau s'embrasser passionément, amoureusement. Ses yeux se perdirent dans le Lumen. Haku était si heureux, pour la première fois depuis si longtemps. Dans un geste animal malgré lui, il se retourna pour se mettre à quatre pattes, sa queue en profitant pour venir caresser les jambes de Akatsuki. Puis il attenditque son frère veuille ien fair eun geste envers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akatsuki Shinokage
Dominus
avatar

Nombre de messages : 34
Localisation : Partout ou se trouvera le Trésor...
Date d'inscription : 21/11/2009

Feuille de personnage
Seme/Uke: Seme
Dominus/Servus de: Haku Shiroi
Petit ami de: Haku Shiroi

MessageSujet: Re: ~*Pour toi*~ [à mon grand frère chéri] [FINI][!]   Mar 20 Avr - 18:39

Akatsuki lui avait finalement avoué. Il avait dit avoir sauver cet homme ignoble qu'était son père... cet homme que nul n'aurait regretté si ce n'était le cœur trop bon du Lumen...

Il ne s'aperçut pas l'effrayer par sa voix glacé quand il lui promit qu'il n'auraient plus à faire à l'érebus. Mais un sourire, doux et si salvateur sourire lui fut offert.

-Je te crois... J'ai confiance... si tu dis qu'il ne reviendra pas je te crois... et t'es mon frère... Je viens de te retrouver, comment veux tu que je t'abandonne alors que tu as évité que j'ai du sang sur les mains, que tu as pardonné à cet être immonde tout ce qu'il t'as fait subir...


Le regard vacillant et luisant, Aki ne pouvait se détacher de celui de son frère à ce mots. Il lui pardonnait, lui promettait une confiance et un amour que son acte n'avait pas altéré... Il était heureux, tellement heureux et soulager...

Alors il embrassa ce visage pur qui le hantait, avant de ne se retrouver encore rongé par ses doutes... il lui était trop difficile d'admettre que malgré ses actions il ait put lui pardonner ainsi... peut être parce que lui se savait être un assassin...

-Oui parce que tu arrête de m'embrasser! Et c'est pas bien cela!


Aki cligna des yeux hagard face à ce petit rire innocent, et soupira gentiment. Puis enfin il combla se désir tant souhaité, liant ses lèvres à celles de son jeune frère...
Il s'abreuva de son souffle, profita de sa soyeuse chevelure, de cette peau de pêche...

Mais allongé sur lui, fixant plein d'amour son frère tant aimé, la crainte s'infiltra en lui...
Il s'agissait de son frère... un sang semblable coulait dans leurs veine... en plus de souffrir d'une relation interdite de par leurs statue de maitre et esclave, ces origines qui les liaient représentaient une entrave de plus à leurs amour...
Et si le renard ne voulait de ça... de ce danger que leur union représentait... de cette abomination...

Pourtant, consumé par les flammes de la passion, un soupir lascif lui fut donné pour toute réponse.
Alors pris d'une bouffée ardente de bonheur, Aki continua ses baisers, suçant son épiderme avec fougue et amour, jusqu'à ce que ces délicates mains ne l'invite à remonter vers sa petites bouche avide, comblant sa langue esseulée en lui rendant sa consœur en un tango enflammé. Il passa une main fébrile et pressée dans ses cheveux, dégageant son front pour dévoiler son regard heureux, brillant d'un bleu limpide.
Le kitsune remua sous lui, l'amenant à se redresser un peu pour le laisser se réinstaller, mais le rouge envahi le visage du lumen à la vision qui s'offrit à lui.

Le renardeau à quatre pattes, en une pause terriblement sensuelle, sa queue qui avait eut le malheur de frôler les cuisses de son ainé légèrement levée pour permettre une vu aguichante de son derrière...

Un phénomène ne tarda pas à poindre chez le plus vieux. Aki ne tint plus.
Il ôta son haut aussi vite qu'il le put, la chaleur qui sévissait en lui était insupportable. Puis il sauta sur son frère en une envie qu'il ne pouvait réprimer, collé à son dos, l'enserrant de ses bras et lui léchant la nuque.

-Ne me tente pas comme ça... Tu es trop sexy, je... j'ai envie de te dévorer sans plus attendre...


La turgescence qui sévissait dans son pantalon se frottait malgré lui contre l'ouverture intime du cadet. Un bras sous son torse, l'autre tendu sur le matelas pour ne pas qu'il écrase le plus petit, il alla happer son oreille canine du bout des dent, se plaisant à la mordiller et à faire croitre les désir de l'autre. Puis une mains curieuse se glissa de son torse à son ventre, se dirigeant dangereusement vers son fier entre jambe et y caresser, du bout des doigts le sexe bandant avant de le prendre à pleine main.
Sa bouche gourmande se décida à quitter ses oreilles pour laisser sa langue parcourir sa sensible échine et se redresser derrière son amant.
Le regard langoureux et avide, il laissa sa main glisser sur ses tendres fesses mais ne s'en contenta pas. Un doigts, mesquin et aventurier, se faufila jusqu'à l'entrée interdite du petit renard... et après un regard échangé, il le laissa le pénétrer avec douceur, se laissant glisser dans l'antre étroite et chaude.
Il lui semblait ressentir le plaisir de son frère alors qu'il effectuait de lent va et viens, tortillant un peu son doigts tout en étant retourné s'allongé à ses côté et embrassant son visage alanguit. Puis en donnant un coup de langue sur son lobe de renard, il se permit d'inviter un deuxième doigt, puis un troisième, les faisant danser, tournoyer et gigoter dans le colon du servus...

-Tu es adorable... tellement mignon... tellement sexy... mon petit frère... mon chéri...
susurra t-il au creux de son oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haku Shiro
Servus
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Seme/Uke: uke
Dominus/Servus de: Akatsuki Shinokage ^w^
Petit ami de: ....:$

MessageSujet: Re: ~*Pour toi*~ [à mon grand frère chéri] [FINI][!]   Dim 25 Avr - 20:06

Cela était si bon, si doux de se retrouver enfin dans les bras si protecteur de son frère, il s'y sentait si bien. Et de plus il retrouvait enfin ses g estes de leur enfance, où il se calinait et se caresser kl'un l'autre à la recherche de plaisir et de tendresse. Non pas que leurs pères ne leur en fournissaient pas assez, mais c'était de l'un et l'autre dont ils avaient besoin de tendresse. Son frère ne semblait cependant pas encore sûr de lui et Haku du le réconfortait avec un petit sourire.

Il avait tant envie de son frère, de ne sentir que lui durant des heures, un moment rien que pour eux, un gémissements, une plainte de plaisir franchit ses lèvres un frisson croissant parcourant son échine. Les yeux mi clos, il se contentait de ressentir son frère. Trop délicieux, il se sentait tombé toujours un peu plus dans des abimes profonde de plaisir, il allait bientot touché le fond, par ses simples caresses. IL avait les yeux mi clos, se satisfaisantdes caressesde son frère quand laissant parler ses instincts, il se redressa, se libérant de sa douce emprise pour se mettre à quatre pattes, dévoilant ainsi son intimité qui n'attendait plus que lui.

IL détourna un peu les yeux vers son frère,pour voir comment il réagissait à cela. Mais il étiat rouge, et se sentait gêné. MAis il avait aussi peur que Aki ne le voye pas de cette oeil là, pas comme quand ils étaient enfant, et qu'il ne le repousse se sentant par ce geste humilié. IL ne put alors se résoudre à détourner les yeux vers lui et se contentat de haleter et soupirer. IL le sentit alors contre lui, il sentait également quelque chose de dure et comprenant de quoi il s'agissait, il n'en rougit que plus encore.

-Ne me tente pas comme ça... Tu es trop sexy, je... j'ai envie de te dévorer sans plus attendre...

IL se frottait contre lui, sensuellement, Haku avait peur que sous le plaisir il ne se laisse tomber sur le matelas et aisnis se séparer de son frère. Cependant celui ci avait glissé un bras sur son tors et le frottant et le caessant il le soutenait en même temps. Un nouveau gémissement passèrent de ses lèvres. IL sentit son oreille se faire mordre. Il n'était pas sensible à celle ci mais il n'en fit pas la remarqe même si cela le gêait énormémen t et qu'il avait enie à son tour d'aller taquiner les oreilles de so n frère. Après tout, c'état ainsi que les renardeaux jouer ensemble. IL ne put que sentir la main de son frère enune caresse sensuelle atrapat son membre encore jeune mais déjà dressé fièrement, ne demandant plus qu'à être satisfait. IL ferma les yeux, son frère ne lui mordait plus l'oreille ais le lécher. Le souffle de Haku venait déà à maquer, saccadé, il témoignait de l'envie grandissante en lui, combien il se sentait prêt et aimait son frère.
la main de son fère le quittait déjà pour aller sur une autre partie, plus intime, plus snesible. Il se cambra et donc se laissa tomber sur le matelas en hurlant de plaisir. Ses yeux étai embrumés de plaisir, il pleurait de joie et des larmes coulaient malgré lui.

-Grand frère....Aki......C'est bon....bien....je me sens bien....Nyaaaaah

Maintenant allongé à côté de lui il alla lécher les lèvres de son frère, si rose et sucré; si tentatrice. IL alla à nouveau le taquiner au niveau de ses roreilles maisHaku attrapa son visa entre ses mains et l'embrassa torridement faisant valser leur s langues dans un rythme endiabé frémtique. Même uand le souffe lui manqua il n'arrêta pas. Mourrir de cette facon éait sans doute la plus douce des morts.

-Tu es adorable... tellement mignon... tellement sexy... mon petit frère... mon chéri...
-Grand frère......en moi je t'en pris.

Il n'en pouvait plus d'attendre, se redressant à quatre pattes, il s'offrit complètement à son frère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akatsuki Shinokage
Dominus
avatar

Nombre de messages : 34
Localisation : Partout ou se trouvera le Trésor...
Date d'inscription : 21/11/2009

Feuille de personnage
Seme/Uke: Seme
Dominus/Servus de: Haku Shiroi
Petit ami de: Haku Shiroi

MessageSujet: Re: ~*Pour toi*~ [à mon grand frère chéri] [FINI][!]   Dim 25 Avr - 23:29

Ses soupirs si lascif, ce corps frémissant ouvert à toutes ses attentions... Son frère était décidément la sensualité à l'état pur.

Il gouta ce corps frêle et blanc, savoura son plaisir partagé, se délecta de ses gémissements lascifs... Et l'envie de dévorer le renardeau se faisait de plus en plus grandissante...

C'est dicté par ses envies qu'il laissa ses doigts se faufiler dans l'étroite antre, infiltrant avec douceur ses doigts. La réaction fut immédiate chez le uke, succombant au plaisir.

-Grand frère....Aki......C'est bon....bien....je me sens bien....Nyaaaaah


Ses larmes de bonheur, ses cris... Aki s'en sentait si flatté et tellement excité... Il n'y avait de mot pour décrire la joie qu'il éprouvait...
Il s'allongea à côté de son frère non sans avoir ôté ses doigts qu'il agitait toujours. Une léchouille amoureuse et taquine lui fut offerte, l'amusant de la perspective de lui mordiller encore ses si adorables petites oreilles. Mais l'autre le devança et captura ses lèvres en un ardent échange, ses mains délaissant le reste de son corps pour se saisir possessivemment de ses reins et ses omoplates pour le serrer contre lui et approfondir le baiser. Il était jeune mais doué... et délicieux...
Le souffle leur vint à manquer, mais le petit resta sur sa décision de continuer coût que coût, il le sentait dans ses coups de langues déchainés, la force avec laquelle il persistait à rester coller bouche contre bouche. Alors non mécontent de temps de hargne, le lumen resserra son bras autour de ses hanche et amena une main vigoureuse derrière sa nuque, penchant la tête de côtés pour ne faire cesser le baiser.
Puis il pris finalement fin, leurs haleines de mêlant amoureusement, il le supplia d'une voix sensuelle.

-Grand frère... en moi je t'en pris.


Aki le fixa, rouge d'excitation. Ces grands yeux à demi-fermés totalement soumis, cette petite voix alangui, ce corps frémissant d'envie...

-Tout de suite mon amour... tout de suite!...


Le corps du kistune offert au lumen, il se posta derrière lui, agrippant délicatement ses hanches. Il se pencha en avant, et pris entre douceur et effervescence, il pénétra dans son sanctuaire en un long soupir.

-Mmmmh... Haku... c'est si étroit... si bon...


Il y alla lentement, se laissant glisser dans la chaude cavité du servus, puis commença ses à-coups. Il craignait de n'y aller trop fort, pourtant il brulait de ne le prendre d'avantage. Il entama alors un rythme irrégulier, parfois lent pour aviver le plaisir, parfois plus vite pour jouer avec ses nerfs... mais toujours en ondulant de cette grâce particulière, surement propre à son caractère délicat, ou à sa nature bienveillante de lumen...

Il se cambra discrètement quand un premier spasme le pris, relevant la tête et augmentant machinalement la cadence de ses coups. Pourtant il n'entendait pas l'amener de si tôt au septième ciel. Ça n'était pas tellement la destination que le voyage qui était source de plaisir...
Alors se faisant de nouveau plus tendre, puis plus brusque, il se pencha sur son frère pour embrasser son épaule tandis qu'une main se glissa jusqu'à son membre qu'il pris pour le souffrir de vas et viens aussi incertains que ces coups de reins.

-Mmh... mon petit Haku... est ce que tu aimes?...


Il le força doucement à tourner le visage pour pouvoir l'embrasser. Puis sans prévenir, il le renversa sur le dos et releva ses jambes, riant de sa surprise puis reprit ses saccades.

-Je veux le voir...
fit-il en un doux sourire, enlevant les mèches blanches de son front suant. Ton visage... laisse moi le voir...

Il se décida enfin à y aller plus franchement, ses soupirs se faisant plus difficiles et rauques...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haku Shiro
Servus
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Seme/Uke: uke
Dominus/Servus de: Akatsuki Shinokage ^w^
Petit ami de: ....:$

MessageSujet: Re: ~*Pour toi*~ [à mon grand frère chéri] [FINI][!]   Sam 1 Mai - 21:22

allongé à côté de lui, hakune put résister à l'enie de poser ses lèvres su les sienne dnas u baiser long et suffoquan, masi aussi si désiré et sensuelle. IL pleurait de joie tellement il mimait cela et la manière qu'avait Akatsuki de répondre à son baiser l'eflamma encore plus. Alors tantid que ses hanches accélérait le rythme déjà rapide, il liassa sa langue ouait avec celle de Aki qui voulait toujour splus approfodir ce baiser déjà si proond. Haku rien que par ce simple baiser se sentit fondre. Il elaca alors son frère, se laissant omber su les bras le derrière toujours en l'air pour l'enlaer que plus encore contniuant à l'ebrasser. Il déclara ensuite, quand enfin leur lèvre se quittèrent les laissant suffoquant et sur un petit nuage, d'une vois tendre et suppliante qu'il souhaitait être pris par lui.

-Grand frère... en moi je t'en pris.

-Tout de suite mon amour... tout de suite!...


Haku ne cessait de bouger das tous les sens tant il en ait envi e et tant son corps se sentait vide sans son frère et maître en lui. alors quand il l e sentit derrière lui, prêt à entrer. Qunad il sentit ses parois se dégageait sur son passage forcé dans cette étroite cavité presque inexploré i l hurla de plaisir. Et ô Combien un hurlemet excquis et s ensuel qui fi vibrer les murs d'envie et l'auberge plongeait dnas le silence alors que la bande de Aki se précipitait dnas les escaliers pour écouter au porte. Mais les deux frères, tombé trop profondément dans le gouffre du désir ne s'en rendirent pas compte.

-Mmmmh... Haku... c'est si étroit... si bon...

-Chaud...C'est brulant grand frère......Tue s si dur......si gros...profond...encore plus profond...

Son frère allait si doucement que cela faisait hurler d'impatience le renard qui se mit à bouger ses hanches sur u rythme régulier là l'inverse de so n frère. Il posa ses deux mains à plat sur les draps et les serra das ses petits poigns au doigts fins et blancs. Il eut un cambrement sosu un cou u peu plus brutl suivit d'un autre émisement jouissif.

-Mmh... mon petit Haku... est ce que tu aimes?...


Il le sentit vouloir lui tourner le visage et le tourna alors vers lui pou rl'embrasser. Il resta stupéfait quand son frère le retourna afin de mieux voir son visae rougit de plaisir et d'evie. Se yeux mi clos pleurant de plaisir.

-Je veux le voir...
Ton visage... laisse moi le voir...
-Non...grand frère...C.'est gênant...Grand frère.....regarde pas...


Il trouvait cela très gênat, il ramena ses bras fis sur son visage toujours ne gémissant de plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akatsuki Shinokage
Dominus
avatar

Nombre de messages : 34
Localisation : Partout ou se trouvera le Trésor...
Date d'inscription : 21/11/2009

Feuille de personnage
Seme/Uke: Seme
Dominus/Servus de: Haku Shiroi
Petit ami de: Haku Shiroi

MessageSujet: Re: ~*Pour toi*~ [à mon grand frère chéri] [FINI][!]   Mer 26 Mai - 23:54

Il était si beau... si désirable, se tortillant sous son corps en ébullition... alors Akatsuki ne tarda pas à exhausser son souhait. Enfin, tel que l'un comme l'autre l'avait tellement désirés, il entama leur union.

Alors un cri comme aucun autre traversa la pièce. Un hurlement qui avait jusqu'à touché le cœur passionné du grand tant il exprimait plaisir et amour.

-Chaud... C'est brulant grand frère......Tu es si dur...... si gros... profond... encore plus profond...


Que de compliment valorisant... Haku aurait put faire cela avec n'importe qui d'autre, jamais il ne se serais sentit si fier et heureux de l'entendre de la bouche de son cadet... un cadet bien impatient... il se mit à remuer autour de son sexe, ivre d'un plaisir plus grand...
Aki esquissa alors un sourire amusé et charmé, puis se décida à accentuer ses à coups.

C'était si bon... IL était si bon... si craquant avec ses soupirs suraiguës, ses petites mains agrippant les draps, son corps frémissant...
Il ne résista pas à l'envie de l'embrasser, lui tourna donc la tête dans se but. Il fut accueilli avec amour, mais ce fut un Haku adorablement surpris qui se dévoila à con soudain retournement.

Une chevelure de neige. Des yeux de glace. Ces particularité qui l'avait hanté toute ces années sans qu'il ne parvienne pourtant à en retrouver la véritable trace... Enfin ils étaient réunis... enfin il le tenait entre ses bras, ce petit renard polaire, objet de toute son affection, son amour le plus dévoué et profond... Il voulait le revoir... il voulait pouvoir le regarder sans jamais sans lasser, le dévisager dans les moindre détail... graver en lui ce précieux visage... non... pouvoir profiter de l'instant présent, se prouver qu'il l'avais retrouver... son si cher Haku...

-Non...grand frère...C'est gênant...Grand frère.....regarde pas...


Sa réplique pudique ne fit qu'attendrir un peu plus Aki qui sentit ses joues rosirent face à sa douce réticence, avant que son expression ne s'apaise en un sourire.

-Comment un si adorable Kitsune que toi ne peux vouloir se laisser admirer?... Fais le pour ton grand frère...
souffla t-il aussi gentiment que suavement, entourant délicatement les frêles poignets de ses longs doigts pour les ôter de devant son minois.

Seigneur qu'il était mignon... parce qu'une couleur enchanteresse teintait ses pommettes, parce que ses yeux mis-clots le dévisageait humides, que ses petites lèvres luisaient sous le faible reflet de la lampe... parce qu'il était son frère adoré, tout simplement...

Il ne résista pas. Écartant totalement ses mains qu'il plaça doucement de part et d'autre du matelas, enlaçant ses doigts à ceux du renard, il se pencha vers lui pour se lier en un énième baiser. Cependant, occupant Haku de pars sa langue, il n'en délaissa pas moins son bas ventre qu'il vint de nouveau saccader de coups fougueux et passionnés. Oui, à l'instar de ce baiser brulant, de cette respiration haletante et rauque, il entrait et ressortait de ce corps avec une force qui marquait sans doute le chemin vers le paroxysme du bonheur...

-Han... Ha... Haku...
l'appela t-il entre deux coups de langue. Mon Haku...

Il avait besoin de le sentir plus fort encore. Son corps brulant qu'il sentait se dissoudre dans le sien, son cœur qu'il croyait presque entendre battre parmi le vacarmes de leurs soupir... et son nom, il avait besoin de l'appeler et l'entendre lui répondre, le sentir jusque dans cette essence même de sa personnalité, cette chose qui était restait plus fortement que ce visage flou durant ces années loin de lui...

Il croyait sentir son antre se refermer sur sa verge comme pour l'emprisonner, la forcer à chaque fois à entrer et sortir avec plus de force s'il voulait échapper à la succion avide de son corps affamé...

-Haan... petit frère... chéri, je... ah... je vais...


Ses soupirs étaient plus grave, plus dur, à l'instars de ses coups de rein sans pareils à présent, tellement brusque et passionnés. Haku aurait put lui demander d'arrêter qu'il en était incapable, trop proche de l'extase pour cesser en si bon chemin...

Oui, il la sentait... cette sève pareille à de la lave en ébullition qui sévissait dans sa turgescence de chair... il la sentait monter en même temps qu'un orage s'emparait de son corps, que des éclairs de plus en plus puissant ne traverse ses veines, ses muscles, la moindre de ses cellules...

-Anh... Ah... Ah!... Haku!... HAKUUU! AAANH!!!


Alors le lumen explosa en un jet puissant tandis que surgit de son dos son immense paire d'aile...


Une pluie de plume immaculées laissa apercevoir à mesure qu'elle s'estompait un Aki haletant à demi couché sur son frère. Il s'installa juste à côté, la gardant collé à lui, lui caressant doucement les cheveux.
Enveloppé dans ses ailes, tel un cocon, il s'amusait doucement à le remettre de ses émotions en lui caressant l'échine du bout des plumes.

-Haku... je suis si heureux... si tu savais...
lui répéta t-il en déposant les lèvres sur son front.

Il le détailla un moment, tellement fier d'avoir enfin put gouter cet être qu'il chérissait plus que tout. Magré les interdits... malgré leurs consanguinité...

-Haku, parle moi de toi! Ta vie loin de moi, toutes ces années! S'il te plais, parle moi de ce qu'il t'est arrivé tout ce temps!
fit-il plutôt enjoué, tellement excité à l'idée d'en apprendre sur son cadet. Et... parle moi aussi de... moi... je veux dire de l'époque, de... nos parents... j'ai besoin de savoir, de comprendre... même si c'est difficile et que ça fait mal par moment...


Oui, ces souvenirs étaient littéralement douloureux... pourtant, il ne demandait qu'à retrouver cette mémoire perdu. Mais pour l'heure c'est d'Haku dont-il voulait entendre parler!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haku Shiro
Servus
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Seme/Uke: uke
Dominus/Servus de: Akatsuki Shinokage ^w^
Petit ami de: ....:$

MessageSujet: Re: ~*Pour toi*~ [à mon grand frère chéri] [FINI][!]   Ven 11 Juin - 17:48

Son frère avait finalement exaucé ses souhaits et l'avait pris. Il crut mourir de plaisir, il était si bon, si caud et gros. Il le remplissait totalement et il ne se priva pas pour lui dire. Et son frère le retourna pour mieux le cotemplait ce que Haku trouvait particulièrement gênant dans sa situation.

-Comment un si adorable Kitsune que toi ne peux vouloir se laisser admirer?... Fais le pour ton grand frère...


Il lui ôta ses mains, dévoilant le visage rougissat de Haku qui gémissant et essait tant bienque mal de garder une fausse pudeur à l'égard de son visage. il lui écarta alors mains du visage pour pouvoir l'embrasser ; Haku y répondit avec joie laissant un soupir d'extasse parfaite s'échappait de ses lèvres. Ne remuant que plus encore sous ses coups de reins plus pressant il chatouillant de sa langue le palais de son frère.

-Han... Ha... Haku...
Mon Haku...

Il hurla de bonheur, il tapait contre son point sensible a chaqe coup ce qui avait le don de le conracter un peu plus autour de son membre.

-Nnnh...Aki....Aki;..Aki....Ah...han....Aki....Nnh....encore.....Encore plus.....aaah....;;Encore
-Haan... petit frère... chéri, je... ah... je vais...

IL sentait que Aki n'allait pas tarder, et lui non plus. cela était si bon si jouissif de sentir son frère, de sentir l'être qu'il aime plus que tout au monde, l'être qu'il a cherché pendant tant d'année contre lui, en lui. Ses soupirs devint rauque, ils devinrent des hurlement de bonheur. IL entendait également qu'on se pressait devant laporte. Il ignorait pourquoi, même s'il avait une petite idée n voyant la porte bougeait peu à peu, s'ouvrir et se feramit. Mais pour le moment, rien ne comptait à part son frère. Son frère si insatiable qu'il s'enfoncait brutalement et doucement en lui. IL avait chaud, trop chaud, il le voulait tout de suite. IL voulait sentir qu'il le submergeait complètement, il voulait qu'il jouisse en lui.

-Vas...y...En moi.....EN MOI!
-Anh... Ah... Ah!... Haku!... HAKUUU! AAANH!!!


Tous deux jouirent en même temps. Fatigué et somnolant il fit à peine attention à la pluie de plume qui coulait sur eux absorbant une féérie.

-Haku... je suis si heureux... si tu savais...

IL poussa un petit gémissement traduisant son bonheur trop intense pour être capable de réfléchir. C'était si bon de retrouver cela, il avait à quel point il avait aimé cela quand ils étaient enfant et ensemble, car oui, ils le faisaient très souvent, malgré tout les interdits. IL caressa ditraitement les cheveux de son aîné. Somnolant un peu avant de sursauter en etendant son frère excité.

-Haku, parle moi de toi! Ta vie loin de moi, toutes ces années! S'il te plais, parle moi de ce qu'il t'est arrivé tout ce temps! Et... parle moi aussi de... moi... je veux dire de l'époque, de... nos parents... j'ai besoin de savoir, de comprendre... même si c'est difficile et que ça fait mal par moment...


Haku le regarda un instant, comme s'il n'était pas convaincu que cela fut ue bonne idée. Et puis qu'avait il à dire sur son errance. Pas grand chose, juste erré à travers Virgineus à la recherche de son frère. Et puis peut être se cacher à la vue de tous car il avait peur qu'on sache qui il était. Il sourit, un sourire assez triste.

-Nos parents étaient les meilleurs du monde. On voyait pas beaucoup père parce qu'il avait des obligations mais à chaque fois qu'il venait il nou câlinait en nous faisant comprendre combien on comptait pour lui. Et il aimait ppa, il l'aimait de tous son coeur...Il l'embrassait tout le temps t le serrer dans ses bras...OOn vivait avec papa dans un petit palais qu'il nous avait fait, pour qu'on nous laisse tranquille car il ne voulait ps qu'o ait des problèmes, c'est pour ça que personne ne connait l'existence des enfants du dominator....Mais...A sa mort....Quand il parlait de trésor...il parlait pas vraiment de nous, quand il a di de trouver le trésor...iL parlai simplement de l'amour.....Je le sais parce que j'ai trouver un petit carnet avec des tas de notes dessus, c'est père qui l'a écrit, j'ai reconnu son écriture....

Il commencait à s'endormir tout en racontant ce que lui avait fait et ou il avait caché ce petit carnet, dans la tanière des renardeaux à l'abri des regards. Puis il divagua sur ses mêmes renardeaux demanda comment il allait les appelait avant de s'endormir profondément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akatsuki Shinokage
Dominus
avatar

Nombre de messages : 34
Localisation : Partout ou se trouvera le Trésor...
Date d'inscription : 21/11/2009

Feuille de personnage
Seme/Uke: Seme
Dominus/Servus de: Haku Shiroi
Petit ami de: Haku Shiroi

MessageSujet: Re: ~*Pour toi*~ [à mon grand frère chéri] [FINI][!]   Sam 19 Juin - 19:41

Que de plaisir... que de bonheur... il était tellement heureux...
Chacun avait offert à l'autre un plaisir incommensurable. Le renard caressait doucement ses cheveux tandis que lui parcourait son dos avec douceur. Puis remis de leurs émotions, il chercha à en apprendre plus sur lui, sur son frère, sa famille, ce passé oublié...
Il s'excusa de l'avoir effrayer, mais il ne su comment interpréter son hésitation. Est ce que parler de lui était quelque chose de délicat?... Il était curieux, mais il ne voulait pas le blesser, alors il songea ne pas insister... pas encore du moins... Mais Haku consentit quand même à lui parler de leur parents. Il commença par un sourire nostalgique...

-Nos parents étaient les meilleurs du monde. On voyait pas beaucoup père parce qu'il avait des obligations mais à chaque fois qu'il venait il nous câlinait en nous faisant comprendre combien on comptait pour lui.


Des flash... des images mais surtout des sensations revinrent le hanter... Une chaleur indicible avait naquit dans son cœur, quelque chose de doux et lointain mais douloureux à la fois... une impression d'amour enfantin perdu... d'affection fantôme...

-...Et il aimait papa, il l'aimait de tous son coeur...Il l'embrassait tout le temps et le serrer dans ses bras...
Oui, une image lui revint... des silhouettes encore floues, mais qu'il pouvait distinguer comme un homme robuste embrassant un autre plus svelte... On vivait avec papa dans un petit palais qu'il nous avait fait, pour qu'on nous laisse tranquille car il ne voulait ps qu'on ait des problèmes, c'est pour ça que personne ne connait l'existence des enfants du dominator... Mais...A sa mort....Quand il parlait de trésor...il parlait pas vraiment de nous, quand il a dit de trouver le trésor...il parlai simplement de l'amour.....

-L'amour?
répéta t-il assez surpris, lui qui venait tous juste de découvrir cette histoire et ces enjeux.

-Je le sais parce que j'ai trouver un petit carnet avec des tas de notes dessus, c'est père qui l'a écrit, j'ai reconnu son écriture....


Ses paupières se fermaient doucement alors qu'il avouait avoir caché le dis carnet dans une tanière. Aki se coucha en le ramenant contre lui pour lui prêter son torse comme oreiller et pouvoir admirer son minois endormi de plus prêt. Alors il termina en se demandant comment nommer les petits habitants de la cachette avant qu'un doux ronron ne remplace ses paroles...

Il offrit un petit baiser à son front et essaya de le rejoindre dans le sommeil, mais il n'y parvenait pas. Surement parce qu'il ne pouvait se résoudre à ôter son regard de son si beau cadet, ou bien parce qu'une peur inconsciente le taraudait, celle en rouvrant les yeux de ne se retrouver seul dans ce lit, le perdre à nouveau...
Hors de question qu'il le perde maintenant qu'il l'avait retrouvé. Il réfléchit en jouant avec ses mèche. De tous ce qu'il lu avait rappelé sur son passé, il n'arrivait pas encore à tous ce souvenir... le visage de leur parents... le décors du palais dans lequel ils avaient grandit... tout était encore si flou... Son visage s'affaissa en une triste expression. Arriverait-il seulement un jour à se rappeler vraiment?...

Un bruit discret dans le couloir lui fit lever la tête vers la porte. Tsss, ces maudits servus... s'il pensaient qu'il ne les avaient pas entendu pendant qu'ils faisaient l'amour... Cette bande de pervers auait à faire à lui le matin venu. Sur cette réflexion, il ferma les yeux, finalement guidé par les bras avenant de Morphée...

Soudain un bruit de porte se fracassant le fit se redresser d'un bon, réveillant également Haku.

-Hin, hin, hin! Je le savais!!!


-Kiba?! Mais qu'est ce qu'il te prend?!!
lança t-il aussi perplexe qu'en colère au grand okami qui se tenait à la porte, entouré de servus visiblement à ses ordres.

Au sein même de la troupe fondé par le présumé défunt Erebus, une hiérarchie s'était en effet imposé et certain haut-servus possédaient eux-même leurs propre bande. Le robuste loup dont un œil balafré notait le caractère trempé et féroce s'approcha d'eux en ricanant, Akatsuki se plaçant immédiatement devant son frère, ailes déployé pour le protéger. L'homme saisit le lumen par le menton pour le détaillé.

-Oui, je ne me m'étais pas trompé! Cette même chevelure d'opale, ces même yeux d'azur... vous ne pouviez que partager le même sang! N'est ce pas, ''Trésors'' du dominator?


M*rde, alors ils étaient nettement repérés maintenant... comment faire... Si seul Haku avait été perçu comme fils du roi, Aki aurait put le protéger en le gardant à ses ordres. Mais si lui même était deviné comme tel... il devenait lui même une proie...

Aki repoussa sa main d'une claque, reculant en prenant soin de garder le renard derrière lui. Les autres servus ricanaient, fier de voir leur nouveau chef pris au piège.

-Allons Aki, pourquoi être si farouche? Je fairais un bon Dominator, tu ne trouve pas? Aller, accepte donc gentiment de devenir mon servus, et peut être que je saurais être clément avec vous!


-Rêve!
lança t-il en repoussant de nouveau sa main. Ni moi ni mon frère n'appartiendrons à l'un de vous! Bandes d'hypocrites, vous prêtaient allégeance et fidélité à mon père, mais dès sa mort vous me proclamez dominus sans cérémonie! Vous n'êtes qu'une bande de chiens galeux, vous ne méritait même pas de servir un dominus!

Mais soudain une évidence transperça Aki.

-C'est pas vrai... vous aviez devinez dès le début?

-Qu'est ce que tu crois? Il faudrait être aveugle pour ne pas remarqué votre ressemblance! Si ce petit est bien le fils de Soraï, il ne fait aucun doute que tu l'est également! Et comment pense tu que l'on peut devenir Dominus à son tour sans détrôner un chef ou bien... sans capturer les héritiers directs du trône...


M*erde... ça tournait mal! Comment avait-il put être aussi bête! Il aurait du se douter que les servus se soulèveraient pour tenter de prendre sa place! Et Kiba ne devait pas être le seul, il en était certain...
La disparition de l'érébus et la déclaration d'Haku comme étant le trésor avait suffit à faire basculer la vie d'Aki... Il était désormais condamné à être traqué...

-Aller! Devenez miens, ne résistez pas!!!


Mais le lumen refusa de se laisser attraper et tout en collant son frère à lui, il saisit son arme à feu pour tirer dans la main avare de l'okami.

-Arrgh!!! Sal petit monstre!!!


Les autres servus chargèrent alors sur eux dans le but de les saisir. Mais le lumen fit appel à son esprit qui se chargea de barrer la route à leur assaillant. Il en profita pour prendre sa chemise qu'il posa sur les épaule du kitsune qu'il darda d'un regard qui se voulait rassurant mais reflétait d'avantage de détermination.

-Accroche toi à moi Haku!


Sur ces mots il déploya les ailes en agrippant son petit frère et survola rapidement le groupe de servus pour déboucher dans les escaliers. Il serait bien passer par la fenêtre si la troupe ne s'y était pas agglutiné devant. Il fila dans les escalier bien qu'il ai toujours eut le plus grand mal à voler en intérieur, mais il regretta d'avoir pris ce chemin en constatant qu'on les attendait en bas.

-A quoi tu t'attendait gamin? On n'allait tout de même pas laisser les Trésor nous échapper, hein les gars?


Il serra les dents de comprendre le piège, mais un cri attira aussitôt son attention. Deux servus s'empressaient de lui arracher Haku des bras.

-Haku!!! Ne le touchez pas!!!


Deux coups de feu firent lâcher prise aux esclaves, mais d'autres revinrent à la charge, lui ravissant le petit kistune. Mais le jeune homme n'eut le temps d'agir qu'il sentit un poids diffus le clouer au sol. On venait de lui jeter un filet dans lequel il se retrouva prisonnier.

-Non!!! Laissez Haku tranquille, ne le séparez pas de moi!
Hurla t-il en les voyant l'amener au loin.

Mais l'arrivé de l'Okami, la main ensanglanté dans un foulard, fit stopper les esclaves avant qu'il ne soit partie avec le renard.

-Fait comme des rats! Je doute que tu ne puisse refuser mon offre à présent mon petit Aki!


-Pourtant je crois être en position de pouvoir faire une autre proposition.
anonça t-il un petit sourire en coin.


Le loup stoppa net à ces paroles, sentant une désagréable chaleur à sa tempe. C'était Eliorus apparut à ses côté qui pointait son arme de lumière sur lui.

-Tu tiens mon frère, mais mon gardien t'as en joue. Alors écoute ce que j'ai à te dire. Je te propose un combat. Chacun jure de respecter les règles, ainsi si tu gagne, moi et mon frère serons tiens. Mais en revanche si tu perd, tu promet de nous laisser partir lui et moi!


Il n'avait pas put demander à partir aussi simplement. Ça aurait un risque trop grand, car bien que n'ayant aucun intérêt à tuer Haku, le blesser n'aurait pas était contre leurs principe. Alors tant qu'à énoncer une proposition, même s'il avait le dessus sur le rebelle, autant lui donner l'impression qu'il pouvait l'emporter. Il y avait naturellement plus de chance qu'il accorde alors sa faveur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~*Pour toi*~ [à mon grand frère chéri] [FINI][!]   

Revenir en haut Aller en bas
 
~*Pour toi*~ [à mon grand frère chéri] [FINI][!]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Protection et nouveau grand frère.
» (M) Grand frère
» URGENTE BLOOD TRANSFUSION POUR LES BLOOD SUCKER ,GRAND MEPRIS POUR LES DONNEURS
» Musha Le Grand Guerrier ! Imaginaire [En cour]
» Comme les doigts de la main

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark world :: Erebe :: Habitats-
Sauter vers:  

Partenaires

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit