Dark world

Venez découvrir un monde dangereux où pour survivre il faut avoir un maître ou serviteur et affrontez d'autres couples.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kuroi Namida
Servus - Admin
avatar

Nombre de messages : 255
Age : 26
Date d'inscription : 16/06/2008

Feuille de personnage
Seme/Uke: Uke
Dominus/Servus de: Kyran Sorrow
Petit ami de: Kyran Sorrow

MessageSujet: Re: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   Ven 8 Jan - 19:29


Si Kuroi avait demander à Migaru de parler un peu plus de lui, cela
était non seulement pour en savoir un peu plus sur celui avec qui il
avait partager un bout de son passé mais aussi parce qu'il voulait se
venger en quelque sorte, d'avoir oser vouloir ôter son bandage
oculaire. Migaru lui avait alors raconté, Kuroi N'avait rien dit,
juste écouter. IL ne pouvait pas comprendre ce qu'avait ressenti Ai en
devenant Migaru, il ne savait pas ce qu'était la chaleur d'un foyer et
l'amour familial. Alors que pouvait il dire? Rien. Juste écouter était
dans ses moyens. Rouler en boule, il sentait la voix et les pensées de
Migaru s'assombrir, mais il ne pouvait encore rien faire, juste le
laisser partir quand il le voulut et rester pour approvisionner le feu
en bois.

Il ne s'inquiétait pas trop de ne pas le voir revenir, après tout il
avait besoin de s'exiler un peu pour faire redescendre ses émotions et
ruminer sa vengeance. Ça, Kuroi Pouvait le comprendre, il ressentait la
même chose alors ce n'est pas lui qui irait convaincre Migaru de
laisser tomber sa vengeance pour faire autre chose.

Se prélassant donc près du feu, attendant que Migaru revienne, il se mit
à somnoler. Et si ce petit bruit additionné de cet odeur d'êtres infâme
n'était pas intervenu, il aurait continuer à l'attendre. Hélas, ce ne
fut pas le cas. Son père les avait retrouvé, ils devaient donc partir
au plus vite. Et Kuroi avait donc dû déranger Migaru. Il se fit alors
menacer par son coutelas quand il le retrouva et après avoir prouvé que
c'était lui, il le prévint et ils se mirent en route aussitôt
invisible. Migaru pestait, comme ce l'était douté Kuroi, il aurait
voulu rester seul, un peu, pour ruminer. Mais il fallait fuir.

MIgaru devait connaître un peu mieux le coin et ils les firent
bifurquer à droite dans une direction perpendiculaire à celle d'origine. Ils montèrent alors aux arbres pour leur fuite. MIgaru et
Kuroi devait plus tenir du chimpanzé que du chat ou même de l'écureuil
car ils préféraient tous deux fuir dans les arbres. Fuyant, donc, ils
étaient plus concentré dans leur fuite que sur autre chose. Kuroi peut
être un peu pus car tout le long de la fuite il n'avait rien entendu de
ce que Migaru lui disait. Il il ne les sentait d'ailleurs plus derrière
eux. IL semblait avoir continué tout droit. Le vent était aussi de leur
côté, il soufflait certes mais dans la mauvaise direction éloignant
ainsi leur odeur et Migaru et Kuroi pouvait fuir en tout tranquillité.
Mais le chat ne semblait pas s'en être rendu compte car il sautèrent à
pieds joints dans la boue.



-J'espère que tu n'as rien contre la boue!

bien sûr trop concentré pour me fait, Kuroi n'avait pas répondu car pas
entendu. Sauf que Migaru n'avait pas attendu la réponse de Kuroi pour le
faire et donc quand il se retrouva à quatre pattes dans la boue, il
tourna son regard hébété vers Migaru qui se couvrait de boue et qui se
moquait de lui. Kuroi avait la moitié du visage recouvert de cette boue
nauséabonde. IL reprit alors le chemin dès que Kuroi en eut couvert son
corps.

Durant le trajet suivant, Kuroi fut pris par u léger coup de moue, il
sentait ses paupières lourdes se fermaient lentement et son odorat
ainsi que ses sens se voiler tout comme la vue; Ses forces le
quittaient lentement et cela se traduisaient par des trébuchements
régulier et des branches ne plein visage. Migaru avait donc dû le
prendre en charge.

Kuroi avait à peu près retenu le chemin cela dit et quand il fut arrivé
au saule pleureur, il fut un instant abasourdi par la beauté de l'arbre.
La moindre marque de brûlure donnait un côté mystique et à la fois
puissant. Cet arbre bien que immobile lui inspiré un profond respect.
Sortant de ses pensées, il grimpa à l'arbre à la suite de Migaru
jusqu'à une entrée cachée. Certes, il avait eu un peu de mal à grimper,
mais il l'avait fait sans le montrer à son compagnon de fuite. Et une
fois en haut, à l'abri, il jeta un rapide coup d'oeil avant de
s'écrouler à l'entrée, ne faisant plus attention à ce qui l'entourait.
Durant leur fuite, un peu avant que Kuroi ne se rende compte de leur
arrivée, il avait été aperçu par un de leur éclaireur qui lui avait
envoyé une fléchette empoisonné au creux de la nuque. Le poison avait
pour effet de paralyser, d'accroître al fatigue tout en réduisant les
sens en emportant un peu plus vers la mort. Kuroi gémit, il ne s'était
pas apercu de cette fléchette. Il se sentait vraiment mal et ce ft la
voix de Migaru qui le réveilla.






-Je sais bien que tu m'a déjà parlé de toi... pourtant je crois que tu ne m'a pas dit le principal...

-T'en dire un peu plus...sur moi...que dire?
-
Pourquoi es tu poursuivit par ton père?!... J'aimerais bien savoir maintenant que j'ai été emporté dans cette histoire. J'espère
que ce n'est pas une stupide histoire de fugue parce que ton papa ne
veux pas que tu vive ta vie librement ou je ne sais quoi du genre?

-je
ne fuis pas pour ca..il a violé mon père qui était le servus de
quelqu'un d'autre. Ils s'aimaient seulement comme il tomba enceinte de
moi son dominus l'a abandonné le laissant à la rue


Kuroi se tut, il venait de s'évanouir et donc il ne pouvait pas
continuer son histoire qu'il avait déjà abrégé car ils entait comme
tout animaux sa fin venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkworld.forumsactifs.net
Migaru (Aï) Maximilyus
Servus - CoAdmin
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 26
Localisation : Caché dans un arbre, en train de faire la sieste...
Date d'inscription : 13/08/2008

Feuille de personnage
Seme/Uke: Uke
Dominus/Servus de: Servus de Kyuki Nijihi
Petit ami de: Kyuki Nijihi

MessageSujet: Re: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   Lun 1 Mar - 17:29

De nouveau pourchasser, les deux neko prirent la fuites. Migaru conduit son compagnon à travers les feuillage, se dirigeant vers les marécages pour tenter de les semer. Le vent changea effectivement de bord, chose que ne put nier le sylphe, mais on est jamais trop prudent. Et puis s'il pouvait faire râler ce noiraud... il n'allait pas s'en priver!
C'est donc en l'entrainant avec lui qu'il plongea dans la boue. Et quelle partie de rire que de voir sa tête ébahis de se bain forcé! Une fois leur odeur camouflée, ils reprirent la route jusqu'au repère du roux. Durant le trajet, l'autre sembla frappé de fatigue, et ce fut un Migaru amusé mais désespéré qui tira donc le mollasson, se plaignant comme d'habitude en son fort intérieur...

-Petite nature va!
Lança t-il assez doucement pour que l'autre n'entende pas.

Et enfin il arrivèrent à l'arbre qui impressionna le nouveau venu. Le sauvageon sourit. En effet, cet arbre était empreint d'une beauté royale et laissait rarement de marbre pour peu que l'on sache en apprécier la beauté et y voir la cachette idéale... Il grimpa, suivit de Kuroi, qui à peine arrivé se laissa tomber au sol. Nouveau soupir de la part de Migaru qui trouvait cet habitué de la nature décidément bien peu solide...

Puis pendant qu'il se lavait, il demanda des explication concernant cette traque organisé par son propre père. Il avait le droit de savoir, après tout, lui aussi y était mêlé maintenant...

-...Il a violé mon père qui était le servus de
quelqu'un d'autre. Ils s'aimaient seulement comme il tomba enceinte de
moi son dominus l'a abandonné le laissant à la rue...


Le chat détourna le regard pour éviter que l'autre y lise la pointe d'indignation qui y était apparut. Il n'apprécierait surement pas...
Soudain, un petit gémissement suivit du discret bruit d'une tête qui heurte le sol l'alerta.

-Kuroi?... Kuroi!!!


Il se précipita vers le souffrant, s'agenouillant tout près de lui.

-Hey! Qu'est ce qui t'arrive?!... Réponds moi!... ?!


Dans sa nuque... une fléchette...

-M*rde!!! Mais qu'est ce que c'est que ça?! s'énerva Migaru qui ignorait les effets du poison.

Paniqué, il tenta de garder son sang froid et porta le chat blessé dans son lit de feuille, l'allongeant sur le dos. Du poison... du poison... Voyons voir, il avait côtoyé tant de monde quand il était encore au service de son maitre, dont des sylvides... Oui, il s'en souvenait, l'enseignement de l'un d'eux, un médecin de profession... Il s'en souvenait. Les lumen également étaient affiliés aux soins, mais les sylves avaient la particularité de pratiquer une médecine plus accessible puisque touchant aux plantes et à la nature... Tandis que les être de lumen usé d'avantage d'essors spirituel qui leurs était propre...
Migaru dont les yeux inquiets scrutait le corps inerte du chaton songea à la leçon numéro un... Ne pas retirer la flèche... il en était de même avec les piqure de certains insecte, retirer le dard augmenterais la propagation de la substance, hors à voir l'état de Kuroi, il devait déjà avoir fais de sacré dégâts...

Il hésita pour la suite. IL lui faudrait sortir... Mais plus que de se faire attraper, il craignais que laisser Kuroi seul et dans cet état ne soit pas une bonne idée... Bon sang, il n'y avait pas d'autre solution s'il voulait le garder en vie!

-Excuse moi Kuroi, je... je reviens vite! Tiens bon!!!


A peine eut-il prononcer ses mots qu'il se trouva déjà entrainé dans une chute vertigineuse pour regagner la terre ferme.
Ce n'était pas loin d'ici... une cascade ou poussait moultes plante mais réputé abrité dans un coin particulier de petites créatures forts peu accueillantes.. Le seul problème état d'y croiser ces fichu traqueurs... c'était un coin parfais pour s'abriter, il ne serait pas étonnant de les y rencontrer... Mais qu'importe. Kuroi était un danger de vie ou de mort, il ne comptait pas repartir sans les remèdes...
Migaru fusa à travers les arbres, ne se préoccupant pas du souffles qui venait à lui manquer. Ce ne fut qu'une fois arrivé à destination qu'il s'arrêta, les pieds dans l'eau.
Ouf! L'endroit était désert! Ça fairait déjà un problème en moins dont-il devrait s'occuper... Mais le problème qui le rongeait au sens plus littéral du terme qu'il n'y parait se trouvé à ses pieds... dans l'eau... Par réflexe, il bondit hors du lac pour trouver refuge sur une pierre non loin ou il se débarrassa des vermines qui lui collaient aux jambes. Puis il s'empara de la cape qu'il avait emmener avec lui pour la plonger dans l'eau et s'en servir comme d'un filer, un sourire vainqueur étirant ses lèvres d'y constater une bonne prise. Mais la victoire ne lui était pas acquise, il pourrait se permettre d'être fier une fois le chaton hors de danger... Il pria d'ailleurs pour que rien ne lui soit arrivé à l'arbre...
Il s'attarda dans la foret environnante à la recherche de plante dont-il remplis son sac de fortune avant de reprendre le chemin vers le refuge, à la vitesse d'un éclair.

-Kuroi, tu n'a pas intérêt à m'abandonner comme ça!
se dit-il, le regard décidé à le sauver.

Puis arrivé à l'arbre, il se laissa tomber avec le sac, haletant. Mais il ne perdit pas de temps en découvrant le chat toujours à sa place.

-Je ne sais pas si ça va te guérir, mais j'espère au moins que ça ôtera le plus gros du poison...

Après une rapide préparation, il s'approcha du chat pour lui déchirer ses vêtements. Pas de temps à perdre pour des manières, il lui en payerait d'autre s'il le faut!
Ceci fait, il le débarrassa de la plus grosse couche de boue, puis il lui caressa le dos, plus en un geste de soutient qu'autre chose. En effet, c'est en déglutissant et une mine douloureuse qu'il plongea la main dans le sac.

-Pardon kuroi... mais je n'ai rien trouver de mieux pour extraire le poison...


Alors le chat déposa une première sangsue au niveau de la nuque... puis une seconde au niveau des omoplates... Puis une autres...
Il sembla que la brulure engendré par l'animal ait réveillé Kuroi, alors Migaru passa la main dans sa chevelure en vu de le calmer...

-Ne t'agite pas s'il te plais... je sais que c'est douloureux, mais laisse les agir, c'est le seul moyen...

Alors malgré les plaintes de l'autre, il continu de recouvrir son dos des bestioles, lui prêtant un vêtement en guise d'oreiller auquel il pourrait s'accrocher...
Il avait mal pour lui, mais il ne pouvait rien y faire... enfin quand il jugea le nombre de sangsues correct, il se décida à précautionneusement ôter la fléchette... non sans douleur pour le malheureux, mais ça irait mieux par la suite... enfin, c'est ce que pensait Migaru avant de ne voir le chat sombrer de nouveau dans l'inconscience...

-Non!... Hé, Kuroi, fais pas ça, reste avec moi!!! Tu m'entends? Kuroi?!...

Évidement, il avait songé à le vider de son sang... mais il n'avait pas pensé aux conséquences... Migaru réduit le nombre de sangsue d'un balaiement de main avant d'installer la tête du malade contre lui. Il ne voulais pas rester seul... hors de question qu'il expire sous le coup tordu de son père!!!

Les larmes pointant dans ses yeux apeurés, il tourna la tête vers le breuvage qu'il ne lui avait pas encore fais boire... Alors priant pour qu'il y trouve la force de se revigorer, il se jeta sur le verre qu'il vida cul sec avant de prendre le visage du souffrant entre ses mains et y déposer ses lèvres sur les siennes pour en déverser le liquide. Une larme se mêla au fin filé qui s'échappait de la commissure de sa bouche. Il ne put empêcher la peur de prendre possession de lui...

-Kuroi... je... je le pensais pas... quand je disais être capable de me débrouiller seul, que ta présence m'importait peu... c'est pas vrai, j'ai besoin de toi, alors je t'en supplie, reste auprès de moi!...


Les larmes dévalant ses joues en petits sanglots convulsifs, Migaru posa son front contre celui du noiraud, ses mains tremblantes serrant ce visage froid qu'il ne désirait que voir se ranimer...

<center>_________________</center>


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chu-kazuki.deviantart.com/
Kuroi Namida
Servus - Admin
avatar

Nombre de messages : 255
Age : 26
Date d'inscription : 16/06/2008

Feuille de personnage
Seme/Uke: Uke
Dominus/Servus de: Kyran Sorrow
Petit ami de: Kyran Sorrow

MessageSujet: Re: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   Jeu 11 Mar - 22:03

Prenant la fuite, Kuroi fut la proie d'une fléchette qui délivrait continuellement un poison mortel en lui. Malheureusement aucun des deux chats ne s'en était rendu compte et donc, Kuroi s'affaiblissait de plus en plus, il allait y laisser la vie. Exppoliquant rapidement le pourquoi de cette poursuite infernale averc son père, il s'écroula à la fin de son discours.
Le reste ne fut alors que brouillard, il perdait la vie et cela il en était conscient. IL sentait une toute petite chealeur à ses côtés. Si petite...Elle disparaissait pour disparaître complètement. IL poussa un long gémissement plaintif, de douleur ert de désespoir. IL ne voulait pas mourrir. Pas tout de suite. IL n'avait pas vengé son père, ni même ressenti l'amour et la cheleur de quelqu'un.....Mais mourrir, mettrais fin à cette souffrance continuelle qu'il ressent toujours depuis tout petit.

-Excuse moi Kuroi, je... je reviens vite! Tiens bon!!!

Cette voix, il semblait la connaître et pendant un court instant il crut ressentir ce qu'il n'avait jamais resseit avant, une chaleur puis plus rien. Le froid total et funeste qui anoncait la mort d'un chat que personne ne regrettait, pas même ses propres parents. une larme coula le long de sa joue, rendant sa peau froide et gelé un peu plus chaude en une longue lignée tracé par cette larme. IL s'arrêta, il ne devait pas pleurer pour lui...même si personne ne le ferait pour lu, à sa place.

Le froid laissa à nouveau place à une chaleur puis à une douleur qui lui fit pousser un hurlement bestia et terrifiant, si effrayant que les corbeaux aux alentours croassèrent comprenant que bientôt, ils aurait de la chair fraîche. Mais la chaleur ne semblait pas vouloir céder à nouveau sa place au froid, se qui réconforta Kurio qui tenta de supporter la douler sans broncher, gémissant parfois imperceptiblement. A nouveau il hurla, il avait sentit quelque chose quittait son corps puis, le froid le gagna à nouveau plus puissant bien décidé à l'emmener dans les tréfonds de la mort. Kuroi se laissa emporter, il ne voualit plus se battre. il était si fatigué.

C'est alors qu'il sentit quelque chose coulait dfan sa gorge; Mais touujours pas de chaleur....Sauf cette toute petite touche qi forca Kuroi à rouvrir lentement ses yeux fatigués et lourd.

-Kuroi... je... je le pensais pas... quand je disais être capable de me débrouiller seul, que ta présence m'importait peu... c'est pas vrai, j'ai besoin de toi, alors je t'en supplie, reste auprès de moi!...

IL ne sut pourquoi, ses lèvres s'étirèrent en uns ourire. IL avait reconnu MIgaru, il le regardait même .

-Je le savais que tu avais besoin de moi fit il d'une voix basse où la mort résonnait comme un glas funeste.

Kuroi referma les yeux, conscient mais pas tout à fait non plus. QSa queue avait repris ses mouvement de balacier et ses oreiles collés à son crâne était maintenant à l'affut du moindre bruit.

-Cetter enf***e, il me le paira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkworld.forumsactifs.net
Migaru (Aï) Maximilyus
Servus - CoAdmin
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 26
Localisation : Caché dans un arbre, en train de faire la sieste...
Date d'inscription : 13/08/2008

Feuille de personnage
Seme/Uke: Uke
Dominus/Servus de: Servus de Kyuki Nijihi
Petit ami de: Kyuki Nijihi

MessageSujet: Re: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   Mar 20 Avr - 19:45

Kuroi... il s'était fait piqué d'une flèche empoisonné...
Sombrant peu à peu, Migaru ne trouva autre solution que de le lui retirer par le biais d'ardentes petites sangsues... Il avait mal pour son compagnon, ses cris lui déchirait le coeur. Mais s'il ne faisait rien, s'en serait fini de lui...

-Je le savais que tu avais besoin de moi...


Une voix cassée, faible parvint au oreilles papillonnantes de Migaru qui releva la tête pour apercevoir un petit sourire sur le visage suant de l'autre. Il reprenait vie, peu à peu.

-Cetter enf***e, il me le paira.


-Ku... kuroi!!!


Il avait parlé, il reprenait pied, il était de nouveau à ses côtés! En un élans incontrôlé, le roux se jeta sur lui, empoignant son visage pour écraser ses lèvres contre les siennes. Ses yeux perlaient quelques larmes, qui éclatèrent quand il les ouvrit grand, se détachant immédiatement.

-D... désolé, je... réflexe...
rougit-il confus.

Il se redressa et s'éloigna pour aller tremper un tissu dans l'eau accumulé dans le mini puits.
Il était soulagé que le chat se soit réveillé, qu'il ai trouvé assez de force pour ne pas se laisser emporté par la mort... il avait eut peur pour lui. Peut être s'était bien plus qu'il ne l'aurait souhaité à ce neko... malgré son sal caractère... et ces quelques défauts...

Il revint vers lui, et s'assit à genoux, le couvant d'un regard heureux mais un peu inquiet. Il lui tamponna délicatement le visage du tissu imbibé en vue de faire baisser son mal.

-Kuroi, ça ne va pas mieux?
demanda t-il soucieux. Alors il fronça les sourcils sous l'idée qui lui avait germé. Est ce que tu te sens la force de faire un bout de chemin? Tout à l'heure, après notre fuite, nous nous somme posé aux abords d'un village, juste sur la falaise le surplombant... tu es encore en danger, les soins que je t'ai prodigué ne serons peut être pas très efficace...

Il passa le tissu le long de sa joue, puis de ses doigts dégagea son front suant des mèches qui le collait.

-Il faut que tu vois un médecin... je te porterais, je t'emmènerai là bas en masquant notre passage, mais je ne suis pas sur de pouvoir te soigner plus que je ne l'ai déjà fais... tu pense pouvoir tenir?...


Il s'arma de sa cape qu'il épousseta avant de la passer autour du chaton, et s'en plus perdre de temps, n'oubliant pas ses bagages, qu'il s'accroupit et l'attrapa par le bras et la taille pour le faire grimper sur son dos.

-Bien installé princesse?
se permit-il, espérant que le chercher de la sorte lui éviterait de sombrer. Alors c'est parti...

Sur ce, il bondit du haut de son perchoir et fila en une chute vertigineuse pour atterrir sur basse mais épaisse branche, en une réception qu'il essaya la moins rude possible pour le souffrants sur son dos. Il profita du rebond de celle-ci pour sauter et attérir sur une autre branche, puis une autre...
L'éclair roux qu'était Migaru fusa ainsi au travers des branchages, évitant les obstacles avec rapidité mais hésitant entre la délicatesse surement préférable pour le blessé et la vitesse exigée s'il voulait être sur de le sauver à temps...

[Suite: http://darkworld.forumsactifs.net/hopital-f27/ote-le-poison-paternel-sauver-le-fils-traque-t118.htm#1167 ]

<center>_________________</center>


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chu-kazuki.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» En un coup de vent Haru est là
» [SNOWSTORM] « Toute destinée est une suite d'accidents à retardement avec le coup de grâce au bout. »
» Coup de vent .. [PV Fhury Aime] FINI
» pour un coup de vent ? ft. Billie Stevenson
» KWON CALVIN - tu sais ce qu'on fait aux voleurs de salade? ON LAITUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark world :: Hors RP :: Corbeille-
Sauter vers:  

Partenaires

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit