Dark world

Venez découvrir un monde dangereux où pour survivre il faut avoir un maître ou serviteur et affrontez d'autres couples.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Migaru (Aï) Maximilyus
Servus - CoAdmin
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 26
Localisation : Caché dans un arbre, en train de faire la sieste...
Date d'inscription : 13/08/2008

Feuille de personnage
Seme/Uke: Uke
Dominus/Servus de: Servus de Kyuki Nijihi
Petit ami de: Kyuki Nijihi

MessageSujet: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   Ven 20 Nov - 23:23

La foret de feuillu de Silva dormait paisiblement, seule la brise fraiche du matin sifflant doucement entre les feuilles endormies jusqu'à ce qu'un vif courant d'air ne les affoles. Laissant les branches s'agiter sur son passage, une ombre rapide et furtive passait d'arbre en arbre, visiblement à la poursuite d'un pauvre oiseau piaillant à tout va.
Soudain, bondissant des feuillages, une main griffu manqua de peu de l'attraper.

Atterrissant discrètement sur une épaisse branche, ce que l'on pouvait reconnaitre comme la silhouette d'un félin aux intense yeux saphir se dessina dans l'aube timide du matin. Les deux billes bleu dardèrent le volatile avant qu'ils ne disparaisse à la vitesse d'un éclair pour apparaitre le temps de trouver appui sur quelques branches ou pouvoir mieux sauter.
Mais las de courir en vain derrière son repas, le neko s'élança dans les airs en une cambrure gracile, tendant brusquement le bras vers l'oiseau pour qu'en jaillisse une bourasque ciblée, qui malheureusement n'éraffla que quelques maudites plumes...

Epuisé, il retomba sur une branche sur laquelle il s'alongea pour pouvoir reprendre son souffle.
Bon sang... lui si agile, si rapide, il n'avait même pas était capable de chassé une proie aussi faible... Migaru pesta avant de poser une main douloureuse sur son estomac. Depuis combien de temps n'avait-il pas manger une quantitée suffisante de nourriture?...
Vagabon, il ne pouvait que vivre- ou plutot survivre de ces larcin. Solitaire, il n'avait personne vers qui se tourner, et les rares personne lui porter de l'attention n'étaient que ceux qui avaient étaient victimes de ses vols ou ces maudits Dominus qui n'auraient jamais de cesse de lui courir après. Errant, il parcourait ce monde sans savoir où il allait... sans but...

Mais alors qu'il pensait avec amertume à l'absurdité de sa misérable vie, quelque chose sembla soudain lui redonner des forces.
Migaru ouvrit subitement les yeux avant de se redreser et renifler l'air, intrigué. A moins qu'il ne s'agisse des effets pervers de son estomac insatisfait, c'était bien une odeur de nourriture qui venait narguer ses narines. Mais il fronça les sourcils. Qui disait nouriture entendait forcément une présence qu'il après concentration ressentit distinctement... Ami ou ennemi, la question ne se posait pas pour lui. Servus, Dominus ou autre, aucun n'auraient le loisir de se voir accorder une confiance facile de la part du sauvageaons qui ne savait plus depuis lontemps ce que cétait que de pouvoir compter sur qui que ce soit à par lui même... Et pour l'heure, sa raison n'avait pas le dessus sur son ventre dont un creux profond le faisait souffrir en silence.

Il chemina alors d'arbre en arbre, guidé par cette odeur lointaine mais assez perceptible par son odorat de chat, se faisant plus discret à mesure qu'il approchait.

Ses sauts se firent plus mesurés, ses attérissages subtils et ses déplacements imperceptibles. Enfin il y arriva.
Fondu dans l'ombre de l'épaisse tignasse d'un chêne, il plissa les yeux afin de mieux distinguer l'origine de l'odeur.

Un neko, seul, en possession de quoi se nourir...

Il n'aurait put imaginer plus belle occasion de s'octroyer là un vrai repas...
Avec une lenteur et une discrètion propre à sa race, il descendit le tronc, ondulant félinement sans que ses yeux de prédateur ne quitte un instant son semblable de dos à lui. S'il était trop faible pour attraper un oiseau qui avait eut la maudite chance de capter sa présence et de pouvoir fuir par la voie des airs, une proie imobile et qui visiblement n'avait pas encore saisit sa présence se trouvait juste en dessous de lui...

Mais tandis qu'une envie instinctive lui dictait de sauter sans attendre sur son repas, une étincelle de raison le retint. Toujours caché dans l'obscurité, il déglutit en fermant les yeux pour prendre le dessus sur sa faim. Il avait décidé de procéder plus inteligement.

S'il désirait tant se nourir c'était avant tout pour rester en vie, alors inutile de risquer de la perdre en s'attaquant à un ennemis qui pouvait se réveller plus fort que lui. Même si à première vu, ce petit chat n'en avait pas vraiment l'air...
Il se fausilla donc derrière un buisson qui, complice, ne trahis pas sa présence par de quelconque bruissement.

Et les yeux intensément incrustés sur le neko, restant sur ses gardes prêt à éviter un retour, il tandis le bras en un mouvement prompt pour que trois lames invisibles ne foncent à toute vitesse sur son ennemis...

<center>_________________</center>


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chu-kazuki.deviantart.com/
Kuroi Namida
Servus - Admin
avatar

Nombre de messages : 255
Age : 26
Date d'inscription : 16/06/2008

Feuille de personnage
Seme/Uke: Uke
Dominus/Servus de: Kyran Sorrow
Petit ami de: Kyran Sorrow

MessageSujet: Re: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   Sam 21 Nov - 18:08

Dans le village voisin à la forêt, c'était le marché hebdomadaire. Kuro affamé, c'était discrétement mêké à la foule pour pouvoir s'apppropier quelques mets afin de se remplir le ventre. SE laissant guider par son odorat, il passa devant un boucher. Et hop! Un gigot d'accaparer. MAlheureusemnt, il ne s'était pas fait aussi discret que prévu et le boucher s'était rendu compte du larcin. Aprsè avoir couru plusieurs rues, il le sema enfin. Emballant sa viande, il passa devant un marchant de fruits et cete fois piqua deux pommes sans se faire voir.

Fier de ses larcin, il s'était réfugié à l'abri de la forêt pour pouvoir se récompenser. Allumant un feu à l'aide de ses pouvoirs, il mit la viande à rôtir et s'asseya près de lui gardant la pomme pour dessert. Un léger fumet vint chatouiller ses narines. Le regard hypnotisé, il observa la viande cuir lentement, le vent changea alors de direction. Une odeur n'appartenant pas à la viande le prévint de la présence d'un autre chat. Kuroi fit cliqueter sans le vouloir ses petites lames, tout en surveillant la viande et faisant comme si de rien était. L'odeur disparut, il avait chageait de position.

Se levant gracilement et s'étirant, il eut tout juste le temps par ce geste d'éviter des lames. Grace à cela, il sut la position de l'adversaire, se rendant invisible, il chargea son arme et tira dans la direction. De l'autre man, il attrapa sa viande. IL ne pouvait pas se battre le ventre et pour peu que cette personne soit comme lui, un chat errant et qu'il lui vole sa viande. KUroi fixa l'endroit toujours invisibke attendant un geste qui trahirait la présence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkworld.forumsactifs.net
Migaru (Aï) Maximilyus
Servus - CoAdmin
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 26
Localisation : Caché dans un arbre, en train de faire la sieste...
Date d'inscription : 13/08/2008

Feuille de personnage
Seme/Uke: Uke
Dominus/Servus de: Servus de Kyuki Nijihi
Petit ami de: Kyuki Nijihi

MessageSujet: Re: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   Sam 21 Nov - 21:15

Il était là, tranquille, trop absorbé par son activité, à en croire son insouciance sans savoir que juste derrière lui deux yeux félins le guettaient... Migaru s'assura seulement de son coup avant, sur de lui, de ne s'attaquer à lui. Trois fusés invisibles mais aussi tranchantes qu'un rasoir furent de peu évitées par le neko pour érafler l'épais tronc d'un arbre qui en garderait les petites mais profondes cicatrices. Mais de ses prétendus lames il ne resta rien que du vent pour quiconque se serait imaginé les voir plantées dans l'écorse...
Aussitôt l'autre dégaina son arme pour tirer dans les buissons d'où une ombre furtive s'extirpa pour se perdre parmi les branchages. Migaru resta caché adossé à un tronc, et lorsqu'il se risqua à vérifier la localisation de l'autre, il se trouva quelque peu décontenancé.

Il n'était plus là?!... Ou tout du moins plus visible, car s'il pouvait cacher son image, il ne pouvait cacher sa présence que le sauvage sentait toujours...

Migaru réfléchi rapidement, se demandant comment procédé puisqu'il l'avait provoqué mais qu'en plus d'avoir disparut, son ennemi s'était évaporé avec sa délicieuse cible...
C'est alors que sans perdre de temps, il se faufila à toute vitesse parmi les branchages, évitant de peu la rafale de balles qui le poursuivait de très prêt, laissant l'espace de quelque secondes entrapercevoir sa silhouette élancées terminée de sa queue au travers des feuilles qui éclataient sous les coups.
Zut, mauvaise idée... c'est pourquoi sans stopper sa course il rassembla au creux de sa main une boule mouvante d'air qui, lorsqu'il souffla énergiquement dessus en direction de l'autre se transforma en une rafale folle et désordonnée qui emprisonna l'ennemi. Le temps pour lui de glisser sa main dans sa propre attaque qui fut sans effet sur lui, lui laissant libre accès pour rapidement se saisir de ce qu'il sentit être le gros morceau de viande et de l'arracher au félin.

Bondissant de branche en branche pour atterrir en haut d'un feuillu alors que son attaque prenait fin, il ne jeta qu'un vif coup d'œil à sa victime avant de disparaitre dans les feuilles. Un œil menaçant, supérieur, qui loin de l'inviter à le suivre le dissuadait plutôt de le faire, même s'il savait pertinemment que voler ce chat ne resterait pas sans conséquence...

Le bout de chair cuit sous le bras, il fuit d'arbre en arbre pour tenter d'échapper à son poursuivant...

<center>_________________</center>


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chu-kazuki.deviantart.com/
Kuroi Namida
Servus - Admin
avatar

Nombre de messages : 255
Age : 26
Date d'inscription : 16/06/2008

Feuille de personnage
Seme/Uke: Uke
Dominus/Servus de: Kyran Sorrow
Petit ami de: Kyran Sorrow

MessageSujet: Re: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   Sam 21 Nov - 21:41

Kuroi avait bien sentie la présence derrière lui, mais il l'avait cru partit et par un heureux concours de circonstance, il sétait levé assez tôt pour éviter de finir par trancer par des lames inisibles.

Kuroi s'étiat laors rendu aussitôt invisible et avait tiré trois fois dans la irection. Puis il s'était immobilisé et ne bougea plus du tout atendant un geste de la part de l'adversaire tout en dégustant sa viande. Il vit alors une fine silouette s'élancé à travers les branchages. Kuroi tira à nouveau troi coups puis s'arrêta de bouger tout en rechargeant son arme pas complétement vide.

Le temps qu'il se rende compte de l'attaque suivante, il se rertrouvait encerclé par les airs et ne pouvait faire aucn geste impuissant, il se ft dériber son larcin et regarda l'individu s'éloignait avec. Il tira, il avait effleuré l'épaule de l'autre. Sa prison défaites, il se lanca à sa poursuite se guidant à la fois de son odorat et de la traînée de sang laisé. Il rattrapa bien vite l'autre. Se jetant sur lui, ils tombèrent tous deux de l'arbre où ils étaient perché et s'écrasèrent lourdement au sol.

Heureusement que l'arbre n'était pas haut. Kuroi se retrouva au dessus du neko qu'il observa intensément et colla son arme à la tempe.

-C'est ma viande! SI t'en veu x voles en à quelqu'un d'autre.

il l'arrcha des mains de l'individu et resta sur lui rendant impossible tout mouvement de sa part. Regardant toujours l'individu, il mangea sa viande sous son nez. Il n'en resta binetôt qu'un morceau qu'il laissa.

-J'ai une pomme en trop tiens. Et prends la viande qu'il reste j'en veux pllus;

Il se releva donnant tout au neko et le regarda manger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkworld.forumsactifs.net
Migaru (Aï) Maximilyus
Servus - CoAdmin
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 26
Localisation : Caché dans un arbre, en train de faire la sieste...
Date d'inscription : 13/08/2008

Feuille de personnage
Seme/Uke: Uke
Dominus/Servus de: Servus de Kyuki Nijihi
Petit ami de: Kyuki Nijihi

MessageSujet: Re: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   Dim 22 Nov - 2:17

Migaru se joua de l'un des nombreux tours que lui permettait sa maitrise des airs pour entourer son adversaire d'une prison de vent et passer sans mal sa main à travers pour lui voler sa nourriture. Une fois ceci fait, il ne perdit pas une minute et s'enfuit avec son chapardage. Mais a peine eut-il détourné le visage après avoir rapidement lancer un regard au neko qu'une douleurs vive suivant un coup de feu le fit se crisper en un petit cri.
Retirant sa main de l'épaule, il y découvrit une fine mais profonde brulure du au passage fulgurant de la balle. Il serra les dents irrité avant de reprendre sa course.
Bon sang... il avait fallut que ce maudit chat le touche... Comme s'il ne manquait pas assez de force comme ça!

Migaru courut le plus vite possible, son pied semblant disparaitre tout juste après avoir frôler les branches, comme s'il ne faisait que les survoler à la vitesse de l'éclair... et il pensait bien l'avoir semer lorsqu'un échos à ses pas rapides se rapprochèrent...
Il n'eut que le temps de se retourner que l'autre fondit sur lui pour déraper et l'entrainer dans sa chute.

-Aïe!!!

Ils s'écrasèrent en un bruit sourd au cœur d'un tas de feuille qui s'éparpilla en une petite pluies verte... et ambre...
Sous le coup de la surprise, en un réflexe qu'il ne pouvait contrôler, ses ailes héritées de sa nature Sylphide avaient jaillis de ses omoplates pour s'étaler autour d'eux en deux lourdes masses ocres...
Étourdi, le sylphe secoua la tête avant de réouvrir les yeux pour croiser le regard de celui qui le surplombait. Alors en une fraction de seconde sa main frôla sa propre hanche pour happer une arme qu'il plaça sous la gorge de son assaillant.

Il s'agissait d'un poignard étrange qu'il ne quittait jamais. Composé d'une première lame centrale serpenté et affublé à chaque courbure d'une continuité en croissants de lune fort tranchantes, une seconde lame partait à la base du manche pour s'arquer et donner au tout une forme de semi trident. Mais le chat resta figé, traversé d'un soudain frisson. Au même moment le métal froid d'un révolver était venu se coller à sa tempe...

Pendant un moment régna un grand silence. Seul la respiration hachée des deux neko témoignait de vie dans la forêt. L'un le couteau sous la gorge, l'autre le révolver contre la tête... il ne se fallait que d'un mouvement pour désigner le vainqueur de cette bataille... Mais Migaru savait que dans son état il ne pourrait compter sur sa rapidité légendaire...

-C'est ma viande! Si t'en veux, voles en à quelqu'un d'autre.


Le morceau lui fut alors violemment arracher, provoquant un pincement presque douloureux à son estomac. Mais l'autre ne se contenta pas de cette seule frustration, il se plus à lui faire regretter d'avoir osé le voler...

Alors que son ventre criait famine, le noiraud se plaisait à savourer sa viande sous le nez de Migaru, soumis au revolver toujours accolé à son front. C'est avec un mélange de haine, d'envie et de désespoir qu'il fixait tantôt son tortionnaire, tantôt le morceau qui s'amenuisait petit à petit... C'est impuissant qu'il assista au spectacle, regardant son repas se déchirer sous les dents voraces du chat, être mâché en un bruit insupportable pour son ventre habité d'un gouffre qui menaçait de se refermer sur lui même faute de ne pouvoir se remplir d'autre chose... Qu'est ce qu'il n'aurait pas fait pour une seule bouché... Il déglutit en voyant le morceau passer en une petite vague gutturale dans la gorge de l'autre...
Si seulement il n'avait pas ce foutu révolver qui menaçait de le tuer!... ça fairait longtemps qu'il se serait débarrassé de l'importun d'un coup de lame ou d'une bonne prise avant de lui chiper de nouveau la viande...

C'est fatigué et les yeux traduisant presque ce cri profond de douleur qu'il regarda ce dernier bout de viande pendre devant la bouche hésitante du neko... qui le laissa de côté...

-J'ai une pomme en trop tiens. Et prends la viande qu'il reste j'en veux plus.

Migaru quitta subitement le morceau de viande gisant pour plonger un regard ébahi dans celui de son semblable qui lui tendit une pomme. L'autre se dégagea de sur lui, et aussitôt l'animal se redressa en lui arrachant le fruit des mains et se jeta sur le gigot comme craignant qu'en un esprit sadique il n'ai pas idée de le lui reprendre. Il bondit quelques mètre plus loin pour s'accroupir au pied d'un arbre et ne se fit pas prier pour planter ses crocs affamés dans la viande qu'il arracha voracement, ne prenant pas même le temps de mâcher et avaler presque immédiatement avant de renouveler son geste.

Il était affamé, une bête en proie à sa faim pour qui seule importait de combler ce vide dans son estomac. Bon sang, c'était si bon... depuis le temps qu'il n'avait pas avaler de la viande cuite... c'était presque un luxe pour lui...
Il dévora son met sans en perdre une seule miette, léchant avidement le jus qui dégoulinait le long de son bras avant de s'attaquer à la pomme.

Croquant à grande bouché pour engloutir aussitôt, il leva les yeux vers le chat qui n'avait cesser de le regarder jusqu'alors.

Il avait du l'observer, comprendre sa faim et le détailler physiquement.
Migaru avait les cheveux en bataille, surement plus que d'ordinaire vu leurs altercation, quelques mèches fauves retombant sur son fin visage couvert de saleté, comme le reste de son corps revêtu de vêtements usés. Ce que l'on pouvait deviner être une tunique sans manche servait de haut au neko dont les bras étaient habillés d'un vieux manchon et une mitaine de cuir brun. Il portait un pantalon dont l'une des jambes avait était arrachée à la base de la cuisse et ne tenait plus que par un système de laçage tandis que l'autre était trouée de par et d'autre, dont au genou et retombait mollement sur ses pieds toujours nus.

C'est les oreilles basses et la queue rabattit autour de ses jambes qu'il fixait le chat noir de ses yeux bleu, un bleu sombre et menaçant comme la mer qui pourrait se déchainer à tout moment.

Lui aussi l'observait. Il le dévisageait ce neko à le chevelure de jaie à l'instar de ses attributs félins, dont un œil était dissimulé derrière un bandeau.

Il lui avait donner de son repas... mais cela ne permettait en rien à Migaru de se fixer sur ses intention véritable... au fond de lui, son instinct lui dictait qu'il pouvait doucement se laisser aller, mais une sensation contradictoire venait lui rappeler de se méfier.

Il s'apprêta à se lever afin de partir, mais deux douleurs distinctes le firent se rassoir en serrant douloureusement les dents. Oui le noiraud l'avait bel et bien touché lors de leurs course poursuite, chose difficilement niable vu la tache brune qui marquait l'épaule du neko... mais ce qu'il ignorait c'est que l'une de ses ailes était également sujette à un mal invisible qui prenait du temps à guérir...
Migaru bascula sa tête en arrière en resserrant ses doigts tremblant sur son bras ensanglanté. Si seulement il ne c'était pas foulé l'aile, il n'aurait eut aucun mal à pourchasser ce fichu oiseau et n'aurait jamais eut besoin de se confronter à ce maudit chat!

<center>_________________</center>


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chu-kazuki.deviantart.com/
Kuroi Namida
Servus - Admin
avatar

Nombre de messages : 255
Age : 26
Date d'inscription : 16/06/2008

Feuille de personnage
Seme/Uke: Uke
Dominus/Servus de: Kyran Sorrow
Petit ami de: Kyran Sorrow

MessageSujet: Re: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   Dim 22 Nov - 19:02

IL s'étai lancé a la poursuite du voleur aussitôt qu'il fut libre. Et c'était après peu de temps qu'il l'attrapap. Ils tombèrent au sol tous deux, Kuroi en position du plus fort, au dessus du neko blond. IL lui arracha la viande après l'avoir menacé de son arme. L'autre avait d'aileur riposté en collant son arme sous la gorge du borgne. Le métal froid ne fit même pas cillé Kuroi, il n'avait pas peur. Combien de fois c'était il trouvé dans cette situation, dans la position si menacante.

IL mangea la viande sous le nez du voleur lui infligea une dure torture pour son estomac qu'il sentait grondé sous lui.Kuroi continuait toujours regardant de façon narquoise son captif. IL continua jusqu'à ce qu'il en resta un petit bout qu'il donna au chat errant après s'être relevait. IL lui lanca alors une pomme rouge tandis qu'il mangeait l'autre.




Il détailla alors la personne qui mangeait voracement ce que le borgne lui avait donné. IL était plutôt charmeur, il était fin mais on devinait un puissante musculature et une grande souplesse. Il semblait être exactement comme Kuroi un chat errant vivant e larcin et fatigué e vivre. Enfin c'est ce que Kuroi ressentait, la fatigue de vivre, il ne sait pas si l'individu était pareil sur ce point là.




Kuroi s'avança fixant toujours l'inconnu. IL fit tintait la clochette accroché à un ruban troué à sa queue et s'agenouilla devant lui. IL faisait à peu près la même taille. Les vêtements que portait Kuroi lui irait sans doute.




-J'ai des vêtements que je viens de voler, il t'irait sûrement. Tu veux essayer?




Il se releva pour que le neko puisse voir à quoi il ressemblaient. Un long manteau noir en fine dentelle avec de la fourrure doré à l'encolure, un short court et troué en diverses endroit donnant un style un peu particulier avec des bas montant à mi cuisse de couleur rayé. Pour le haut, un simple T shirt noir arrivant au dessus de son nombril. Ses provisions étaient resté là bas. Il devraient donc faire demi tour, le neko se leva et poussa un cri de douleur. Kuroi soupira, pourquoi était il si gentil alors qu'il venait de le voler, ca ne lui ressemblait pas. IL aida l'individu à se relever et l'aida à marcher jusqu'à son sac laissait plus loin.




-Attends, je vais soigner tonépaule, j'ai volé assez de matériel pour vivre seul, t'aurais du faire pareil. T'es idiot.




Ssortant un bandage et de quoi désinfecter, il appliqua le tout sur la blessure en maintenant fermemant le bras fin du voleur. Il noua ensuite le bandage et s'éloigna pour fouiller à nouveau dans son sac. Kuroi était prévenant en réalité, il volait tout ce qu'il pouvait trouver utile, pharmacie vêtement nourriture boisson argent tout ce qui passait sous sa main en réalité. IL lui sortit alors une tunique noir au reflet argenté et un short rouge.




-J'ai pas de chaussure. Tu t'en trouveras toi même.




IL se releva et regarda autour de lui, il avait entendu une branche craqué. Ramassant vite toutes se bagages, il commença à s'éloigner. Il n'entendait même plus les oiseaux chantaient c'était trop calme. IL se retourna, regardant si l'autre le suivait. IL ne pouvait pas le laisser seul, il avait l'air en trop piteux état pour pouvoir se défendre seul. Faisant demi tour, il attrapa son bras et les vêtements qu'il n'avait pas encore mit.




-C'est trop calme, on ferait mieux de partir.




Au moment ou il disait cela, un homme sortit des buissons. Kuroi se figea. Qu'est ce que faisait son père ici? Il se rendit invisible, et par la même occasion, il rendit invisible l'autre neko. Ils avancèrent alors lentement pour pouvoir partir mais le passage était déjà bloqué pas plusieurs servus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkworld.forumsactifs.net
Migaru (Aï) Maximilyus
Servus - CoAdmin
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 26
Localisation : Caché dans un arbre, en train de faire la sieste...
Date d'inscription : 13/08/2008

Feuille de personnage
Seme/Uke: Uke
Dominus/Servus de: Servus de Kyuki Nijihi
Petit ami de: Kyuki Nijihi

MessageSujet: Re: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   Dim 22 Nov - 21:50

Migaru se jetta sur la nourriture qui lui était offerte non sans une once de méfiance. Il était trop habitué à être l'objet de mauvaise ruses, il avait sérieusement retenu les leçon à présent, c'est pourquoi il se réfugia au pied de l'arbre, loin du sadique matou qui s'était jusqu'alors amusé à le provoqué avec cette viande qu'il dévora enfin. Le sauvage ne darda les yeux sur le noiraud lorsqu'il s'approcha doucement de lui, se calant un peu plus entre les épaisses racines en baissant les oreille et lâchant de petits feulement quand il s'accroupit face à lui.

-J'ai des vêtements que je viens de voler, ils t'iraient sûrement. Tu veux essayer?

L'autre se releva pour lui présenter le type de vêtement dont il parlait. Aï l'observa sans rien dire, gardant sa perplexité pour lui. Pourquoi... voulait il lui être serviable?... Il s'était attaqué à lui avant de lui dérober son repas... puis généralement, si l'on osait approcher le neko en état de faiblesse, ça n'était jamais que pour le capturer ou attendre de lui des choses bien précises... ce qui n'était visiblement pas le cas de son semblable...

Le chat ne répondit pas, ne sachant pas réellement comment réagir... puis pour le moment autre chose le préoccupait plus que de changer de vêtement...
Il s'était déjà blessé à l'aile il y a quelque temps, il ne pouvait pas accepter une autre blessures dans sa condition... ceci l'affaiblissait, le ralentissait, et amenuisait ses capacité à fuir les ennemis et chasser correctement...
Il se releva alors en vu de partir chercher un coin d'eau ou se soigner mais se rassit immédiatement, la douleur de son aile s'ajoutant à celle de son bras...

S'apercevant de son mal, l'autre se retourna alors pour revenir vers lui et m'aider.

-Ne me touche pas!
l'agressa le sauvageons en reculant et lui donnat un coup de patte. Je peux me débrouiller tout seul...

Mais à peine eut-il dit cela qu'il se crispa sur lui même. Son mouvement brusque n'avait rien arrangé à la blessure de son aile...
Il fut donc bien obligé de se résigner et se laisser guidé jusqu'au coin de son compagnon

-Attends, je vais soigner ton épaule, j'ai volé assez de matériel pour vivre seul, t'aurais du faire pareil. T'es idiot.

-Je ne suis pas idiot!...
grommela t-il. Je suis prudent... je ne vois aucun intérêt à m'encombrer de matériel, vêtement et autres choses inutiles qui ne fairait que me ralentir plus qu'autre chose...

Il regarda l'autre préparer le nécessaire pour ses soins d'un œil peu rassuré et il se crispa lorsqu'il lui saisit le bras.

-Arrête, je t'ai dis que je pouvais me débrouiller tout... Ah!!


Il ne put retenir un cri au contact du désinfectant sur sa plaie. Maudit chat... de quel droit se permettait-il, il ne lui avait rien demandé!... Migaru serra les dents, sa queue fouettant violemment le sol et ses griffes se refermant dans la terre sèche.
Heureusement le soin fut assez rapide et son bras rapidement bandé. Ceci une fois fait, il posa les yeux sur son bras qu'il caressa du bout des doigts, avant de lever un regard confus vers le chat retourné à son sac.

-J'ai pas de chaussure. Tu t'en trouveras toi même.

-Je ne porte jamais de chaussure... j'ai besoin de liberté dans mes mouvement et de sentir les choses...
précisa t-il non sans trouver étrange toutes ses attentions à son égard.

Mais un bruit discret, inaudible pour une oreille humains parvint pourtant à cette du félin. Ils n'étaiet pas seul... Pendant que l'autre s'occupait de rassembler ses affaire, Migaru scrutait les alentours sur ses gardes. Une odeur... non deux... ils étaient plusieurs... Ils étaient... tout proches...

-C'est trop calme, on ferait mieux de partir.

Migaru fut malgré lui entrainé par le neko mais il recula d'un pas lorsqu'on surgit des buissons. Il n'eut que le temps de saisir la peur se son semblable qu'il sentit comme un phénomène furtif s'emparer de lui.
Ils était tous deux invisibles... toujours son bras tenu par le noiraud, il le suivit à pas feutré, regardant tout autour de lui oreille basse... Ils étaient encerclés... il leurs faudrait se frayer un chemin qu'il voulait s'enfuir... Et ça n'est certainement pas en restant bêtement plnté là qu'ils y parviendrait...

Migaru fronça les sourcil, et attrapant subitement a main de l'autre sans briser leurs contact, toujours caché du regard des autres, il s'élança dans les airs avec son compagnon pour en un mouvement ample et rapide de jet darder ses adversaire d'une pluie fulgurante de ces mêmes lames invisibles et inconsistantes qu'il avait utilisé pour se défendre auparavant...

-Là, une issue! le prévint-il en pointant du doigt un coin où les servus touchés était impuissant.

<center>_________________</center>




Dernière édition par Migaru (Aï) Maximilyus le Sam 28 Nov - 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chu-kazuki.deviantart.com/
Kuroi Namida
Servus - Admin
avatar

Nombre de messages : 255
Age : 26
Date d'inscription : 16/06/2008

Feuille de personnage
Seme/Uke: Uke
Dominus/Servus de: Kyran Sorrow
Petit ami de: Kyran Sorrow

MessageSujet: Re: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   Dim 22 Nov - 22:44

OUi, Le neko l'avait attaqué puis volait mais un sentiment de pitié, ou peut être autre chose, Kuroi ne le avait pas.

IL lui avait donc donnait le reste de sa nourriture et lui avait même proposé des vêtements.




Quand il eut fini de manger, il l'amena au coin ou il avait laissé ses affaires, il avait remarqué qu'il était doublement blessé, dans sa grande générosité passagère, il l'avait soigné avant de remarquer que l'environnement était trop calme et que le bruit de branche cassé derrière lui n'était pas naturel.




IL avait donc rassemblait ses affaires et après mûr réflexion avait décidé d'emmener le sauvageon avec lui espérant que cette fois il ne lui donnerait pas d'autres coup de griffe. Avancant silencieusement, il s'était retrouvé face à son père, il s'était alors rendu invisible, mais pas assez vite pour qu'on ne les voit pas. Une fois invisible il s'était mis en tête de partir mais c'était retrouvé devant un servus. Kuroi fit alors un blocage, il n'aimait pas ces situations, il avait toujours peur.




Le voleur réagit et avant qu'il ne s'en rende compte il se retrouva dans les airs et une possibilité de s'enfuir. Sans réfléchir, ayant une parfaite confiance en ce moment en le neko, il le suivit. Kuroi essoufflé et apeuré suivit le neko pendant un long moment les servus toujours à leur trousse, mais il n'y faisait pas attention il suivait le neko.




Quand il semèrent enfin les servus et son père, ils étaient à deux pas de la ville. Kuroi regarda le neko et lui sourit difficilement.




-Kuroi Namida...Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkworld.forumsactifs.net
Migaru (Aï) Maximilyus
Servus - CoAdmin
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 26
Localisation : Caché dans un arbre, en train de faire la sieste...
Date d'inscription : 13/08/2008

Feuille de personnage
Seme/Uke: Uke
Dominus/Servus de: Servus de Kyuki Nijihi
Petit ami de: Kyuki Nijihi

MessageSujet: Re: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   Sam 28 Nov - 17:35

Migaru n'aimait pas ça... Lui et le neko s'étaient fait coincé par un dominus et sa bande, mais leurs invisibilité ne leurs permettrait pas longtemps de rester innaperçut... Il scruta alors les envirrons, cherchant une échapatoire mais les ennemis étaient diséminés à des points stratégiques, parmis les arbres, sur le sol, et à telle distance qu'il pouraient sans mal les arrêter à temps...

Priant pour que son initiative ne les fasse pas bêtement prendre, il assena donc les chasseurs de ses lames secrètes en quittant le sol accompagné de l'autre servus. Ce coup les avaient inévitablement fait repérés, mais les hommes qu'il était parvenu à blesser lui permit une issue. Alors sans perdre un instant, évitant de justesse une attaque, il retomba sur ses pattes et démarra à toute allure pour se faufiller entre deux servus prêt à fondre sur eux et fuit dans le forêt.

Il entendi distinctement l'ordre de celui qui devait être le chef, criant de les rattrapper à tout prix. Alors il redoubla de vitesse, sautant parmis les branches toujours suivit du noiraud qu'il n'avait pas laché quand deux servus semblaient les rattraper.
Il pesta intérieurement... son aile blessée, il ne pouvait pas enprunter la voie des airs qui aurait été la plus accessible, et celui que d'instinc il avait invité à fuir avec lui restait inactif, paralysé face aux servus à leurs trousses...

Mais il était hors de question pour le vagabon de retomber entre les griffes d'un dominus... Non... hors de question!

Le neko se stoppa net, faisant vote face en se plaçant devant Kuroi. Les servus surpris s'arrêtèrent net eux aussi, présentant un mauvais coup de la par du matou... et effectivement, ce changement d'attitude ne fut pas sans conséquence...

Migaru les darda d'un regard noir avant de saisir son coutelat et disparaitre. Tel un coup de vent mortel, sa silhouette rapide, imperceptible, frôla les deux hommes qui hurlèrent sous les coupures nettes et subites qui les vidèrent de leurs sang...

Il rapparut soudain face à Kuroi dont-il s'empara de nouveau de la main pour reprendre sa course. Il les entendit jurer et s'enervé à la découverte des deux corps, mais déjà les fugitifs étaient loin de la troupe furieuse.
POur plus de sécurité, il courut sur une certaine distance, et ce n'est que sur de les avoir semé pour de bon qu'il ralentit pour se laisser tomber au pied d'un arbre dominant la vallée qui abritait la ville.

Migaru s'adossa contre le tronc, lâchant enfin la main de l'autre pour la porter à son épaule et reprendre son souffle. Toute douleur avait disparut dans le feu de l'action, mais arrivé à ses limites, elle revenait faire souffrir se corps fatigué de son escapade.

Il tourna les yeux vers celui doré qui le regardait pour recevoir un petit sourire.

-Kuroi Namida...Merci.


Il le détailla silencieusement avant de détourner le regard pour le porter sur la ville.

-Migaru... tu peux m'appeler Migaru...


Il se tut un moment, le temps de laisser se calmer la sensation brulante et sèche de ses poumons et les fourmillements qui l'engourdissait. Puis il se tourna de nouveau vers le neko, posant les yeux sur les vêtements qu'il tenait encore entre ses bras.

Lui était souillé du sang de ses récentes victimes... il lui faudrait surement se laver, il ne pourrait tout de même pas porter les habits si beau et encore neuf dans cet état...

-Je ne peux pas porter ça en étant aussi salle... souffla t-il sans réel interet et sans le remercier de sa générosité, lui qui possédait ce petit côté rancunier qui lui était propre.

Mais son attention se fit plus intense lorsqu'il releva la tête vers Kuroi.

-Qui était-ce?... ce dominus... il ne t'avais pas l'air inconnu... il en avait après toi, n'est ce pas?...

<center>_________________</center>


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chu-kazuki.deviantart.com/
Kuroi Namida
Servus - Admin
avatar

Nombre de messages : 255
Age : 26
Date d'inscription : 16/06/2008

Feuille de personnage
Seme/Uke: Uke
Dominus/Servus de: Kyran Sorrow
Petit ami de: Kyran Sorrow

MessageSujet: Re: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   Sam 28 Nov - 22:28

Si seulement Kuroi n'était pas pétrifié à chaque fois qu'il voyait son père et se retrouvait dans ses situations. IL aurait pu aider le voleur, lui donner un coup demain alors que cet être blessé s'ataqué au servus des on père pour pouvoir fuir. Mais non, Kuroi se contentait de le suivre bêtement, ne faisant pas attention à ce qui l'entourait trop apeuré pour n'importe quoi. Enfin, pour son père. Le suivant, il s'arrêta quand celui ci s'arrêta pour ataquer à une vitesse fulgurante les deux servus avant de se remettre à courrir jusqu'à un arbre tout près de la ville. IL l'avait alors remercier en se forcant à sourire un peu.

Migaru..Il pouviat enfin mettre unnom sur ce voleur souillé par le sang des servus de son père. Kuroi soupira s'adossant contre l'arbre en regardant le ciel.

-Ne t'inquiètes pas, ce n'est pas grave....Mets les quand même.

Migaru lui reposa une question qui fit baisser les oreilles fière de Kuroi. Qui était il? Son père, la raison de son malheur. IL baissa les yeux regardant ses pieds les faisant s'entrechoquait.

-Mon père...IL y a un ruisseau pas loin si tu veux te laver pour t'habiller.

Il se releva, donnant la main à Migaru et le mena à cette rivière. IL commença à se déshabillait. D'habitude, iln'aimais pas se laver, mais là, il en avait besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkworld.forumsactifs.net
Migaru (Aï) Maximilyus
Servus - CoAdmin
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 26
Localisation : Caché dans un arbre, en train de faire la sieste...
Date d'inscription : 13/08/2008

Feuille de personnage
Seme/Uke: Uke
Dominus/Servus de: Servus de Kyuki Nijihi
Petit ami de: Kyuki Nijihi

MessageSujet: Re: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   Dim 29 Nov - 4:02

Ses blessures le lançaient à nouveau, mais dans le fond ça n'était pas si important. Ils venaient d'échapper à une petite horde de traqueurs et ça c'était un soulagement qui lui suffisait pour ne pas se plaindre de ses maux. C'est en constatant son état ensanglanté qu'il scruta les vêtements gentiment prêtés par le neko qui lui permit tout de même de pouvoir les revêtir. Puis il lui demanda pour le dominus. Il avait remarqué son attitude envers lui. la peur qui l'avait envahis... c'est alors qu'il apprit qu'il s'agissait de...

-Mon père... avait il avoué non sans montrer son embarras. Il y a un ruisseau pas loin si tu veux te laver pour t'habiller.


Migaru n'insista pas, comprenant son mal aise. Traqué par son propre père... ça vie n'avait pas du être facile à lui non plus...
Une main lui fut tendu, et il l'observa hésitant avant de se décidé à y joindre la sienne. Kuroi le guida alors vers la dite rivière ou il s'arrêtèrent. Migaru s'approcha pour juger de la qualité des lieux, et n'appréciant pas l'idée de se dévêtir face à son compagnon, il s'éloigna pour le faire derrière un arbre avant de s'approcher de l'eau. Le neko était nu mais avait gardé un seul et indispensable élément de sa tenu: un petit sac de cuir accroché à la taille par une épaisse ceinture de même qu'à la cuisse par une sangle plus fine. C'était le seul bagage qu'il possédait, le seul endroit ou il pouvait ranger ses maigres larcins et où résidait, plaqué entre sa jambe et le cuir, son précieux poignard. Il ne prit pas la peine de vérifier la température, trop habitué aux caprice de la nature pour s'y attarder et pénétra dans l'eau, s'immergeant jusqu'au niveau de la taille. Il brassa un peu l'eau plutôt calme à cet endroit et tourna les yeux vers le chat noir.

Lui aussi s'était décidé à se laver et s'était donc déshabiller dans ce but, dévoilant son corps fin et frêle. Migaru détourna alors le regard, ses joues colorées d'une légère teinte rosée et préféra s'éclabousser le visage d'eau plutôt que de rougir aussi bêtement.
Il ne pouvait pas le nier: il était sensible aux beau corps et ne détestait pas en apercevoir toutes les formes... mais il n'avait pas dans l'idée d'avouer ce phénomène à ce chat!

Restant dans son coin, il laissa ses mains danser à la surface de l'eau pour créer un petit tourbillon d'air qui s'éleva dans les air pour s'amonceler au dessus de sa tête et retomber en une fine pluie. Migaru profita de cette averse passagère pour lever la tête, les yeux fermés et savourer l'agréable sensation que lui provoquait le glissement des gouttelettes le longs de son visage et de son corps. Il se passa les mains dans les cheveux qui épousèrent bientôt la cambrure de son dos ailé. Une fois que son pouvoir perdit son effet, il caressa délicatement les plumes ambrées de ses ailes pour les débarrasser de la crasse. Puis ceci fait, connaissant une manière naturelle de permettre à celle blessée de guérir au plus vite, il se concentra avant de jeter la tête en arrière en une expression d'effort et les déployer subitement. Ce fait le fit sursauter sous la douleur vive qui le prit à celle endolorie, mais il se concentre toujours pour que ses membres de plumes ne frémissent et ne soit attirés à l'intérieur de son dos qui ne garda aucune trace du phénomène si ce n'est un bleu apparent sur l'omoplate gauche, signe de la blessure de son aile rangée. Migaru ignorait si c'était un fait propre aux sylphe ou s'il était le seul à subir cela, mais si l'opération de sortir ses ailes survenait aux moindre danger ou à la moindre exigence du neko, celle de les rentrer en revanche lui demandait un certain effort parfois douloureux...

Il se détendit en un petit soupir, la douleur toujours présente mais moindre. Débarrassé de ses ailes, son corps entier était exposer à la vu de quiconque, sa silhouette si fine dessinée par les luisant sillons laissées par les gouttes d'eau...

Mais soudain les oreilles du félin se dressèrent. Il se figea, scrutant un point fixe dans l'eau, sa queue remuant doucement... très doucement... La main portée à son poignard signifiait elle un danger? Peut être... Il fit un signe de la main à Kuroi pour lui demander de ne faire aucun geste... Et sans crier gare, il plongea dans l'eau, abandonnant Kuroi à la surface pour disparaitre... pendant plusieurs dizaines de secondes...

Il ne donna aucun signe de vie, aucune bulle n'apparaissant parmi les calme remoue des vaguelettes...
Et subitement, en une vive aspiration, Migaru surgit de l'eau juste derrière Kuroi.

-Je l'aiiii!!!
hurla t-il fier de lui, brandissant un énorme poisson remuant encore ardemment entre ses doigts.

Celui-ci lui échappa mais il plongea son couteau dans l'eau et le ressortie avec la poiscaille bien embroché.
Migaru était doublement heureux. Non seulement il parvenait malgré ses blessures à chasser, mais en plus de ça il allait pouvoir se remplir la panse!

Il revint à la surface, s'essayant sur une pierre au soleil et posa son butin à côté de lui pour le faire sécher. Il ne comptait pas le faire cuire, la fumée risquerait d'attirer les dominus précédemment à leurs trousses. Toujours nu, profitant que le soleil soit à son zénith, il se roula en boule sur le rocher et s'adressa au neko d'un ton peu rassurant.

-Hey! Ne t'avise pas de toucher à ce poisson, compris? Je te jure que s'y tu l'approche je te ferait regretter!
fit-il en lui montrant qu'il dormait en possession de son coutelas et en lui tirant la langue d'une manière hautaine et provocatrice.

Il s'installa confortablement, sa queue enroulée autour de son corps, et profitant de ce climat paradisiaque, il s'endormit en moins de deux, un doux et profond ronron sélevant doucement au grès des haussement lent de son thorax. En plus d'être blessé, il était véritablement épuisé de toute l'action dont-il avait était l'objet depuis la matin.

<center>_________________</center>


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chu-kazuki.deviantart.com/
Kuroi Namida
Servus - Admin
avatar

Nombre de messages : 255
Age : 26
Date d'inscription : 16/06/2008

Feuille de personnage
Seme/Uke: Uke
Dominus/Servus de: Kyran Sorrow
Petit ami de: Kyran Sorrow

MessageSujet: Re: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   Mar 1 Déc - 13:26

Chose extraordinaire, Kuroiavait décider de se laver. Il s'était donc déshabillait dasn ce projet sans faire plus attention à l'autre caht voleur qui par ailleurs c'était mis un peu plus loin dans un excès de pudeur.
Kuroi y jeta un rapide coup d'oeil, il était beau, le vol formait la beauté se plut il à penser.Il détourna le regard fasiant semblant de rien quand Migaru arriva. IL s'immerga jusu'au cou dna sl'eau, sur le bord du rivage et ne bougea plus. Il ne pouvait pas aller plus loin vu qu'il ne savait pas nager.
Soudain Migaru lui fit signe de ne pls bouger. Croyant que son père était de retour il s'éxecuta se rendant invisile et regarda aux alentour. Pourtant il n'avait rien entendu ni vu... Il regarda dans la direction ou Migaru semblait regarder. Un poission! Juste pour un poisson. KUroi fit un sourire narquois, le diner était servi! se rendant de nouveau visible, il regarda MIgaru l'attrapait puis le perdre et de nouveau l'attraper;
Kuroi appaludit
-Super, à table!
-Hey! Ne t'avise pas de toucher à ce poisson, compris? Je te jure que s'y tu l'approche je te ferait regretter!
-Hein!!!
Kuroi jeta un regard noir au neko alors qu'il allait se coucher. Il ne voulait pas qu'il le touche alors qu'il avait aprtager sa viande si délicieuse avec lui. L soupira préparat déjà un plan en tête. Il sortit de l'eau et alla se coucher près de Migaru. Lui aussi avait besoin de se reposer. Il le regarda un instant rapprochant sa tête de la sienne. IL était migno quand il dormait...Pour un voleur.
Kuroi soupira et regarda le poisson puis l'épaule de l'indivdu troué à la fois par un balle mais aussi gêné par son aile blessé. Sa bouce devint pateuse et sèche. Il était trop gentil. Il se releva d'un bond. Ce n'était pas avec un poisson que Migaru allait guérir. Se metant sur le rebord de l'eau, il ne bougea plus, évitant de faire bouger sa clochette, il observa la surface de l'eau intensément, plissant les yeux pour mieux voir. Un poisson noir gisait à quelques mètres. Il fit un pas discret puis un autre et lanca une lame dessus. Du premier coup! Il ala le chercher et le mit avec celui de Migaru. Il refit ce manège jusqu'à avoir une dixiane de poisson.
IL se mit alors à l'abrid d'un arbre et mit un feu à brûler pour faire cuire les poisoons. quand le premier fut cuit, Migaru se réveilla. Il le regarda en souriant et lui lanca le poisson pour en remettre un a cuir pour lui.
-Après je dors moi aussi!
Il attrapa ses habits, les lanc à Migaru pour qu'li se vêtisse et en fit de mêeme ensuite quand il fut sec.
-On dit merci tu sais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkworld.forumsactifs.net
Migaru (Aï) Maximilyus
Servus - CoAdmin
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 26
Localisation : Caché dans un arbre, en train de faire la sieste...
Date d'inscription : 13/08/2008

Feuille de personnage
Seme/Uke: Uke
Dominus/Servus de: Servus de Kyuki Nijihi
Petit ami de: Kyuki Nijihi

MessageSujet: Re: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   Ven 11 Déc - 18:28


-Super, à table!


Mais l'enthousiasme soudain de Kuroi ne fit qu'engendrer le méchant désaccord de Migaru qui lui feula dessus en chasseur possessif qu'il était.

-Hein!!!


Migaru se redressa le temps de toiser le noiraud d'un air désabuser. Il semblerait que ce qui passait pourtant pour une évidence pour le rouquin ne soit pas le cas chez l'autre.

-Tu ne manque pas de culot pour un radin qui à eut l'amabilité de ne me refiler que le maigre reste de son repas. Et puis je te rapelle que c'est de ta faute si je suis blesser au bras. Alors n'espère même pas une bouché de ce poisson!


Sur ces mots, il se roula confortablement sur le rocher et se laissa aller dans un profond sommeil...
Il n'entendit ni ne sentit un quelconque museau se rapprocher du sien, ni les éclaboussures discrètes dans l'eau... Rien que le vide, le néant, des ténèbres chaleureuses et sereines... qui doucement, de manière feutrée et subtile se virent troublée d'un froid grandissant et de sensation floues mais de plus en plus perceptibles...

Des sons oniriques grandirent dans l'esprit endormi de Migaru, de même que des images et des sensations qui l'emmenait par moment à nerveusement bouger des oreilles et de la queue.
Flottant entre ses visions et les ténèbres de son sommeil, il entendit bientôt des voix, des rires gras et égrillards surgissant peu à peu de cette atmosphère noire qui se substituait parfois à des visages rieurs, cyniques et pervers et des mains avides qui se tendaient vers lui, pauvre neko apeuré pour toucher et se saisir sans vergogne de son corps sensible, soumis à leurs poignent solides et leurs caresses écœurantes...

Migaru ouvrit soudain les yeux, se dressant d'un bond en saisissant son poignard.
Plus de vicieux en chasse de son corps... Seul les rayons d'un soleil couchant et de la brise rafraichit lui effleurait la peau. Il n'avait plus rien à craindre...
Sentant son cœur se camer, il se passa la main sur le visage. C'est cette foutu poursuite qui l'avait amener à cauchemarder...

Comment aller son compagnon fuyard d'ailleurs?... Il tourna la tête pour le voir prêt d'un feu, lui offrant un sourire alors qu'il était en train de faire cuire du poisson... Poisson?!! Migaru darda vivement la place où était censé reposer sa prise, mais alors qu'il s'apprêtait à entrer dans une colère noire songeant la trouver vide, la vision inattendu qui le prit le laissa stupéfait.

Une dizaine de poissons trônaient empilé là où son unique repas devait résider... Il les scruta les yeux en billes, ayant encore du mal à croire ce qu'il voyait et manqua presque de rattraper celui qui lui fut envoyé.

-Après je dors moi aussi!


Migaru ne répondit rien, dévisageant cet étrange spécimen... Certes il faisait preuve d'une générosité si grande à ses yeux qu'il commençait à trouver ça louche, mais c'est le nombre de poissons pêchés qui le surprit tant pour l'instant... Les vêtements lui furent également envoyés, et il les revêtit, se regardant sous toutes les coutures une fois enfiler pour juger de leurs effets sur lui avant de se rassoir et mordre avidement dans la chair cuite.

-On dit merci tu sais.


-...


Migaru leva les yeux vers Kuroi sans ôter ses dents du poisson. Il prit le temps de mâcher et d'avaler puis détourna le regard d'un air contrarié.

-De quel droit me demande tu merci?
osa t-il en le considérant du coin de l'oeil. Je t'ai déjà amplement remercier, tu ne crois pas? Je te signale que si je n'avais pas agit tout à l'heure, tu te serait probablement fait capturé par ses dominus. Puis je dois me coltiner une nouvelle blessure à cause de toi. Alors, soit, je t'ai volé et tu t'es légitimement défendu, mais je considère t'avoir déjà bien rembourser en te sauvant de nos poursuivant pour avoir besoin de te remercier d'avantage. Puis je ne t'es rien demander pour les soins et ce trop plein de nourriture à ce que je sache!

Pour conclure, il regarda de nouveau au loin en dévorant méchamment le poisson.
Non mais à quoi s'attendait-il au juste? Migaru n'avait de compte à rendre à personne, encore moins à un importun comme ce petit chat!... Un importun qu'il ne voulait pas supporter pour le restant de ses jours, mais avec qui il y avait visiblement des avantages à vivre avec... Au moins il ne mourrait pas de faim à ses côté!


Une fois repus, il s'allongea de tous son long, une main sur le ventre. Il ne se souvenait pas de la dernière fois qu'il avait si bien mangé! Il avait presque peur que son ventre éclate tant il était tendu. Il s'étira bruyamment, remuant de la queue ravie puis se tourna vers Kuroi, le menton appuyé dans le creux de sa main.

-Tu peux aller dormir si tu veux... je vais faire le guet au cas où les autres reviendraient dans les parages...


Non il ne comptait pas voyager avec ce chat très longtemps... Migaru était un solitaire par nature... mais dans son état, mieux valait pour lui d'au moins se remettre de ses blessures avant de se séparer du matou... Alors autant faire équipe...

Il alla se percher en haut d'un arbre non loin de Kuroi pour surveiller les alentours. La nuit n'avait pas tardé à tombée et avec elle le vent frai du soir.
Migaru regardait l'horizon, pensant son compagnon endormi et en profita pour retirer son bandage. Ça ne guérirait pas en quelques jours, et malgré ses soins, la blessure lui lançait par moment. Alors voulant faire taire cette douleur, il rapprocha son visage de la plaie afin de la lécher, bataillant en tirant sa petite langue féline pour l'atteindre mais n'y parvint pas, celle-ci étant encré bien trop en arrière de l'épaule...

<center>_________________</center>


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chu-kazuki.deviantart.com/
Kuroi Namida
Servus - Admin
avatar

Nombre de messages : 255
Age : 26
Date d'inscription : 16/06/2008

Feuille de personnage
Seme/Uke: Uke
Dominus/Servus de: Kyran Sorrow
Petit ami de: Kyran Sorrow

MessageSujet: Re: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   Dim 13 Déc - 4:25

Bon, d'accord, Kuroi venait d'essuyer ce que l'on pourrait appeler un vent. Quel égoïste ce chat! Il lui avait tout de même donné des vêtements et même si c'était des restes c'était de la nourriture en moins pour Kuroi, lui aussi il avait faim! IL pensa que ce n'était as le moment de s'énerver, jugeant qu'il ferait mieux de l'ignorer, il attendit qu'il s'endorment pour venir voir le poisson et en pécher d'autre. Tiens ca lui apprendra.
Kuroi ne savait pas pourquoi, il en pencha également pour Migaru. Sûrement pour le remercier. Puis il les fit cuire et alors que l'autre neko se réveiller, il lui lança un poisson. Seulement, il ne le remercia pas. Alors Kuroi le lui rappela.

-De quel droit me demande tu merci? Je
t'ai déjà amplement remercier, tu ne crois pas? Je te signale que si je
n'avais pas agit tout à l'heure, tu te serait probablement fait capturé
par ses dominus. Puis je dois me coltiner une nouvelle blessure à cause
de toi. Alors, soit, je t'ai volé et tu t'es légitimement défendu, mais
je considère t'avoir déjà bien rembourser en te sauvant de nos
poursuivant pour avoir besoin de te remercier d'avantage. Puis je ne
t'es rien demander pour les soins et ce trop plein de nourriture à ce
que je sache!


Calmement, Kuroi finit son poisson. Il lécha ses doigts et se retournant avec un sourire sur Migaru il se jeta sur lui et ils commencèrent à sa battre à coups de griffes et de morsure. Kuroi, la joue griffée ainsi que le bras s'était lentement laissé tombé sur le sol quand ils furent épuisés, puis il terminèrent leur poisson sans aucunes allusions à ce qu'il venait de se passer.

-Tu aurais pu me dire merci, que je sache, les vêtments c'est mio qui les ai volés. Et même si je m'étais fait capturé j'aurais pu m'en sortir. Je l'ai toujours fait.

IL se laissa retomber sur le sol alors que Migaru expliqué qu'il pouvai dormir. IL ne se fit alors pas prié et s'endormit, roulé en bole, sa queue enroulé autour de sa cuisse comme d'habitude et les oreilles rabattus sur son crâne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkworld.forumsactifs.net
Migaru (Aï) Maximilyus
Servus - CoAdmin
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 26
Localisation : Caché dans un arbre, en train de faire la sieste...
Date d'inscription : 13/08/2008

Feuille de personnage
Seme/Uke: Uke
Dominus/Servus de: Servus de Kyuki Nijihi
Petit ami de: Kyuki Nijihi

MessageSujet: Re: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   Sam 19 Déc - 3:59

Après son réveil, Migaru eut droit à un poisson et aux vêtements généreusement apportés par le noiraud. Seulement, il lui en demanda plus qu'il ne voulut bien lui offrir en échange... Non mais comment osait-il lui demander merci après tout ce qu'il avait fait pour lui? Il fallait bien l'avouer: le neko était bien conscient qu'il avait effectivement des raison de le remercier. Mais il avait bien horreur de se dévoiler faible, alors même si cette faiblesse était passagère et minime, il ne comptait pas se laisser faire face à un pareil chat!

Il réfléchissait en finissant sa part avec hargne, songeant au vu du manque de réaction de son compagnon que la discutions s'arrêtait là, quand sans crier gare, l'autre s'élança sur lui.

Loin de se laisser faire, c'est à coups de pattes et miaulant agressivement que l'accueilli Migaru, n'hésitant pas à le mordre et lui tirer la queue pour se défendre. Et quand leur petite querelle les eut bien fatiguer, il se laissa fléchir en même temps que Kuroi, reprenant son souffle. Sa queue était toute hérissée de excitation du au combat, mais il se calma sans chercher d'avantage la bagarre, se suffisant d'avoir mis une petite raclée au noir, même s'il ne pouvait pas se vanté d'avoir lui aussi était griffé par son acolyte.

-Tu aurais pu me dire merci, que je sache, les vêtements c'est moi qui les ai volés. Et même si je m'étais fait capturé j'aurais pu m'en sortir. Je l'ai toujours fait.


-Tsss... Pareil pour moi...
mentit-il en songeant à son manque de nourriture lors de leurs rencontre et les soins dont-il avait bénéficiait pour ses blessures.

Puis il fini quelques poissons avant de le prévenir qu'il pouvait aller se reposer pendant qu'il surveillerait. Ce que ne tarda pas à faire le neko qui s'installa pour s'endormir aussitôt. Migaru jeta un petit regard puis alla se percher sur une branche pour faire le guet.
Rien à l'horizon. Tans mieux. Mais sa blessure le gênait et il tenta de la calmer en essayant de la lécher mais n'y parvint pas. Après quelques efforts inutiles, il laissa sa tête retomber en arrière contre l'arbre en pestant. Et c'est d'un regard un peu contrarié qu'il jeta un coup d'œil à Kuroi. Lui semblait dormir comme un bébé malgré les éraflures qu'il lui avait causé. Il l'observa un moment du haut de son arbre, silencieux, puis il vérifia qu'aucun danger ne guette avant de se décider à descendre. Il le rejoint doucement et s'installa à côtés de lui sans bruit.

-Tu joue les malins, il n'empêche que je t'ai bien griffé!...
chuchota-il en un petit sourire fierrot.

Mais l'autre emporté dans son sommeil, il laissa sa fierté de côté et se pencha délicatement sur lui. Très doucement, prenant garde à ne pas le réveiller, il donna un petit coup de langue sur ses fines plaies. Il vérifia que ce geste ne le réveille pas et le renouvela lentement, le soignant à sa manière.
Il avait beau dire, ce petit chat lui avait était d'une grande aide. Et puis malgré son caractère, il n'était pas mauvais dans le fond... c'était peut être même ce qui effrayait un peu le roux, trop peu habituer à de la sincère gentillesse.
Une fois la petite blessure lavée, il se redressa doucement. L'autre semblait toujours endormi. Il en profita pour scruter sans gêne ce visage assoupi. Inclinant la tête pour mieux le voir, il avança la main vers sa tête. Il hésita, la ramenant vers lui mais osa finalement dégager les mèches qui recouvrait son bandeau.

Migaru fronça des sourcils, intrigué. Que pouvait-il bien cacher là dessous? Un œil naturellement invalide? La marque tragique d'une ancienne bataille? Ou bien... ce petit chat effronté ne cacherait-il son œil que pour se donner une image?!...
Cette dernière idée était bien moins séduisante que les deux premières... et s'est emporté d'une vague de curiosité et l'opportunité d'un borgne endormi qu'il décida de vérifier par lui même.

Doucement, il s'installa à quatre patte au dessus du petit chat afin de pouvoir mieux le cerner. Puis la queue balançant doucement et les yeux avide d'enfreindre ce secret, il approcha lentement sa main du bandeau pour le lui retirer...

<center>_________________</center>


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chu-kazuki.deviantart.com/
Kuroi Namida
Servus - Admin
avatar

Nombre de messages : 255
Age : 26
Date d'inscription : 16/06/2008

Feuille de personnage
Seme/Uke: Uke
Dominus/Servus de: Kyran Sorrow
Petit ami de: Kyran Sorrow

MessageSujet: Re: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   Sam 19 Déc - 20:15

Après leur petite altercation, Kuroi finit son poisson sans rien dire, ien trop calme pour ceux qui le connaissait. Et il se jeta sur Migaru ou il se battèrent alors tel deux félins assoifés de combat. QUand ils furent tous deux épuisés, ils s'arrêtèrent, Kuro griffé à la joue et au bras. Migaru non plus ne s'en était pas sortit indemne, mais il n'avait pas pris le temps de détailler où il avait été blessé car avouons le, il s'en fichait.

Alors il finit ses poissons vociférant encore quelques paroles pour prouver qu'il méritait son remerciement tout en ne faisant plus allusion au combat qui venait de se dérouler. Et il se roula en boule pour dormir, sans être gêné de ses blessures. Il avait connu pire. Comme son oeil.

Bien alors celui ci s'étit endormi. Insouciant, il faisait confiance quand aux guet de Migarru et donc, déjà habitué à s a présece, il ne se soucia pas de lui quand celui ci lui lécha la joue et le bras pour le soigner de ses blessures qu'il ne sentait déjà plus. Mais uquand il sentit Migaru au dessus de lui et touche à son bandage, il se réveila d'un coup le fixant.

-qu'est ce que tu veux?

On ne pouvait pas tuoucher impunément à son oeil. Sauf Meryah dont la blessur et l'invalidité de son oeil vait été causé par sa faute. Le renversant 'un coup de hanche, il se retrouva alors à quatre pattes sur lui et le fixa toujours d'un regard mauvais.

-Qu'est ce que tu veux? Tu vas répondre!

Là, il était légèrement énervé, mais juste légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkworld.forumsactifs.net
Migaru (Aï) Maximilyus
Servus - CoAdmin
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 26
Localisation : Caché dans un arbre, en train de faire la sieste...
Date d'inscription : 13/08/2008

Feuille de personnage
Seme/Uke: Uke
Dominus/Servus de: Servus de Kyuki Nijihi
Petit ami de: Kyuki Nijihi

MessageSujet: Re: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   Dim 20 Déc - 2:05

Kuroi endormi, Migaru en profita pour le laver de des blessures dont-il était à l'origine. Lui aussi en avait reçut, mais elles étaient au finals bien plus supportables que celles à son épaule et dans son dos, il n'y prêta donc pas plus d'attention.

Puis voyant en son sommeil une opportunité à pouvoir le reluquer sans gêne, il se permit d'observer ce petit chat qui lui servait de compagnon depuis peu. Et son oeil mystérieusement dissimulé sous un bandeau ne manqua pas d'éveiller quelques questions en lui... Alors le pensant endormi, s'est le cœur battant à l'idée de violer un secret qu'il entreprit de le lui ôter...

-Qu'est ce que tu veux?

-...


Migaru sursauta quand Kuroi ouvrit subitement son oeil, incapable de répondre, surprit du regard froid du félin. Et il n'eut pas le temps de se justifier de son acte qu'il se sentit basculer pour se retrouver en dessous.

-Qu'est ce que tu veux? Tu vas répondre!

-Hey! Dégage toi de là!
lui lança t-il embêté de s'être fait prendre, tentant de repousser le chat. Je... je voulais simplement voir ton œil, rien de plus!

Il ne vit aucun intérêt à mentir, puis il ne voyait pas en quoi il représentait une menace par ce geste et ce qui lui vaudrait tant de menace de sa part.

-Je t'ai répondu, alors va t-en de là maintenant! lui fit-il en le menaçant du regard les oreilles basses, lui signalant qu'il n'hésiterait pas à le repousser de force s'il ne se décidait pas de lui même.


Une fois débarrassé de la prise du neko, il le lorgna du coin de l'œil, sur ses gardes au cas celui-ci serait énervé et aurait idée de lui faire regretter. Ne voulant s'avouer si facilement qu'il était en tort en ayant voulu ce mêler de ce qui ne le regardait pas, il lança:

-Qui me dis que c'est pas du pipeau, que tu ne masque pas ton œil uniquement pour te la jouer et effrayer les gens en jouant les durs, hein?

<center>_________________</center>


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chu-kazuki.deviantart.com/
Kuroi Namida
Servus - Admin
avatar

Nombre de messages : 255
Age : 26
Date d'inscription : 16/06/2008

Feuille de personnage
Seme/Uke: Uke
Dominus/Servus de: Kyran Sorrow
Petit ami de: Kyran Sorrow

MessageSujet: Re: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   Dim 20 Déc - 21:51

Kuroi s'était endormi après s'être battu contre Migaru por une simple histoire de remerciement et de fierté mal placé. Endormi, il ne sentit pas Migaru le soigner, mais ce fut une autre histoire lorsqu'il se pencha sur lui pour dévoiler son oeil blessé. Se relevant et faisant ainsi tomber Migaru, il le fixa menaçant ne cessant de lui demander ce qu'il voulait. il finit par avoir une réponse, avec une menace.

Lentement, toujours méfiant, il se retira de sur Migaru et continua de l'observer intensément.

-Qui me dis que c'est pas du pipeau, que
tu ne masque pas ton œil uniquement pour te la jouer et effrayer les
gens en jouant les durs, hein?
-Qu'est ce que ca peut te faire si c'est du pipeau ou non? Je n'ai pas de répondre de mes actes vis à vis de ta personne; Tu n'as aucun droit sur moi que je sache.

Il se recula légèrement continuant toujours à l'observer et avec un geste lent, presque mécanique il détacha son bandeau pour dévoiler une cicatrice juste assez grande pour lui avoir ôter la vue mais assez petite pour être cacher derrière le bandeau. L'œil sous la paupière mutilé, presque arraché entièrement était blanc, témoin de son handicap et de ce regard borgne il fixa continuellement Migaru comme pour le défier avant que sa voix froide ne perce le silence qu'il venait de s'installer.

-Satisfait?

Il détestait dévoiler cett e cicatrice. Elle était témoin de la faiblesse qu'avait fait preuve Kuroi lors de cette rencontre avec son père et les parents de Meryah. S'il avait était assez fort, ils les auraient protéger mais il ne l'avait pas était assez pour et avait récolter cela. Lui rappelant maintes années près qu'il est faible et incapable de se battre contre cet homme cruel collectionnant les Nekos asservis. Il remit alors le bandage et tourna le dos à Migaru près à se rendormir. Mais le sommeil était parti voir quelqu'un d'autre. Il resta lors rouler en boule se rappelant indéfiniment sa faiblesse passé. Tout ca à cause du manque de tact de Migaru. IL fêla.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkworld.forumsactifs.net
Migaru (Aï) Maximilyus
Servus - CoAdmin
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 26
Localisation : Caché dans un arbre, en train de faire la sieste...
Date d'inscription : 13/08/2008

Feuille de personnage
Seme/Uke: Uke
Dominus/Servus de: Servus de Kyuki Nijihi
Petit ami de: Kyuki Nijihi

MessageSujet: Re: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   Lun 21 Déc - 1:41

Le neko du bien s'avouer qu'il l'avait cherché, mais il n'apprécia pas de se retrouver surmonté du noiraud et c'est menaçant qu'il lui conseilla de se retirer. Alors il obéis non sans continuer à le fixer dangereusement, lui feulant qu'il n'avait pas de compte à lui rendre, ce à quoi l'autre se contenta de siffler entre ses dents, dédaigneux.

Migaru ne le lâcha pas du regard alors qu'il s'éloignait de lui, supposant une éventuelle attaque de sa part. Mais peu à peu, voyant ses bras se lever jusqu'au bandeau, il se redressa et dégluti comprenant ce qu'il allait faire...

Il se prit à regretter son audace mais trop tard... Il resta interdit face cet œil estropié qui semblait le fixer malgré son teint entièrement livide.

-Satisfait?

-...


Il fut incapable de répondre, restant bêtement figé face au borgne qui rhabilla sa blessure du bandeau avant de retourner se coucher.

Le jeune vagabond tenait à conserver un minimum de fierté, et ayant trouvé en Kuroi un neko contre lequel il faisait le poids, il avait jusqu'alors fait preuve d'une certain orgueil et d'un manque de reconnaissance un peu déplacé envers lui. Puis une fois sans défense, bercé par les bras de Morphée, il avait cru pouvoir saisir cette opportunité pour combler sa curiosité. Il savait pertinemment l'indiscrétion dont il faisait preuve, mais sa fierté contre celle du chat, il ne voulait pas s'avouer plus faible et se permettre alors cette petite infraction.
Seulement, il n'avait imaginer le réveiller et susciter sa colère... mais encore moins que ce dernier se résignerait avec une telle attitude à le lui montrer de lui même son oeil...

Il baissa la tête, sincèrement honteux et s'assit au coin du feu. Il se sentait tellement idiot...
Il regarda les flammes en silence, ne sachant plus vraiment comment réagir. Seul le pétillement des braises retentissait, l'autre ne faisait aucun bruit à part de léger bruissement qui indiquaient à Migaru qu'il était toujours éveiller.
Il n'était pas doué pour faire des excuses... Mais malgré tout il laissa sa fichu fierté de côtés et annonça d'une voix à mi chemin entre la culpabilité et une difficulté à avouer sa gêne.

-Je... je suis désolé...

Il avait voulu satisfaire une envie égoïste en gardant la tête haute... mais pas le blesser...

-Je n'aurais pas du demander... Je voudrais pouvoir te dévoiler un secret, une blessure ou autre chose pour qu'on soit quitte, mais je n'en possède pas d'assez importante...


Restant de dos à Kuroi, il se releva doucement, les oreilles et la queue basses.

-Kuroi... j'ai conscience d'avoir été un peu dur pour le coup... si tu veux que je m'en aille, ou bien que je te rembourse ta nourriture et vêtements, alors je le ferai... tu n'as qu'à demander, je suis prêt à me faire pardonner de la manière que tu le souhaite...

<center>_________________</center>


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chu-kazuki.deviantart.com/
Kuroi Namida
Servus - Admin
avatar

Nombre de messages : 255
Age : 26
Date d'inscription : 16/06/2008

Feuille de personnage
Seme/Uke: Uke
Dominus/Servus de: Kyran Sorrow
Petit ami de: Kyran Sorrow

MessageSujet: Re: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   Mar 22 Déc - 19:42

S'étant réveiller aussitôt après avoir senti quelqu'un toucher à son oeil, il avait poussé Migaru se retrouvant au dessus de lui et lui empêchant tous mouvements. IL lui demandait sans arrêt ce qu'il voulait et au bout de la deuxième fois, Migaru lui répondit avec une petite menace.Bien sûr, il n'avait pas eu peur de sa menace mais il se retira tout de même fêlant un peu avant de dévoiler son oeil de facon robotique.

IL le fixa de son oeil aveugle et le remit en place sous le cache pour se rouler en boule pour se rendormir malgré le fait que Morphée ai décidé de partir voir quelqu'un d'autre. Il s e retrouva alors en boule, vociférant contre lui m^me et se remémorant inlassablement sa faiblesse.

-Je... je suis désolé...Je n'aurais pas du demander... Je voudrais
pouvoir te dévoiler un secret, une blessure ou autre chose pour qu'on
soit quitte, mais je n'en possède pas d'assez importante..
-Je n'ai pas besoin de ta pitié! Je vis très bien avec mon handicap voir mieux que toi puis que j'arrive à me nourrir!

Il écouta l'autre se relever lui tournant toujours le dos. Partir, oui il devrait peut être et par la même occasion le rembourser, mai juste pour avoir dévoiler son oeil, le châtiment étai un peu trop élevé.

-Laisse tomber...Tu peux rester..J'ai besoin de toi pour pouvoir dormir sur mes deux oreilles....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkworld.forumsactifs.net
Migaru (Aï) Maximilyus
Servus - CoAdmin
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 26
Localisation : Caché dans un arbre, en train de faire la sieste...
Date d'inscription : 13/08/2008

Feuille de personnage
Seme/Uke: Uke
Dominus/Servus de: Servus de Kyuki Nijihi
Petit ami de: Kyuki Nijihi

MessageSujet: Re: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   Mer 23 Déc - 1:15

-Je n'ai pas besoin de ta pitié! Je vis très bien avec mon handicap voir mieux que toi puis que j'arrive à me nourrir!

-Quoi?...
s'indigna le neko de s'entendre rabaisser sous prétexte qu'il avait été incapable de chasser. Je n'ai pas pitié de toi! J'ai juste conscience... d'avoir était un peu loin, c'est tout...

Puis il lui accorda une punition mérité pour se faire pardonner de sa curiosité...

-Laisse tomber... Tu peux rester... J'ai besoin de toi pour pouvoir dormir sur mes deux oreilles...


Migaru se retourna véritablement surpris de son indulgence. Il regarda en silence ce chat qui se révélait décidément bien étrange...

-... Merci...


Supposant qu'il entendait pouvoir compter sur lui pour surveiller les environs, il survola les alentours du regards, mais il ne se résolut pas à retourner sur sa branche. Après une légère hésitation, il pris place à côtés du chat.
Entourant ses jambes des bras, la tête enfouis entre les genoux et la queue enroulée autour de lui, il regardait le feu comme il le faisait toujours quand quelques chose le tracassait. Puis c'est d'une manière étonnamment timide qu'il se fit doucement entendre.

-Kuroi?...
demanda t-il craignant qu'il n'ait enfin trouvé le sommeil. Pourquoi... Pourquoi es tu si serviable avec moi... tu es un chat errant tout comme moi, tu n'as aucune raison de partager ta nourriture, tes vêtements ou même de m'accorder le droit de partager ton lieu de repos... Alors pourquoi tu ne m'a pas chassé des le début?...

Ça le perturbait vraiment... en tant que servus évadé, il n'était, où qu'il aille, jamais perçut que comme un chapardeur ou une proie à traquer, en tout cas jamais accepté ou un minimum respecté... Mais ce neko lui, malgré leur mésentente, faisait tout de même preuve de générosité envers lui... Alors que pourtant, il aurait eut toutes les raisons d'agir différemment...

-Tu es vraiment un garçon bizarre...
se permit-il avant de rectifier en un petit rire plus amusé que taquin.Pas la peine de te fâcher... c'était un compliment...

C'était assez bizarre en effet pour Migaru... autant que le fait plutôt inattendu que son erreur l'ai semble t-il calmé... Il se sentait moins tendu face à Kuroi maintenant qu'il avait été amené à rabaisser un peu son orgueil...

Le feu se faisait petit, mais il ne fit aucune remarque, se contentant de se replier un peu sur lui même.

-Il n'y a aucun danger...
annonça t-il après s'être concentrée sur d'éventuelle présences néfastes qui roderaient, histoire de se rassurer.

Le regard perdu dans le vide, ses oreilles clignaient parfois d'hésitation. Puis enfin, malgré le culot dont-il savait pertinemment faire preuve, il se permit de demander, timidement...

-Est ce que... je peux rester là pour la nuit? Juste à côté de toi... je resterais éveiller pour surveiller... mais je...


Il ne termina pas sa phrase, rabaissant les oreilles et la tête en attendant le verdict.
Oui, c'était un neko solitaire. Mais la compagnie peut parfois se faire désirer sans que l'on le souhaite vraiment...

<center>_________________</center>


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chu-kazuki.deviantart.com/
Kuroi Namida
Servus - Admin
avatar

Nombre de messages : 255
Age : 26
Date d'inscription : 16/06/2008

Feuille de personnage
Seme/Uke: Uke
Dominus/Servus de: Kyran Sorrow
Petit ami de: Kyran Sorrow

MessageSujet: Re: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   Mer 23 Déc - 21:14

-Quoi?... Je n'ai pas pitié de toi! J'ai juste conscience... d'avoir était un peu loin, c'est tout...
-Alors cesse de vouloir te justifier et de te faire pardoner! Je vis très bien avec et grâce à cette blessure je susi devenu plus fort!

Il lui proposa alors de prtir et le rembourser. Kuroi voyant le côté pratique d'avoir un compagnon se mit à réfléchir. Il devait rester ne serait ce que pour monter la garde pendant que lui dormati et ils inverseraient après. Et puis le châtiments était trop élevé pour une simple curiosité d'enfant. Alros il le laisa rester à se côtés lui donnant sa réflexion comme une sorte d'excuse... qui n'était là que parce qu'en vérité, il se sentait seul depuis que son frère était parti vivre chez Keslah.

Il le remerciait. Kuroi se contenta de répondre apr un simple feulement. Il ferma les yeux sachant pertinemmment qu'il n'arriverait pas à se rendormir alors que Migaru prenait place à ses côtés. Il pouvait senir sa chaleur alrs que le soleil se couchait lentement. Le feu devait être réapprovisionner apparemment. Mais il ne voulait pas bouger.

-Va...
-Kuroi?... Pourquoi... Pourquoi es tu si serviable avec moi... tu es un chat errant tout comme moi, tu n'as aucune raison de partager ta nourriture, tes vêtements ou même de m'accorder le droit de partager ton lieu de repos... Alors pourquoi tu ne m'a pas chassé des le début?...
-Je...En fait il y a necore peu j'était avec mon demi frère... MAis l partit vivre chez un homme ququi l recueillit...IL m'avait proposé de venir avec lui mais moi...Je ne suis pas comme Merya...je n'ai jamais vraiement vécu avec une famille, je susi né dans la rue et j'y ai grandi alors avoir un foyer, un travil me semble une véritable torture...Tu comprends?

Pourquoi lui disai t'il tout ca....PEut être parce qu'au fond de lui il penssait que lui et Migar u était en quelque sorte paeil. Ils éaient des chats errants et semblait avoir le même caractère. Il se leva alors voulant mainteant s'éloignait pour aller chercher du bois , mais l s'arrêta quand Migaru lu parla à nouveau. Il se retourna et le regarda.

-Tu es vraiment un garçon bizarre... Pas la peine de te fâcher... c'était un compliment...
-Ah....Euh Merci...

Il partit donc chercher du bois e revint très ite, Migaru le prévenant qu'il n'avait auucun danger aux alentour. Il jeta quelques branches dans le feu et mit el reste de côté pour la nuit.

-Est ce que... je peux rester là pour la nuit? Juste à côté de toi... je resterais éveiller pour surveiller... mais je...
-Je te l'ai dti...Tu peux rester autant que tu veux...A deux, on arrivera petut être mieux à survivre, l'un fera le guet pendant que l'aute se repose ou encore pendant qu'il y en a un qu i cherche de quoi manger l'autre cherche un endroit ou dormir...tu comprends?MAis tu quoi?


Il s'assit devant lu, en tailleur le regardant de son grand oeil doré et croisa les bras.

-Racontes m'en un epu plus sur toi....Tu connais une partie de ma vie alor sje cois que j'ai le droit de te demander ça non?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkworld.forumsactifs.net
Migaru (Aï) Maximilyus
Servus - CoAdmin
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 26
Localisation : Caché dans un arbre, en train de faire la sieste...
Date d'inscription : 13/08/2008

Feuille de personnage
Seme/Uke: Uke
Dominus/Servus de: Servus de Kyuki Nijihi
Petit ami de: Kyuki Nijihi

MessageSujet: Re: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   Mar 29 Déc - 18:48

-Je...En fait il y a encore peu j'étais avec mon demi frère... Mais il partit vivre chez un homme qui l recueillit... Il m'avait proposé de venir avec lui mais moi... Je ne suis pas comme Merya... je n'ai jamais vraiment vécu avec une famille, je suis né dans la rue et j'y ai grandi alors avoir un foyer, un travail me semble une véritable torture... Tu comprends?

-Oui... je comprend...


Migaru aussi était indépendant... il avait trop souffert de la servitude pour accepter de se retrouver rattacher à une personne ou une tâche... et la méfiance qu'il avait forgée au cours de toutes ces années ne lui permettait pas de se fier facilement aux autres...

Il fit par à Kuroi de l'étrangeté qu'il représentait à ses yeux, et lui demanda encore s'il acceptait de la laisser siéger à côté de lui pour la nuit. Découvrir que l'autre acceptait qu'il fasse équipe pour survivre le rassura comme ça éveilla une douce sensation en son sein, celle de se sentir moins seul...

-"Je" rien du tout... répliqua t-il en détournant le visage, constatant que son début de phrase n'était pas passé inaperçu.

Puis il reposa son regard dubitatif sur le chat qui s'installa devant lui, le fixant de manière curieuse et résolue de lui soutirer quelque chose.

-Racontes m'en un peu plus sur toi... Tu connais une partie de ma vie alors je cois que j'ai le droit de te demander ça non?

-Heu... mais qu'est ce que tu veux que je te dise? Je n'ai rien à raconter!... fit-il un peu embarrasser. Je suis un servus errant, qui vit de ses larcins et de la chasse et tente autant que possible de fuir les dominus pour préserver sa liberté, voilà tout...

Parler de sa vie?... Oui, c'était légitime maintenant qu'il connaissait celle de son vis-à-vis... mais ce n'est pas une chose qu'il parvenait à faire avec autant de facilité... peut être pas tellement parce qu'il craignait le jugement de l'autre... mais surtout pour éviter d'y repenser...

Il n'aimait pas l'œil insistant de ce dernier. Il avait l'impression d'être observé comme une proie par un prédateur et d'être mis à nu malgré lui. Sensation pour le moins déstabilisante, surtout vu la question qui lui était posée...
Mais sachant pertinemment que Kuroi ne lui permettrait pas de se défiler à si bon compte, il se détourna pour éviter son regard et tenter de lui masquer le sien.

-C'était il y a longtemps... je crois que j'en ai oublié la douceur, mais moi... j'ai eut une famille...

Il se recroquevilla, le nez enfouis entre les genoux, les yeux perdus dans ses souvenirs.

-Je suis né de l'union d'un neko et d'un sylphe... le premier était chef de sa race et le second son servus... Les choses avaient mal commencer pour eux. Kyukuro... mon père félin, était le dirigeant d'une peuplade neko. Un jour, ils attaquèrent le clamp voisins, celui des sylphes qui vaincues, ne purent qu'accepter leurs sorts. Aozora était un servus de bas étage dans sa propre race, mais sa beauté exceptionnelle avait amené mon père à jeter son dévolu sur lui. Ils ne s'entendaient pas du tout... jusqu'à mon arrivée plutôt infortuite à vrai dire...

Son regard comme sa voix était douce, envahi par la nostalgie. Et ses yeux pétillaient parfois de repenser à ses parents.

-Je ne garde que de merveilleux souvenirs d'eux... Kyukuro était un chat fier et sûr de lui, mais même s'il pouvait se montrer exigent avec ses hommes et impitoyable avec ses ennemis, il restait un père aimant et terriblement affectueux... et Aozora était le plus doux et attentionné des sylphes que j'ai connu...

Il les voyaient se dessiner sous ses yeux... ce neko robuste à la musculature assez marquée, le teint bruni s'alliant à sa revêche chevelure rousse, presque rouge, dont-il aimait mordiller les oreilles et la queue touffue et se plaisait à lire une expression volontaire et naturellement mesquine. Ainsi que cet ange aux yeux d'un bleu azur comme les siens et la chevelure claire dont-il avait hérités les mèches blondes. Un sylphe à la douceur sans égale, dont la voix particulièrement claire et calme raisonnait encore en le souvenir de ces douces berceuses qu'il lui fredonnait parfois pour l'endormir, alors qu'encore tout jeune neko, il était tendrement calé entre ses ailes...

-Notre vie était parfaite... les deux clamps malgré la domination des neko avaient réussi à s'accepter l'un l'autre comme mes parents l'avaient fait. Mon père parvenait à faire régner l'ordre et je me rappelle encore combien les autres n'osaient plus m'approcher pour m'embêter quand on venait me blâmer de ma condition... Oui, j'étais le fruit de l'union d'un dominus et d'un servus, les lois étaient claires, j'étais une erreur... Mais pas pour mes parents, et en tant que chef, mon père neko se gardait bien de l'inculquer aux siens!

Il rit de se revoir, petit neko aux grands yeux bleu plein de vie, commencer à se battre contre trois neko qui se moquaient de ses petites ailes dont-il ne savaient pas encore se servir. Il n'était pas du type à se laisser faire déjà à cette époque, mais ce qui l'amusa, ce fut la tête des trois importuns quand la voix tonitruante de son papa avait retentit. caché derrière lui le temps de ses remontrance, il ne s'était pas gêné de leur tirer la langue en remuant fièrement de la queue en signe de victoire...

-Oui, notre vie était une idylle... jusqu'à ce jour...

Son visage s'assombrit alors. Il resta silencieux un moment.

-Par la suite, je suis devenu le larbin d'un dominus et les siens jusqu'à ce que je parvienne à m'enfuir il y a un peu plus d'un an. Voilà, fin de l'histoire!

Sur ses mots, il se retourna subitement et s'enroula prêt du feu, dos à Kuroi.
Il ne dis plus rien. Il fixa simplement le feu, son regard sombre, haineux et triste à la fois. mais il savait qu'il ne pourrait pas trouver de repos en restant bêtement là à ruminer.

-Je ne vais pas loin.

Il se leva et se dirigea vers la forêt, disparaissant dans l'obscurité.

Il avait besoin de se défouler. Évacuer ces souvenirs et toutes les souffrances qu'ils impliquaient en s'acharnant contre de solides arbres. Et puis ce seraient l'occasion de s'entrainer en prenant en compte ses blessures.


L'un de ses troncs robustes qui domine les autres étaient couvert de cicatrices du aux attaques du neko. S'étend élancé dans les airs avec cette rapidité qui lui était propre, il tendit brusquement les mains d'où surgit un tourbillon destructeur qui s'abattit sur le vieil arbre pour profondément en exploser l'écorce.

Essoufflé, Migaru atterrit un genoux à terre. Il fixait cette arbre non pas comme outils d'entrainement... mais comme le réceptacle des images qui lui traversaient l'esprit... ces visages... ces personnes... dont une en particulier...
Mais il aurait beau s'imaginer lui rendre toute la souffrance qu'il lui avait fait subir, il ne se défoulerait jamais que contre un arbre innocent...

Il s'assit finalement au sol, se passant la mains sur le visage. Son regard noir se substitua peu à peu à de la tristesse... à un profond chagrin...
Il saisit alors le coutelas précieux qu'il gardait toujours sur lui pour le caresser du bout des doigts comme le dernier témoignage de la partie douce de son passé...

Un bruissement le surprit et l'amena à faire immédiatement volte face, plaçant promptement son couteau sous la gorge de l'espion.

Encore sous l'emprise de ses sombres pensées, il fusilla l'autre du regard, sur la défensive.

Deux sillons humides luisaient sur ses joues...

<center>_________________</center>


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chu-kazuki.deviantart.com/
Kuroi Namida
Servus - Admin
avatar

Nombre de messages : 255
Age : 26
Date d'inscription : 16/06/2008

Feuille de personnage
Seme/Uke: Uke
Dominus/Servus de: Kyran Sorrow
Petit ami de: Kyran Sorrow

MessageSujet: Re: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   Mer 30 Déc - 4:44

Kuroi lui dévoila une partie de sa vie d'un ton las avant d'éxiger que l'autre chat en fasse de même.

-Heu... mais qu'est ce que tu veux que je te dise? Je n'ai rien à raconter!... Je
suis un servus errant, qui vit de ses larcins et de la chasse et tente
autant que possible de fuir les dominus pour préserver sa liberté,
voilà tout..


Il hocha alors la tête, attendant la suite en le fixant dans le blanc des yeux bien décidé à le faire parler.savait que ce ne serait pas facile de faire arraché cela à l'hybride mais son regard perçant ne lui laissait le choix. Si bien, qu'au bout d'un moment, Migaru se sentit obliger de détourner les yeux. Et il lâcha enfin le morceau.

-C'était il y a longtemps... je crois que j'en ai oublié la douceur, mais moi... j'ai eut une famille...

Il eut donc le droit au récit d'une vie qui semblait bien différente de celle qu'avait eu Kuroi jusqu'à aujourd'hui. Mais il l'avait écouté jusqu'au bout, ne pouvant faire que l'envier au fil de son histoire. Kuroi aurait aimer sentir la chaleur d'un logis, la gaieté qu'on pouvait éprouvé quand ses parents, ceux qui nous ont donné la vie et qui sont toujours là pour nous nous aime et nous le font sentir. Tout cela, Kuroi ne pouvait que l'imaginer en une pâle copie. et pour ne pas sentir qu'il avait perdu quelque chose de précieux, il se répétait sans cesse que ce n'était pas si terrible. Qu'avec une famille on était ni plus ni moins qu'enchaîner à des règles qui ne sont pas les siennes, des responsabilités et encore d'autre truc qui révulsait au plus haut point Kuroi.Vint alors la tragédie qui fit dresser les oreilles de Kuroi sur sa tête, la raison de l'errance et la méfiance de Migaru.-Par la suite, je suis devenu le larbin
d'un dominus et les siens jusqu'à ce que je parvienne à m'enfuir il y a
un peu plus d'un an. Voilà, fin de l'histoire!

Kuroi resta silencieux. Que pouvait il ajouter, que pouvait il dire pour réconforter Migaru qu'il sentait blesser au plus profond de lu i même. Une plaie qui ne guérirait qu'après s'être venger mais continuerait à empoisonner le cœur de Migaru car, ce qui a été défait ne peux être refait. Et cela, Kuroi le savait plus que quiconque, il savait que s'il était de l'union de son père servus et de son dominus, il aurait une vie toute à fait différente. IL n'aurait même pas connu ce qu'était la fin et le froid.

Migaru se leva alors, disant qu'il reviendrait et qu'il n'allait pas loin. Kuroi le regarda partir, l'âme en peine de ne pouvoir l'aider. Il se recroquevilla près du feu où il s'endormit. il ne se réveilla qu'en sentant que son feu e crépitait plus. Il ouvrit alors son seul oeil pour entendre...le calme plat. Il se leva d'un bond, on les avait retrouvé et Migaru n'était toujours pas là. Il partit dans la direction qu'il avait emprunté.

Il le retrouva alors de cette façon assis par terre. Mais en l'entendant arriver, il s'était redressé pour menacer la gorge de Kuroi de son coutelas. Une larme semblable à une perle coula. Mais il n'y avait pas le temps pour cela. Il fallait partir au plus vite. Attrapant la main de Migaru il lui fit signe de se taire et les rendit invisible avant de courir dans la direction opposé de celle de leur venue.
-Il nous ont retrouvé. fit il à voix basse. As tu une cachette dans les environs? Je ne connais pas ce coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkworld.forumsactifs.net
Migaru (Aï) Maximilyus
Servus - CoAdmin
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 26
Localisation : Caché dans un arbre, en train de faire la sieste...
Date d'inscription : 13/08/2008

Feuille de personnage
Seme/Uke: Uke
Dominus/Servus de: Servus de Kyuki Nijihi
Petit ami de: Kyuki Nijihi

MessageSujet: Re: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   Sam 2 Jan - 20:37

Ça faisait toujours mal de se souvenir. C'était toujours douloureux de songer à ce lointain passé, ce monde de douceur et d'innocence auquel on l'avait trop rapidement arraché, qu'on avait complètement détruit...

Migaru évacua son mal être par ses attaques qui dans ces moment là se révélaient plus fortes que jamais avant de comprendre qu'il y allait un peu fort pour son état. Il s'assit alors au sol et scruta son poignard lorsqu'un bruit l'invita à le placer sous la gorge... de Kuroi...

Il le fixait d'un regard mauvais, peut être parce qu'il lui en voulait d'avoir à son tour réveiller de sombres pensée, peut être parce qu'il ne pouvait accepter de se montrer pleurant, donc faible sans faire preuve d'un minimum de défense...
Il s'apprêta à lui demander ce qu'il faisait là que l'autre le saisit subitement par la main et l'entrainer dans sa course. Migaru le suivit malgré lui, ne comprenant pas la situation mais se doutant d'un danger.

-Il nous ont retrouvé. As tu une cachette dans les environs? Je ne connais pas ce coin.


-Tsss, il manquait plus que ça!...
gromella t-il irrité. Il réfléchit un cours instant et dépassa Kuroi d'un bond pour lui attraper lui même le poignet. Par ici, dépêche toi!

Il les entendaient se rapprocher, alors il pris un virage et continu dans une direction perpendiculaire à celle d'origine. S'ils allaient assez vite, ils pourraient espérer les semer à temps...

-Est ce que tu les sens toujours derrière nous?... demanda t-il à Kuroi, plus occuper à éviter les branches qui se trouvaient sur leurs passage.

Il pria pour que les dominus ne les rattrape pas. Il voulait éviter les combats, il avait eut assez d'émotions fortes pour la journée...
Il bondit d'arbres en arbres sans lâcher le chat noir, jusqu'à ce que reconnaissant le lieux qu'il convoitait, il ne le prévienne... un peu tard...

-J'espère que tu n'as rien contre la boue!
lui déclara t-il alors qu'ils étaient déjà en plein saut.

Oui, trop tard... à peine eut-il fini sa phrase qu'un plongeon retentit... émergeant de la vaste étendue qui ne se révélait pas très profonde, il vérifia immédiatement que l'autre soit bien à ses côtés avant de lui replonger la tête dans la bouillasse et d'en faire de même.
Quelques dizaines de secondes plus trad, il sortit de nouveau la tête en une grande aspiration, retirant sa main de celle de Namida.

-Désolé, mais nos odeurs auraient fini par nous trahir malgré notre invisibilité! Alors que la boue nous à caché le temps de leurs passage et brouille les piste puisque masque notre parfum!

Il s'extirpa, s'ôtant le trop plein du visage et du corps avant de tendre la main au neko. Un petit sourire en coin se dessina de voir la tête de Kuroi. C'est qu'il était vraiment plus drôle avec toutes cette boue sur la tête qu'au naturel...
N'en pouvant plus, il éclata franchement de rire, puis il repris la route.

-De toute façon le coin est marécageux, tu te serait salit quand même!
lui lança t-il en reprenant son souffle. Et puis s'il ne leurs viens pas à l'idée de chercher ici ou que leurs pouvoir ne le leurs permet pas de nous détecter autrement, ils ne devraient pas venir nous embêter pendant un moment.

Le poid de la boue l'empêchant de sauter convenablement dans les arbres, il trouva plus intelligent de faire le chemin à pied, s'accrochant aux lianes feuillus pour s'aider. Il tendait la main à Kuroi quand il voyait que celui-ci était en difficulté. Au bout de quelques mètres, la chevelures tombante d'un arbre les barra. Migaru ouvrit le rideau de feuille et un immense tronc se dévoila alors.

-C'est ici... ce n'est pas un endroit facile d'accès, mais c'est une bonne cachette pour les occasions comme celle-ci... enfin, en espérant qu'elle le reste...


Le tronc était marqué de quelques tâche brune témoignant d'incendies ciblés et volontaires.

-C'est ici que j'ai résidait avant qu'une saleté de dominus ne trouve le repère et décide de m'en faire sortir.
expliqua t-il alors qu'il commençait à grimpait. Mais heureusement la cavité n'a pas était trop endommagée... tu viens?...

Il escalada l'épaisse écorce et passa plusieurs branches. Un grand troue apparut quelques mètres au dessus d'eux. Les pourtours gardaient aussi la traces de feu, mais rien de bien important. Migaru bondit aux abord de la grande ouverture et ôta les grandes feuilles qui la fermait.

-Voilà... entre...

Ça n'était pas très spacieux mais acceptable pour deux personnes. Un lit de feuille résidait toujours dans un coin et une petite cavité de laquelle s'approcha Migaru résidait à côté.

-Ah! s'égailla t-il. Il à du pleuvoir il n'y a pas longtemps, elle et pleine! Fit-il en ramenant de l'eau entre ses mains jointe et regardant vers le ciel. Le haut du refuge ressemblait en effet à une cheminée dont-on pouvait distinguer le ciel tout au bout.

Il s'installa, ne jugeant pas nécessaire d'autoriser Kuroi à faire de même puisqu'il devait déjà avoir un peu pris possession des lieux, et il commença à se frotter le visage et le bras pour ôter la terre à présent sèche.

-Je sais bien que tu m'a déjà parlé de toi... pourtant je crois que tu ne m'a pas dit le principal...
il trourna les yeux vers lui le temps de sa question. Pourquoi es tu poursuivit par ton père?!... J'aimerais bien savoir maintenant que j'ai été emporté dans cette histoire. il s'éclaboussa le visage et s'y passa le bras pour s'essuyer. J'espère que ce n'est pas une stupide histoire de fugue parce que ton papa ne veux pas que tu vive ta vie librement ou je ne sais quoi du genre? le soupçonna t-il faussement avant de se décider à sérieusement l'écouter.

<center>_________________</center>


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chu-kazuki.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre avec un coup de vent appelé Migaru...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» En un coup de vent Haru est là
» [SNOWSTORM] « Toute destinée est une suite d'accidents à retardement avec le coup de grâce au bout. »
» Coup de vent .. [PV Fhury Aime] FINI
» pour un coup de vent ? ft. Billie Stevenson
» KWON CALVIN - tu sais ce qu'on fait aux voleurs de salade? ON LAITUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark world :: Hors RP :: Corbeille-
Sauter vers:  

Partenaires

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com